WRC : FESTIVAL DES CITROEN AVEC OGIER EN TETE ET LOEB BIEN REVENU DANS LA COURSE

Ce diable de … Sébastien Loeb est tout simplement un pilote ‘’ hors norme ‘’ !

Un réel magicien du pilotage.

En un mot un mec génial, pilote exceptionnel

Alors que vendredi il avait perdu de précieuses secondes, accusant à l’arrivée de la première journée … 1’19’’8, ce qui le plaçait à la septième place et que l’on pensait que la victoire bien sur mais aussi et surtout  le podium lui était désormais interdit, renversement total et complet de la situation ce samedi aux antipodes.!!!

En effet c’est bel et bien un certain … Sébastien Loeb qui s’est montré comme ‘’ l’Homme du jour’’ de cette seconde étape !!!

Après une première journée disputée au nord d’Auckland, le Rallye de Nouvelle-Zélande mettait le cap au sud. D’une longueur sensiblement identique à celui de la veille, le parcours comprenait deux passages dans une boucle de quatre spéciales :

Trois sur terre et une empruntant le circuit asphalte d’Hampton Downs. L’assistance éloignée de mi-journée était d’ailleurs installée au beau milieu d’un paddock pittoresque, rempli de GT du… Championnat national !

Sébastien Loeb et Daniel Elena ont livré ce samedi une de leurs plus époustouflantes prestations

Septièmes du classement général au terme de la première journée, Sébastien Loeb et Daniel Elena bénéficiaient d’un ordre de départ idéal.

Profitant d’une trajectoire bien balayée, le duo sextuple Champion du Monde débutait la journée par un meilleur temps dans New Franklin 1 (ES10). Il récidivait dans Baker 1 avant de frapper un grand coup dans Te Akau Coast 1 (ES12).

 

Au terme des 30,89 km de routes en terre, Seb ‘collait’vingt deux secondes au deuxième. Son retard sur le leader passait ainsi sous la barre des 40’’ !

Au volant de sa C4 Citroën, le Champion du monde a signé …six des huit temps scratches du jour de ce lointain Rallye de Nouvelle-Zélande. 

Performances d’ensemble qui ont ainsi permis au diabolique pilote Alsacien pourtant relégué à une minute vingt secondes de Petter Solberg, le leader au soir de la première journée de remonter incroyablement à la …seconde place !!!

Et ce, à seulement … 5’’3 du nouveau leader son compatriote Sébastien Ogier qui roule lui au volant de l’une des deux C4 du Citroën Junior Team ou il a pour partenaire l’illustre… Kimi Raikkonen, l’ancien Champion du monde de F1.

 
Mais ce vendredi c’est pourtant lui le jeune loup Gapençais qui est enfin sorti de l’ombre pour se retrouver sous les ‘’ sunlights’’ au plus haut niveau mondial, pointant en tête du difficile Rallye de Nouvelle Zélande

Rejoignant ainsi au tableau d’honneur du jour, l’autre vedette de la firme aux Chevrons

Le premier en signant six des huit meilleurs temps possibles, son jeune protégé réalisant lui les deux autres !

Les deux Seb, Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ayant survolé l’étape et surclassé tous les autres pilotes

‘’’Perfs ‘’ s’il en est qui lui permettent de s’emparer du commandement de l’épreuve

PASSATION DE POUVOIR !!!

Tout le monde attendait le pilote du Citroën Junior Team. Et avouons-le, depuis le début de l’actuel saison, il n’a pas déçu enchainant de magnifiques spéciales au fil des rallyes

A l’époque, il y a de cela quelques jours, nous avions écrit à son propos :

‘’ Son heure viendra bientôt ‘’

Eh bien, nous ne pensions pas si bien dire car des ce Rallye de Nouvelle Zélande, son heure a .. sonnée et Ogier, Champion du monde Junior en 2008 et lauréat du prestigieux Monte Carlo l’an dernier mais qui découvre le parcours en Nouvelle-Zélande ou il n’avait jamais encore posé ses pieds, se retrouve en tête, ayant été  ‘’le seul ‘’ pilote capable de suivre le rythme effréné et  infernal imposé par son ainé, sextuple Champion du monde !Devant même tout dernièrement s’effacer – esprit d’équipe oblige – au profit de son glorieux ainé, titre mondial 2010 en jeu !!!

Revenu en leader au parc d’assistance, Sébastien Ogier  racontait :

« Nous avons passé une très bonne journée. Occuper la première position au soir de la deuxième journée alors que nous participons pour la première fois au Rallye de Nouvelle-Zélande est un résultat plus que satisfaisant. Il est important d’être à l’arrivée demain pour engranger un maximum d’expérience sur ce terrain. Nos concurrents connaissent très bien le parcours de la dernière journée et nous ouvrirons la route. C’est un défi qui s’offre à nous mais nous allons continuer d’attaquer car ce sera la seule façon de défendre notre place !»

Quant au ‘’ héros ‘’ du jour Sébastien Loeb, lui il lâchait :

 « Nous avons désormais rattrapé le temps concédé lors de notre touchette d’hier ! Nous avons pris beaucoup de plaisir dans la voiture aujourd’hui. Notre C4 WRC était au top de son potentiel et les routes tout simplement magnifiques. Nous sommes dans une bonne position pour jouer la victoire demain, mais il faudra avant toute chose venir à bout d’une étape courte mais remplie de pièges.»
 

Lequel à l’instar d’Ogier a une fois encore, une fois de plus épaté son monde en remontant en une journée de la septième place jusqu’à la seconde !

Seulement précédé de cinq infimes secondes par la graine de Champion au talent naissant qu’est Ogier.

Du coup, ‘’ l’Elève prodige ’’ … balaiera la piste dimanche matin pour ‘’ Le Maître ’’ à l’occasion de la troisième et ultime journée.

Un mot sur Petter Solberg lui aussi au volant d’une Citroën C4.
Leader vendredi soir avec sa C4 privée, le Norvégien de retour de fort belle manière ‘’aux affaires ‘’ avait la terrible tache –bien connu maintenant – d’ouvrir et balayer la route

Handicap qui lui a comme prévu fait perdre de précieuses secondes.

Revenu au parc d’assistance  en milieu de journée, l’ancien Champion du monde avait déja dégringolé en quatrième position ayant lâché beaucoup de temps et se retrouvant désormais à vingt cinq secondes d’Ogier.

Quelques heures plus tard en fin de journée son retard atteignait même 53 secondes.

 
Du coup derrière Ogier et Loeb c’est dorénavant le Finlandais Jari-Matti Latvala, au volant de l’une des deux Ford Focus qui occupe la troisième marche du podium ou il précède le lieutenant de l’Alsacien, l’Espagnol Dani Sordo

Mais que dire du Vice champion du monde 2009, son équipier Mikko Hirvonen, parti à la faute victime d’un tête à queue dans Baker 1,  lES11 longue de 21 km. Pépin qui lui a fait perdre vingt quatre secondes après avoir également tapé un talus.

 
Méconnaissable et largué tout au long de la journée, le Finlandais pointe à la sixième place, loin très loin de l’homme de tête, à une minute d’Ogier
.

Le leader du Championnat 2010 qui n’espérait plus l’emporter au soir de la première journée, n’espérant au mieux qu’une place la troisième sur le podium !

Déjà deux fois par le passé victorieux en Nouvelle-Zélande et déjà trois fois lauréat d’affilée cette saison, Loeb s’est relancé et se retrouve iincroyablement maintenant extrêmement bien placé pour l’emporter dimanche et ce quel que soit l’immense talent de l’actuel leader Seb Ogier et accroitre ainsi  encore un peu plus son avance sur Mikko Hirvonen.

Lequel sur l’ensemble d’une saison demeure toujours son plus sérieux rival dans l’optique du Championnat du monde.

Gilles Gaignault
Photos : Teams

WRC

About Author

admin

Leave a Reply