WRC : SEBASTIEN LOEB TIENT BON LA BARRE AVANT LE RALLYE DE NOUVELLE ZELANDE

 SEB LOEB TIENT BON LA BARRE…

  

En position réellement idéale avant le Rallye de Nouvelle-Zélande, Sébastien Loeb aborde l’épreuve des antipodes avec comme toujours une seule et unique ambition :

GAGNER

Le sextuple Champion du monde se méfie néanmoins comme à son habitude toutefois de ses principaux  adversaires.

C’est donc dans l’hémisphère sud, bien loin de son Alsace natale que le pilote de l’équipe Citroën disputera ce week-end la cinquième manche du Championnat du Monde des Rallyes WRC 2010.

Auteurs d’un remarquable début de saison avec à leur actif trois victoires et une seconde place et ce en … quatre rallyes,  la paire Sébastien Loeb – Daniel Elena se présente au départ à Auckland avec 93 points sur 100 possible !

C’est dire si l’entame de ce nouveau millésime s’est une fois encore bien amorcée

Une entame  parfaite ‘’Royale’’ dirons les plus proches de ses fans alors que l’on débute le deuxième tiers du Championnat du monde 2010.

Comme le reconnait le pilote de l’intouchable Citroën C4:

« Tout s’enchaîne bien pour nous en ce début de saison. Le fait que nos rivaux se partagent les places d’honneur nous a en plus permis de nous ménager un petit écart au classement général. Et de disposer d’un joker au cas ou »

Victorieux de la manche Néo-zélandaise l’an dernier, l’inamovible leader du Championnat du monde est bien évidemment une fois de plus, le grandissime favori de cette course.

Fidèle à lui-même, il ne veut pas pour autant s’enflammer et il garde les pieds sur terre :

« Même si nous avons déjà gagné par le passé ce rallye de Nouvelle-Zélande à deux reprises, je reste sur mes gardes car nos adversaires sont toujours extrémement forts sur ce terrain. Quoi qu’il en soit, je suis toujours content et enthousiaste à l’idée de disputer ce Rallye. Les spéciales empruntées y sont magnifiques et peu cassantes, c’est une des épreuves où le plaisir de pilotage est assurément le plus intense.»

Olivier Quesnel qui veille sur le Team Citroën Racing explique : 
 

« Avec 93 points marqués sur 100 possibles, Sébastien Loeb est égal à lui-même. On lui demande souvent s’il n’est pas blasé, mais je peux vous dire qu’il est toujours aussi motivé pour aller chercher un septième titre consécutif ! Le bilan de Dani Sordo est plus contrasté, mais j’espère qu’il a mangé son pain noir pour la saison et qu’il va apporter à l’équipe sa contribution habituelle. Son abandon en Turquie illustre bien son manque de réussite car tous les pilotes de pointe sont sortis au même endroit, mais il est hélas le seul à avoir endommagé sa voiture.»

Et d’évoquer ensuite le ‘P’tit dernier qui ne cesse de briller :

« A chaque rallye, nous sommes surpris par la montée en puissance de Sébastien Ogier. Il ne fait pas de complexe, écoute, apprend et progresse à chaque rallye. Il n’est déjà plus très loin de sa première victoire »

Sébastien Ogier qui précise:

« Je m’attends à une épreuve plus difficile qu’en Turquie car je vais découvrir un rallye que les autres pilotes connaissent déjà. Mais je suis impatient d’être au départ car les routes de Nouvelle-Zélande sont parmi les plus belles du Championnat du Monde. Je pense que c’est un profil que je vais apprécier. Ce sera une excellente opportunité de piloter la Citroën C4 WRC sur des spéciales très rapides et roulantes.»

Enfin,’’ The Boss’’, conclut :

« Je suis également satisfait de la progression de Kimi Räikkönen. Il s’est bien intégré à l’équipe et il a réalisé deux courses sages en Jordanie et en Turquie. Cela contribuera à le mettre en confiance pour la deuxième partie de saison.»

Pour ce cinquième rendez-vous de la saison 2010, les concurrents retrouveront la ville d’Auckland où se situe le parc d’assistance.

Sur un tracé rapide et sélectif offrant une belle variété de routes, les pilotes devraient se régaler tout au long des 1496 km que comporte l’épreuve dont 396 km de spéciales.

Les organisateurs ont également prévus trois assistances éloignées et qui se trouvent à Whangarei (vendredi), Hampton Downs (samedi) et Raglan (dimanche).

Si Loeb souhaite poursuivre sa belle moisson de victoires, il devra toutefois repousser les assauts de quelques adversaires en mal de succès !

A commencer par l’ancien Champion du monde (2003), le Norvégien Peter Solberg qui dispose lui aussi d’une Citroën C4. Lequel occupe actuellement la place de dauphin du pilote Alsacien au classement général provisoire du Championnat après un superbe début de saison.

Mais Loeb devra aussi se méfier de son éternel rival pour la conquête du titre mondial, le Finlandais Mikko Hirvonen, bien discret et parfois effacé cette année au volant de sa Ford Focus.

Lequel Vice champion du monde, Mikko Hirvonen raconte :

« Je suis très excité à l’idée de retourner en Nouvelle-Zélande. C’est un pays fantastique et nous avons toujours reçu un accueil chaleureux. Les spéciales sont rapides et souples : c’est très sympa. Elles encouragent les pilotes à attaquer. C’est l’automne en Nouvelle-Zélande et le temps est frais et humide. Ce ne sera pas facile avec les gommes dures car ce sera difficile de les faire monter en température. Ce sera toutefois la même chose pour tout le monde.»

 

Sans oublier, son lieutenant, Jari Matti Latvala,  toujours capable de surprendre, réalisant alternativement comme il en est toujours capable, à la fois… le pire comme… le meilleur !

Jari-Matti Latvala lui, qui livre ses impressions :

 «  Je n’ai disputé les spéciales au nord d’Auckland qu’à une seule reprise, c’était en 2005 au volant d’une Groupe N. Je me souviens qu’elles étaient plus rapides que les spéciales au sud de la ville. Les caractéristiques des spéciales me rappellent la Finlande, sans les sauts. La voiture "danse" sur la route le long des virages. Les routes sont généralement utilisées par les habitants le reste de l’année, la surface est donc dur et souple et en bon état. Malgré le long vol, je suis heureux de revenir à Auckland. C’est une ville géniale, les spéciales sont fantastiques et j’aurai l’opportunité d’oublier mon accident en Turquie.»

Enfin, ne pas mésestimer le comportement de deux autres pilotes Citroën :

Le propre équipier de Loeb, l’Espagnol Dani Sordo et son compatriote, l’autre ‘’ Seb ‘’, Sébastien Ogier, auteur d’un fantastique début de Championnat, au volant de l’une des deux C4 du Citroën Junior Team

Un mot encore pour signaler qu’il faudra aussi ‘’ surveiller ‘’ la progression de l’ancien Champion du monde de F1, le Finlandais Kimi Raikkonen.

Ce dernier en progrès permanents et constants au fil des Rallyes au volant de la seconde C4 du Junior Team de la firme aux Chevrons.

En témoigne sa très belle place à l’arrivée lors du dernier Rallye disputé, celui de Turquie, il y a de cela deux semaines ou l’ancien pilote de GP, avait pris une sensationnelle cinquième place de cette épreuve inscrite au calendrier mondial WRC

Gilles Gaignault
Photos : Teams

 

WRC

About Author

admin

Leave a Reply