WTCC : TRIOMPHES POUR TARQUINI ET PRIAULX A MARRAKECH

 


Au volant de sa BMW, l’ancien triple Champion du monde (2007-2006-2005), le Britannique de Jersey, Andy Priaulx a remporté la seconde course comptant pour le Championnat du monde WTCC et disputée ce dimanche à Marrakech.

Un peu plus tôt, c’est le Champion du monde en titre, l’Italien Gabriele Tarquini qui s’était imposé au volant de sa SEAT


Parti en pole position, suite à la grille inversée concernant les huit premiers de l’épreuve courue samedi, Priaulx est parvenu à conserver sa première place dans une course qui s’est dérouléedans sa plus grande partie sous le régime des drapeaux jaunes et de la voiture de sécurité !!!

 

Il triomphe en devançant la Chevrolet Cruse du Français Yvan Muller cependant que le podium est complété par la SEAT de Tom Coronel qui finit troisième.

Dés le départ, à l’extinction des feux, c’est ainsi Rob Huff (Chevrolet) et Sergio Hernandez (BMW) qui sèment la zizanie et panique au sein du peloton, perdant le contrôle de leur voiture respective.

Dans la foulée, Harry Vaulkhard (Chevrolet) et Darryl O’Young (Chevrolet) tapent eux aussi à leur tour assez fort dans les murets en béton de la ligne droite des stands, obligeant ainsi la voiture de sécurité à sortir une première fois.
Après six tours  derrière ce ‘’ pace-car ‘’ au ralenti, Priaulx  se relance en tête, le pilote Chevrolet Yvan Muller, dans son sillage.

Mais on n’en avait pas fini avec la voiture de sécurité !

Laquelle intervenait à nouveau car le  »restart » à peine donné, quelques virages plus loin, le Brésilien, Augusto Farfus (BMW) et le Suisse Alain Menu (Chevrolet), alors respectivement en sixième et septième positions, se télescopaient !!!

Conséquence, nouvelle neutralisation de la course et intervention de la voiture de sécurité !

Laquelle voiture de sécurité allait demeurer en piste jusqu’à… l’avant-dernier tour !

Andy Priaulx après avoir repoussé les tentatives d’Yvan Muller, s’offrait ainsi sans avoir combattu son premier succès de la saison.

Lequel lui offrait de précieux points qui lui permettent avantageusement de se replacer au classement provisoire du Championnat du monde Pilotes.

 
Totalisant désormais 39 points, le Britannique remonte à la quatrième place, à sept points de son compatriote Rob Huff, troisième.

 
Devant, le Championnat est toujours mené par Gabriele Tarquini et Yvan Muller, lesquels comptent respectivement  
points

 
A sa descente de voiture, le pilote BMW, lâchait :

« Nous avons été chanceux. C’était difficile avec les interventions de la voiture de sécurité. En plus, je savais qu’Yvan était plus rapide que moi. J’étais donc à la limite pour ne pas qu’il me dépasse. Nous manquons encore un peu de vitesse par rapport aux Chevrolet et aux Seat mais j’espère que nous pourrons en gagner d’ici Monza."

 

Un peu plus tot déjà la course remportée par Tarquini  devant la Chevrolet de Rob Huff et la SEAT du Portugais Tiago Monteiro avait été des plus mouvementées… Elle s’était en effet effectivement déjà conclue derrière… la voiture de sécurité !

 
Auteur d’un excellent départ, Gabriele Tarquini a finalement eu à gérer une course relativement tranquille.

Parti en pole position, Gabriele s’était facilement imposé dans cette première course dominicale. Après sa victoire à Curitiba début mars, l’Italien décrochait ainsi sa deuxième victoire de la saison.

Au contraire de ses adversaires qui au fil des tours rencontraient des fortunes diverses. Ainsi dès la première chicane, les deux pilotes SEAT, Tiago Monteiro et Jordi Gené, pourtant équipiers au sein de l’équipe SR Sport se touchaient !!! 

Si le Portugais parvenait à poursuivre et à sauver sa quatrième position, l’Espagnol lui perdait de nombreuses places, dégringolant au classement, se retrouvant… dix neuvième à l’issue du premier tour.

Mais ce n’est pas tout !

Assez vite, dès le cinquième tour, Barth alors troisième suite à un magnifique envol, tentait de prendre le meilleur sur Rob Huff, parti en deuxième position. Le Britannique ne se laissait pas intimider par ce ‘’ Rookie ‘’ mais cette manœuvre permettait  à Tiago Monteiro de s’emparer de la troisième place aux dépens de l’impétueux Barth.

 
En toute fin de course, Andrei Romanov  lui aussi au volant d’une SEAT mettait fin à la lutte entre ces trois pilotes, en sortant de la piste, obligeant ainsi la voiture de sécurité à réguler le peloton et ce jusqu’au … drapeau à damier !

Deux manches donc quasiment ‘’ blanches ‘’  la voiture de sécurité jouant les  » vedettes américaines  » occupant longuement la piste.

Dans cette première course, Yvan Muller, finissait sixième

Le prochain rendez-vous est fixé à Monza, du 21 au 23 mai.

Gilles Gaignault
Photos : WTCC et Teams
  

WTCC

About Author

admin

Leave a Reply