SUPERLEAGUE : TROIS FRANÇAIS SUR LES DEUX PREMIERES LIGNES A ASSEN !

 

C’est Davide Rigon au volant de la monoplace aux couleurs du Club Belge, le FC Anderlecht qui s’élancera ce dimanche depuis la pole-position sur le Circuit TT d’Assen en Hollande,  à l’occasion de la seconde manche du Championnat de la SuperLeague Formula.

Mais le pilote italien aura subi jusqu’au dernier moment la pression de l’un des cinq pilotes Français en lice, Franck Montagny qui défend lui les couleurs du FC Girondins de Bordeaux.

Le tirage au sort, désignant deux groupes pour les qualifications, mettait d’entrée de jeu …les Français en compétition dans le Groupe A!

En effet, les monoplaces de l’OL (Olympique Lyonnais) et du FCGB (Girondins de Bordeaux) que pilotent les deux Champions Français que sont Sébastien Bourdais et Franck Montagny, ainsi que celles de leurs compatriotes Tristan Gommendy et Franck Perera se retrouvaient ainsi déjà face-à-face !

Un groupe extrêmement relevé duquel se qualifier pour arriver en haut de la liste, représentait assurément déjà un gros, très gros  challenge.

Coup dur dans le garage Lyonnais :

Bourdais ne parvenait pas à se hisser parmi les quatre seuls pilotes sur les neuf pouvant se qualifier pour la suite de la séance avec son cinquième chrono seulement. 

Dans le groupe B, Julien Jousse passait sans problème, crédité en prime du … meilleur temps ! 

C’est donc avec quatre Français dans le ‘’Top huit’’ que débutaient les quarts de finale, où les concurrents subissent la loi de la « mort subite ».

Après s’être extrait en vainqueur de son duel ‘’franco-français’’ contre Gommendy, Jousse affrontait ensuite Franck Montagny en demi-finale, vainqueur lui, face au ‘’chouchou’’ local, Yelmer Buurman au volant de la voiture arborant les couleurs du Milan AC.

Le Néerlandais s’inclinant face au pilote des ‘’Marine et Blanc,’’ qui accèdait à la finale pour sa seconde participation seulement à un meeting de la Superleague Formula.

Franck Perera se heurtant de son côté au Champion 2008 de la Superleague, Davide Rigon, mais il impressionnait !

Effectivement, Perrera effectue son retour en Superleague Formula après de nombreux mois loin des circuits. Et, sans une petite sortie « large » dans son tour lancé, lors de laquelle il perdait deux dixièmes, Perera pouvait logiquement viser et logner vers une place en finale.

Finale, que Franck Montagny disputa honorablement, s’inclinant cependant face au Champion 2008, Davide Rigon.

Son casque rose ornera néanmoins la première ligne ce dimanche, et tous les espoirs sont permis dans le clan tricolore.

Interrogé, Franck Montagny expliquait :

« Sachant que j’ai quatre côtes « dans le vent », je suis très content ! On peut dire que la saison commence maintenant ! L’auto se porte très bien, on a changé beaucoup de choses et le travail a porté ses fruits. Je comprends mieux la voiture et les pneus ; j’ai pu créer un dialogue avec mon équipe, et on a maintenant de quoi se battre devant. Vivement les courses »


De son côté, Franck Perera qui porte les couleurs du fameux Club Brésilien de Flamengo, poursuivait :

« Je ne m’attendais pas du tout à un tel résultat. J’avais raccroché le casque depuis septembre dernier ; je ne voulais plus piloter. Je travaillais, comme une personne normale, et ne m’entraînais plus. L’automobile ne m’intéressait plus, mais mon entourage n’a cessé de me répéter que j’étais fait pour ça. Alors, nous nous somme remotivés avec mon manager. Revenir, comme ça, dans un Championnat Superleague Formula qui est plus compétitif que le GP2 selon moi, et remporter un résultat pareil et en arriver à se dire que je pouvais décrocher la pole sans une petite erreur en demi-finale, c’est juste énorme ! »


Pour sa part, Julien Jousse pilote de la monoplace de l’AS Roma, ajoutait :

« Je suis globalement satisfait de cette journée. Nous avons bien travaillé sur la voiture et je ne suis pas  mécontent, bien au contraire. Je ne pensais pas tourner si vite dans mon groupe de qualifications, et ça me rend optimiste pour la course. Le week-end est encore long !»

Quant à Tristan Gommendy qui roule pour le Club Turc de Galatasaray et qui termine huitième, lui il racontait :

« Il y a encore des choses à regarder pour trouver le comportement idéal avec la voiture, mais nous travaillons bien avec mon coéquipier »

Franck Montagny, Les deux pilotes ayant leurs monoplaces préparées par la même équipe.

Et d’ajouter :

« Ce serait une déception de ne pas être en mesure de figurer en haut du classement dimanche en course car nous avons le rythme pour nous battre devant et disputer la SuperFinale.»

Un mot enfin sur le récent vainqueur des 1000 km de Spa, Sébastien Bourdais, seulement douzième : 

« En tenant compte du fait que nous avons eu des pépins juste avant la séance de qualifications avec les couvertures chauffantes des pneus qui nous ont joué un tour, on ne pouvait pas attendre de meilleur résultat. Je ne suis qu’à une paire de dixièmes de la qualification dans mon groupe ; et on sait depuis la victoire de Silverstone que l’on peut se battre devant. La course sera pleine d’évènements, il faudra se faufiler pour en tirer le meilleur parti.»

Ultime précision, la première course se tiendra ce dimanche de 11h00 à 11h45, après une démonstration de F1 ‘’biplace’’ Minardi.

Les monoplaces s’élanceront pour la seconde manche avec grille inversée à 14h30, de nouveau pour quarante cinq minutes.

Enfin, le départ de la Super Finale, qui réunit les six meilleurs pilotes du week-end, sera donné à 15h30.

Christian Colinet
Photos : Superleague et Photoclassicracing

Super League

About Author

admin

Leave a Reply