24 HEURES DU NURBURGRING : LA BELLE AVENTURE ANNUELLE DE PIERRE DE THOISY ET SES DEUX POTES

HAZEBROUCK – DEPOIX – DE THOISY : UN SACRE TRIO


Les 24 Heures de Nürburgring, ou selon Pierre de Thoisy ‘’La Mecque du pilotage’’

Ce week-end les Monts de l’Eiffel et plus particulièrement la région d’Adenau sont en fête ! Et, vont vivre au rythme de la compétition automobile…

La raison ?

C’est le week-end des traditionnelles et toujours aussi populaires 24 Heures du Nurburgring. La semaine ou toute la région vit au rythme de la course la plus prestigieuse en Allemagne, celle ou le sport automobile est en Fête…

Un réel événement outre-Rhin, lequel attire bon an, mal an plus de … 200.000 fans.

Cette année comme depuis sept ans maintenant, un pilote Français ‘’ tombé amoureux fou ‘’ de cette épreuve, va à nouveau y participer en compagnie de deux  »potes » pilotes de leur état – bien sur – qu’il a convaincu, il y a de cela déjà quelques années de l’accompagner et de l’épauler.

J’ai nommé, Philippe Hazebrouck et Thierry Depoix. Deux ‘’Gentlemen drivers ‘’ mais qui en leur temps animaient les pelotons des épreuves nationales en circuits en France.

Les années ont passées et défilées mais leur coup de volant reste lui bien intact !

Mais laissons  »l’ami Thoisy » nous racontait l’origine de cette véritable passion pour le Nurburg :

« En fait, après vingt années de compétitions en Championnats de France et en courses Sprint, ponctuées d’engagements aux 24 heures du Mans et aussi aux 24 Heures de Spa, j’ai décidé depuis 1999 de me consacrer dorénavant exclusivement aux courses d’Endurance, afin de mieux optimiser mes déplacements, derrière un volant…».

Et Pierre de nous préciser :

« Et ce en ciblant tout d’abord les meilleurs événements sur des pistes célèbres, en moderne (BMW M3) comme en VHC »

Et l’ancien Directeur de la pub du non moins réputé magazine Sport Auto à l’époque de son dirigeant – fondateur, le regretté Gérard ‘’ Jabby ‘’ Crombac de poursuivre :

« C’est dans cet état d’esprit, que je me rends quatre à cinq fois par an sur la Nordschleife – l’ancienne piste célèbre du Nürburgring et ce afin de participer à trois ou quatre  courses du Championnat allemand VLN (10 épreuves de 4 Heures) »

Participations qui représentent un excellent entrainement pour affronter l’une des courses les plus impressionnantes du calendrier mondial, les très réputées et redoutables 24 Heures de Nürburgring

Au fil des années, on l’a ainsi vu derrière le volant de tous les types possibles de véhicules !

Des protos Chevron 2L, B16 ou B21 aux AC Cobra et autres Corvette des 60’s sans oublier la fabuleuse Studebaker 500 ch. ou la non moins prestigieuse Mercedes 300SL à Mexico (Carrera Panamerica)

Et ce invariablement au volant de GT, Tourisme GrA, GrN, Diesel, et même parfois aussi quelques modèles des années 80.

Pierre expliquant :

« Après quelques mésaventures au Mans ou à Spa, avec des co-pilotes inconnus ou kamikazes,  j’ai choisi dorénavant de partager mes courses d’endurance avec de bons amis, avec qui je passerai volontiers mes vacances.»

 

C’est dit et c’est net !

C’est la raison pour laquelle et pour la septième année, Philippe Haezebrouck, et Thierry Depoix partageront le baquet de la BMW M3 E46 du Team Lingmann avec leur mentor, le père de Thoisy.

Ce modèle date de 2007 certes mais la mécanique et l’électronique apportent aujourd’hui plus de 420 ch., sur un châssis qui lui n’a pas trop évolué. Et que le trio connait par cœur, vu le nombre de kilomètres alignés à son volant !

Pierre témoigne :

« Les deux premières années, nous terminions prés de la 20ème place, assorti de place sur le podium en GrA – 3L) et depuis vu l’engouement de cette course et l’arrivée massive de pilotes très expérimentés, nous terminons vers la 30ème place.  Mais toujours sur le Podium de notre catégorie, derrière les Porsche Carrera Cup, nouvellement autorisées à participer, les nouveaux modèles VW SIrocco, et bien sûr les redoutables Audi R8.»

Cette année, si l’on en croit nos confrères allemands, on parle d’une bonne … quinzaine de vainqueurs potentiels !

Il faut dire qu’entre les six Porsche du redoutable Team Mantheyinamovible vainqueur ces dernières années -, la nouvelle Porsche Hybrid, les BMW ME V8 ‘’Usine’’, la bonne dizaine d’Audi R8  » Usine », la Corvette C6 R et les Aston Martin officielles, difficile de viser mieux pour notre trio.


Pierre
précisant :

«Nous serons  franchement contents de terminer prés de la 30ème place, mais seulement si nous rentrons avec …un Trophée à la maison !! »

Et de nous rappeler :

« Après la Panaméricaine, c’est la course à laquelle je préfère participer dans l’année, sans hésiter, pour ses extrêmes : Le nombre de Kms (25) et de virages (90). De voitures engagées (220), de pilotes (plus de 750), de départs (3 grilles), de spectateurs (200.000), des milliers de Tags peints sur la piste, sans oublier l’ambiance très Fun sur la pré-grille et la nuit, très « 14 Juillet  » dans la forêt, où partent des milliers de feux d’artifice, et enfin, l’autorisation donné au public de pénétrer sur la piste pendant le tour de chauffe.»

On comprend ainsi mieux l’attirance de nos trois pilotes pour ces 24 Heures du Nurburgring

Notre Champion ‘’ Grosse vedette ‘’ au Mexique ou il est  chaque automne accueilli comme une  ‘’Star ‘’ depuis qu’il a remporté à …sept reprises la fabuleuse Carrera Panamerica de conclure :

« Pour Thierry, Philippe et moi-même, cette semaine c’est LE grand rendez-vous de l’année car pour nous le Nürburgring, c’est sincèrement ‘’ LE TEMPLE ‘’ du pilotage automobile….»

Nous ajouterons que cette passion est la même pour tous les pilotes qui prendront le départ de ces 24 Heures ce samedi à 15 Heures, sur le Grüne Holle ‘’l’Enfer Vert ‘’

Un mot encore pour rappeler qu’avec cinq BMW M3 engagées, le Team Lingmann fêtera cette année sa 20ème participation aux 24 Heures et que cette écurie y a obtenue un très grand nombre de Podiums de Classe.

Le mot de la fin, nous le laisserons à Pierre de Thoisy :

« Pour ma part, j’ai pris onze départs aux 24 Heures de Nurburgring, ai vu dix fois le drapeau à Damiers, grimpant à six reprises sur le Podium…»

Alors, chiche !
Pourquoi pas une 7ème fois ????

Gilles  Gaignault
Photos : Teams

24H Nurburgring Endurance

About Author

admin

Leave a Reply