WRC EN NOUVELLE ZELANDE : VICTOIRE FINALE POUR LA…. FORD DE LATVALA !!!

 

On attendait Sébastien Ogier et aussi et sutout l’autre Seb, Sébastien Loeb, les deux pilotes de l’équipe Citroen.

Pourtant au final, au terme des trois jours de course, le Rallye de Nouvelle Zélande, cinquième manche du Championnat du monde des Rallyes WRC, édition 2010 a été remporté par la … Ford de Jari Matti Latvala !!

Incroyable final ou tout s’est…  finalement joué lors de La vingt et unième et ultime spéciale, celle de Whaanga Coast 2.

Laquelle a été ‘’ meurtiére » pour les pilotes Citroen !

Tour à tour, Solberg, Ogier et même Loeb partants à la faute… laissant ainsi filer une victoire qui pourtant semblait vraiment leur tendre les bras.

 

Hélas, le sort en a décidé autrement et le Finlandais de Ford second de cette dernière spéciale derrière une autre … C4 celle du lieutenant du Champion du monde, l’Espagnol Dani Sordo est donc sorti grand vainqueur avec une avance certes minime de    sur Sébastien Ogier !

Mais suffisante pour le déclarer victorieux

Latvala ayant couvert la spéciale en 20’49’’8 contre …20’58’’ ‘4 au jeune pilote du Citroën Junior Team

Jari Matti Latvala triomphe donc avec … 2’’4 d’avance sur Sébastien Ogier et 15’’2 sur Sébastien Loeb. Son équipier le Vice champion du monde finissant sur les talons de l’Alsacien, à 6’’1

Final surprenant

A l’arrivée, l’heureux et inattendu vainqueur final, Jari Matti Latvala lâchait :

« Si on revient au début de cette saison que j’ai commencée en tant que deuxième pilote, la transition décidée par Malcom Wilson -le patron de Ford en rallyes- se passe très bien. Alors je vais continuer comme prévu, parce que ça marche bien. Peut-être que Mikko n’a pas passé un très bon week-end, mais je sais qu’il sera bientôt de retour. Si l’occasion se présente une nouvelle fois et que je peux gagner pour le bien de l’équipe, je serai ravi d’en profiter. Le plus important, c’est la constance, c’est indispensable pour gagner. Il faut aussi de la performance, car tous ces gars ont été très rapides ce week-end. Mais c’est très difficile d’avoir les deux en même temps, la constance et la performance, et il faudra ajouter un petit quelque chose en plus pour gagner à nouveau ». 


Le Français Sébastien Ogier finit donc à …2’’4  à la suite d’un tête à queue survenu à … trois virages de la fin de la derniére spéciale Rallye  devançant Loeb de 12’’8.

Le Finlandais Jari-Matti Latvala et l’équipe Ford remportent donc in extrémis ce 40e Rallye de Nouvelle-Zélande, dimanche au sud d’ Auckland, mais il s’en est fallu de peu, de… trois virages très exactement pour que Sébastien Ogier n’ouvre son palmarès en Championnat du monde des Rallyes WRC.

Ogier,  fabuleux funambule et admirable depuis le départ et ce pour sa toute première participation aux antipodes possédait  pourtant encore …six secondes d’avance sur  le pilote Ford au départ de cette 21e et ultime épreuve spéciale, dénommée Whaanga Coast 2 et  longue de 30 km.

Le Gapençais a tout perdu en une fraction de seconde, victime d’un tête à queue à trois virages de la fin, sur une piste il est vrai  détrempée par la pluie tombée au cours de la nuit !

La Citroën C4 finissait d’ailleurs cette spéciale sans bouclier avant.

Ogier qui expliquait :


« Nous étions si proches de cette première victoire en WRC. Dans la dernière spéciale, nous avons fait un tête-à-queue qui nous a fait perdre une dizaine de secondes et la tête du rallye. Ce tête-à-queue, à trois virages de l’arrivée nous prive d’un grand résultat. Nous ne pouvons pas nous arrêter à cette déception : se battre pour la victoire en Nouvelle-Zélande jusqu’au dernier mètre pour notre première participation dépasse tous nos objectifs. C’est encore une fois très encourageant et j’ai hâte de matérialiser cette progression et les efforts de l’équipe par une première victoire.»

Ogier frappé par la malchance et qui devra donc encore attendre pour ouvrir la première page d’un palmarès  mondial, on aurait pu penser que la victoire reviendrait à une autre C4, celle de Sébastien Loeb   revenue la veille lors de la deuxième étape du diable vauvert en seconde position derrière Ogier après avoir concédé lui 1’19’’ la veille lors d’une légére sortie de route

L’Alsacien aussi, aurait du gagner cette épreuve, à la suite de cette remontée inouie samedi, remontant de de la septième à la seconde place.

Malheureusement pour le Champion du monde et leader de l’actuelle millésime, Seb est lui aussi parti deux fois à la faute ce dimanche matin.

Tout d’abord dans l’ES19, celle la même ou Ogier allait tout perdre plus tard lors du deuxième passage au doux nom pourtant de Whaanga Coast 1.

A cet instant on pensait que  cette ‘’ sottise ‘’ de Loeb, offrait définitivement la victoire à Ogier car elle lui  permettait de récupérer le commandement du rallye… qu’il venait curieusement de lâcher lors de l’ES18, celle de Te Hutewai 1, longue de 11 km et première des quatre spéciales du jour, en faisant lui aussi déjà une ‘’ bévue ‘’, un tête à queue !

On s’acheminait vers le premier succès mondial du pilote du Citroën Junior Team lorsqu’au cours de l’ES21, alors qu’il tentait le tout pour le tout pour revenir sur Ogier et Latvala, pour tenter de  reprendre les … dix sept  secondes qui le séparaient du leader, Sébastien Loeb incroyablement… re fautait !!

Pour le leader du Championnat du monde  c’en était définitivement fini ! Il ne remporterait pas pour la troisième  fois, après ses succès obtenus en 2005 et 2008, le Rallye ‘’le plus exotique ‘’ du calendrier mondial.

Seb Loeb, qui racontait :


« Ce qu’il a manqué pour gagner, c’était de rester sur la route. On limite la casse alors qu’on a eu du mal à emmener la voiture jusqu’au bout. Je n’ai jamais mis une voiture dans cet état-là. On a tapé de tous les côtés, on a commencé par la porte à gauche, puis l’aile droite l’après-midi, l’aile gauche le lendemain, l’avant droit ce matin, l’arrière après, on a tout "pété". Vu le temps qu’on avait à remonter, il a fallu se battre pour tous les dixièmes et on s’est vraiment déchirés. Avec tous les hauts et les bas par lesquels on est passés ce week-end, je ne suis pas mécontent de finir. On fait plutôt une bonne opération au championnat, donc ce n’est pas tellement une déception. Ogier a fait un super rallye, il a dominé tout le monde le deuxième jour, il est dans le coup depuis quelques rallyes et on voit qu’il faut maintenant compter sur lui »

Toutefois dans son infortune, l’Alsacien se consolait avec une …troisième place,  synonyme de précieux points au Championnat, Loeb terminant … devant son éternel rival pour la couronne, le Finlandais Mikko Hirvonen, quatrième de l’épreuve …6‘’1 derrière le  Français.

Grace à cet inattendu succès, Latvala lui repart de Nouvelle Zélande avec une troisième victoire en WRC, après celles obtenues  en Suède en 2008 et en Sardaigne en 2009.

Curieusement habitué lui …aux multiples sorties de routes  à répétition ces deux  dernières années, le jeune ‘’ casse cou ‘’ Finlandais a été cette fois-ci, ce qui est stupéfiant ,  ‘’ Maitre ‘’de ses actes et de son destin et ce contre toute attente !

‘’Seul’’ pilote du quatuor de tête à ne pas craquer au cours des quatre dernières spéciales, au menu de ce dimanche matin !

Qui l’eut cru ?

Assurémment ‘’ une grosse côte ‘’ auprés des Bookmakers londoniens…

Quant au Norvégien Petter Solberg, encore un pilote Citroën, en tête vendredi soir et encore bon troisième au départ de cette ultime spéciale, l’ES21, au volant de sa C4 privée, lui aussi  a tout tenté pour espérer l’emporter et gagner son premier Rallye depuis …2005.

Mais hélas une très violente sortie de route, laquelle l’a envoyé baldingué contre un pylône électrique a hélas ruiné ses superbes performances précédentes depuis le départ d’Auckland, mettant ainsi malheureusement un terme définitif à sa prestation Néo zélandaise jusqu’alors de toute beauté.

Dommage pour l’ancien lauréat de cette épreuve en 2004.

Finalement à l’arrivée, Latvala triomphe en précédant dans l’ordre contre un pylône électrique Ogier de 2’’4, Loeb de 15’’2, Hirvonen de 21’’3 et Sordo de 25’’8,

Au classement provisoire du Championnat du monde des pilotes, Loeb dans son malheur marque cependant plus de points qu’Hirvonen et il ajoute ainsi trois points  supplémentaire face à son dauphin Finlandais.

Désormais le Français totalise 108 points contre 64 au pilote Ford. Et le nouveau dauphin du pilote Citroen se nomme Latvala qui compte lui 72 pts. Ogier pointe en quatrième position avec  63 pts devant Petter Solberg, 53

En revanche, le Team Ford reprend dix points à l’équipe  Citroën au classement  de l’épreuve (40-30) et au Championnat provisoire des constructeurs, Citroen demeure en tête avec 156 pts contre 151 à Ford  

La firme Américaine en profite d’ailleurs pour devenir la marque la titrée et la plus souvent victorieuse en WRC avec désormais 75 victoires contre 74 à  Lancia.

Gilles Gaignault

Photos : Teams

LE CLASSEMENT FINAL

1 Jari-Matti Latvala (Finlande)  Ford Focus en 4 H 04’09’’800
2 Sébastien Ogier (France)  Citroën C4 Junior à 2’’400
3 Sébastien Loeb (France)  Citroën C4  à 15’’200
4 Mikko Hirvonen (Finlande)  Ford Focus à 21’’300
5 Dani Sordo (Espagne)  Citroën C4 à 25’’800
6 Matthew Wilson (GB)  Ford Focus Stobart à 3’26’’000
7 Henning Solberg (Norvége)  Ford Focus Stobart  à 6’15’’300
8 Jari Ketomaa  (Finlande)  Subaru à 10’19’’300
9 Federico Villagra (Argentine)  Ford Focus Munchi’s  à  10’49’’800
10 Xavier Pons (Espagne)  Subaru  à 11’13’’400

WRC

About Author

admin

Leave a Reply