CER : VICTOIRE POUR LA SUPERBE FERRARI 712 DE PAUL KNAPFIELD

 .LE TOUR DE CHAUFFE … WARMING LAP

Après une première manche tout récemment au Castellet (10-11 avril) avec une grille pleine, les concurrents du CER (Classic Endurance Racing) poursuivaient ce week-end leur saison, en faisant une halte sur le légendaire tracé ardennais de Francorchamps et ce en lever de rideau des traditionnels 1000 km de Spa.

ET LE DEPART

Ce tracé, l’un des préférés de tous les pilotes – toutes disciplines confondues – et aussi des fans de sport automobile, est réputé pour être l’un des plus beaux et aussi des plus techniques au monde.

C’est la raison pour laquelle, ce second meeting de la saison 2010 promettait d’offrir aux spectateurs une course assurément riche en rebondissements et aussi bien sur en sensations !

Il faut reconnaitre que le plateau présenté est d’une qualité tout a fait exceptionnelle, regroupant des bolides qui ont tous brillés par le passé et laissés une empreinte indélébile dans l’esprit et la mémoire des passionnés, ravis de l’aubaine, de retrouver  en piste ce plateau d’exception

Le plateau présenté à Spa était on ne peut plus international avec précisons-le, dix pays représentes !!!

Il est vrai que pour cette septième campagne en CER, la quantité comme la qualité des voitures alignées en piste offre pour ‘’ le plaisir des yeux ‘’ et aussi des ‘’ oreilles’’, franchement ce qu’il y a de mieux en matière de véhicules historiques de compétition en endurance.

Tout le mérite en revient à l’inusable Patrick Peter qui depuis les débuts du BPR à la fin des années 90 est devenu ‘’ LE ‘’ promoteur absolument  »incontournable » et  »indispensable » pour présenter des compétitions avec les plus belles autos du passé.

C’est une évidence.

Et ce quelque soit le type d’épreuves

Tour Auto – Le Mans Classic et CER.

Tout ce que Peter organise marche et carbure à fond !!!

C’est répétons-le, une évidence et une réalité en ces temps ou la conjoncture n’est pourtant pas si facile.

C’est dire le mérite et le respect qu’on lui doit.

Franchement,  reconnaissons – le, l’ami Peter a des doigts d’Or  et réussi TOUT avec… SUCCES !!!

Et on ne parle pas des ‘’Modernes’’ ou la aussi le plateau en LMS, est là aussi, somptueux…

Mais, fermons cette parenthèse et revenons au CER

Cette année Peter organisation a prévu cinq manches pour les concurrents du CER dont la seconde était SPA .

 
Rappelons que la prochaine épreuve  – du 4 au 6 juin – se déroulera sur le mythique circuit lombard de Monza et ce dans le cadre de la prestigieuse COPPA INTER EUROPA STORICA.

Ensuite, du 9 au 11 juillet, ‘’Cap ‘’ sur la Sarthe avec la très réputée épreuve dénommée ‘’ Le Mans Classic ‘’

La grande finale se disputant elle, du 8 au 10 octobre prochain sur le circuit provençal HTTT Paul Ricard visité exceptionnellement pour la seconde fois de l’année – à l’occasion d’u tout nouvel événement, les DIX MILLE TOURS by Peter Auto !

PAUL KNAPFIELD

En attendant, ce samedi sur le redoutable et néanmoins redouté toboggan de Francorchamps, au cœur de ces magnifiques Ardennes Belges, la victoire est revenue à la sublissime et inoubliable Ferrari 712 de Paul Knapfield. 

 
Lequel triomphe avec une avance confortable sur son dauphin,  ayant couvert les 24 tours en 1h01’41’’44. Il devance la Lola  T296 du tandem Kevin Wilkins – Mike Catlow, seconde à 37’’193.

KEVIN WILKINS

Le podium étant complété par la Chevron B21 de Ludovic Caron, troisième à 1’00’’801.

Quant au troisième de cette épreuve qui inaugurait la saison CER en 2010, Carlos Barbot, cette fois, il finit au pied du podium, se classant quatrième

DAVID FERRER

En P1, succès pour la Lola T70 de David Ferrer
La victoire dans la catégorie GT2 revient à la BMW M1 de Michael Mcinerneydix septième au scratch – et qui termine victorieuse en GT2 alors qu’en GT1, c’est la Porsche de l’Angoumoisin Bernard Moreau, qui gagne

BERNARD MOREAU

Trente et une autos sur cinquante trois au départ franchissent le drapeau à damiers. C’est dire  si ces ‘’ joyaux ‘’ sont bien préparés !

Parmi les abandons notoires, citons la Lola T298 de Patrice Laffargue et aussi la Porsche 936 de Jean Marc Luco, les…  deux premiers de la course disputée au Castellet.

 Gilles Gaignault
Photos : Photoclassicracing

LUDOVIC CARON

MICHAEL MCINERNEY

YVES JUNNE

Sport

About Author

admin

Leave a Reply