NASCAR : TROISIEME VICTOIRE DE LA SAISON POUR DENNY HAMLIN A DARLINGTON

 

Débarrassé de ses plus sérieux rivaux dans les vingt derniers tours de course, Denny Hamlin s’est envolé vers sa toute première victoire à Darlington.

Jeff Gordon a encore une fois mené le plus grand nombre de tours avant de tout perdre sur le dernier drapeau jaune !

Kevin Harvick conserve, lui la tête du Championnat alors que Jimmie Johnson a été victime d’un gros accident qui l’a contraint à l’abandon.

 

Pour son unique rendez-vous de la saison, l’ovale de Darlington n’a pas failli à sa réputation 

Seuls les pilotes  »expérimentés » ont tenu les premiers roles aux avant-postes mais tout le monde, à un moment ou à un autre, a laissé une trace sur le muret extérieur de la Dame en Noir !!!.

Le pilote de la Chevrolet N° 24 imposait le rythme et rééditait sa performance de la semaine précédente à Richmond, en creusant l’écart sur ses poursuivants. Il lui fallait moins de trente tours pour déjà dépasser les premiers retardataires.

Au 141ème des 367 tours, Denny Hamlin prenait la tête et laissait Gordon aux prises avec Kyle Busch pour la deuxième place. Il apparaissait donc clairement que les leaders de Richmond seraient à nouveau les hommes à battre sur cet ovale à peine plus long (1,366 mile).

 
De la même façon, Johnson n’était pas plus à la fête que la semaine passée et, après un contact avec Martin Truex Jr, en début de course, se faisait rattraper par Hamlin.

 
Grâce à un drapeau jaune, agité au ‘’bon’’ moment par l’accident de Sam Hornish Jr au 171ème tour, Johnson bénéficiait du free pass et revenait dans le tour.

Toutefois sa chance ne durait pas

Sur le restart, A.J. Allmendinger n’avait plus de freins et jetait sa Ford en travers à l’intérieur du virage 3 pour éviter de toucher quelqu’un.

Malheureusement il perdait totalement le contrôle et remontait à pleine vitesse sur la trajectoire où il fauchait Johnson. Les deux pilotes ressortaient heureusement indemnes mais devaient cependant abandonner.Jamie McMurray, le pole-sitter, s’effaçait rapidement des les premières boucles face à Jeff Gordon tout de même… sept fois vainqueur de l’épreuve par le passé !

Gordon encore battu

Passé le 300ème tour, Jeff Burton agissait alors en vieux briscard qu’il était en fournissant son effort pour le sprint final. Après une première attaque trop incisive sur Hamlin qui lui faisait frotter le muret, le pilote de la Chevrolet N° 31 finissait par s’emparer de la tête à vingt sept tours de l’arrivée en même temps que le drapeau jaune était brandi pour la dernière fois de la soirée, suite à un tête-à-queue de Joey Logano.

 
Cette neutralisation s’avérait catastrophique pour Jeff Gordon qui était dans les stands à ce moment-là et voyait toutes ses chances de victoire s’envoler en fumée!
 

Les leaders s’arrêtaient eux pour un dernier ravitaillement mais cette fois la stratégie des deux pneus neufs prévalait pour la majorité du peloton et n’influait pas sur le classement comme cela avait été le cas les semaines précédentes.

 
Jeff Burton disait lui aussi adieu à un troisième succès éventuel à Darlington, à cause d’une pénalité pour avoir roulé sur le tuyau du pistolet pneumatique.

Lui et Gordon, certains de repartir au fond du paquet, repassaient par les stands pour changer les quatre pneus et s’assurer un avantage pour une remontée désespérée.

La course repartait pour les vingt derniers tours mais plus rien ne pouvait empêcher Denny Hamlin de filer vers la victoire, pas même Kyle Busch qui perdait le rythme et se faisait distancer.
Hamlin remportait donc son troisième succès de la saison et égalait Johnson, 36ème, suite à son abandon.

 
Il était suivi sur la ligne par Jamie McMurray et Kurt Busch. Gordon et Burton échouaient respectivement aux 4ème et 8ème places.

Le vainqueur remontait 6ème du Championnat, 164 points derrière le leader Kevin Harvick, 6ème de la course.


Johnson conservait sa seconde position au général provisoire mais accusait un retard de 110 points !

Clint Bowyer, avec ses ennuis mécaniques, chutait à la 15ème position et laissait sa place dans le ‘’Chase’’ provisoire à Dale Earnhardt Jr, 18ème à Darlington.

 
A noter aussi la remontée régulière de Martin Truex Jr, auteur des meilleurs chronos durant la course et qui, en finissant 19ème, revenait à la porte du fameux ‘’Top 12’’, seize points derrière Junior.

La manche suivante aura lieu dés dimanche prochain à Dover.

Renaud LACROIX

Photos : NASCAR

Jamie McMurray Poleman 

Nascar

About Author

admin

Leave a Reply