CLASSIC DAYS : GROS SUCCES SPORTIF AVEC UN HOMMAGE EMOUVANT A GUY LIGIER

L’INGENIEUR MICHEL TETU AVEC GUY LIGIER

Cette troisième édition des  »Classic Days » organisée sur le circuit nivernais de Magny cours a connu une fois encore une très belle réussite sportive mais aussi populaire.

Plus de 20.000 fans s’étaient déplacés et arpentaient les paddocks, pour admirer les bolides avant que ces derniers ne roulent sur la piste.

Plus de 1500 véhicules de compétition engagés par leurs heureux propriétaires mais aussi en très grande majorité par les célèbres ‘’ Clubs ‘’ ont pu à loisir durant deux jours arpenter la piste utilisé par les pilotes de F1 lorsque le Grand Prix de France, s’y déroulait.

Ce qui faisait dire à bon nombre d’entre eux, ces ‘’ débutants ‘’ sur le circuit nivernais que la plupart découvrait :

«  Un réel régal que de pouvoir tourner sur un tel tracé. Une chance rare et unique qui nous est offerte »

 

UN GEANT DU SPORT AUTOMOBILE

Succès garanti donc pour les promoteurs, Max Mamers et son adjoint Benoit Abdelatif de ce qui au fil des années commence à grandir et à devenir un superbe événement automobile.

Et un rassemblement gigantesque de somptueuses ‘’ bagnoles ‘’ de courses de toutes les époques.

Evidemment, la présence de ‘’ Monsieur ‘’ Ligier a été « l’événement » de ce week-end.

Guy Ligier, le pilote de talent qui participa a douze GP de F1 en 1966 et 1967.

Et qui affichera bientôt ses .. 80 printemps étant né le 12 juillet 1930 à Vichy !

A ce sujet, nous ne saurions que trop vous conseiller de lire l’excellent article que lui consacre Gérard Gamant, dans le dernier numéro du très sérieux magazine AUTODIVA. Sujet qui raconte la carrière du pilote Guy Ligier.

Mais Guy Ligier, le patron aussi par la suite, sa carriére de pilote achevée, de la brillante écurie de courses automobiles, éponyme !


Après un autre ‘’ MONUMENT ‘’ du sport automobile Français, honoré il y a un an lors de la précédente manifestation des Classic Days, alias  … Tico Martini, cette année ‘’ l’homme à l’honneur ‘’ , n’était autre qu’un autre GEANT, une CATHEDRALE :

Guy Ligier !

Associé d’ailleurs depuis cinq ans avec son ami Tico au sein des Automobiles Martini dont l’usine se trouve à l’entrée du circuit de Magny cours.

Tico avec qui Guy commercialise la magnifique et très performante Ligier JS 51.

Laquelle s’illustre fréquemment sur les pistes et notamment dans les épreuves du Championnat de France VdeV dont elles remportent régulièrement bien des courses et des titres aussi.

Pour célébrer cet ‘’ Hommage ‘’ émouvant, tous les amis de Guy Ligier avaient effectués le déplacement en terre nivernaise. A commencer par TOUS SES HOMMES, ses lieutenants les ingénieurs Michel Tétu, Gérard Ducarouge et Michel Beaujon, sans oublier les plus illustres de ses pilotes comme celui qui fut ‘’ SON ‘’ chouchou,’’ SON ‘’ enfant terrible !!!

‘’ SON ‘’ tout premier aussi et surtout à lui offrir une victoire en Grand Prix, l’inoubliable … Jacquot, Jacques Laffite, bien sur.

Victorieux le 19 juin 1977 au volant de la Ligier-Matra  sur le circuit d’Anderstop du Grand Prix de Suède. Jacques qui par la suite lui apporta encore bien des succès en Argentine, au Brésil, au Canada, en Allemagne et en Autriche aussi.

Aux côtés de Laffite, on reconnaissait que des visages connus. Ainsi Henri Pescarolo, François Migault, Pierre François Rousselot, Jean Pierre Paoli et un certain Serge Saulnier, devenu depuis le 1er mars dernier… PATRON du circuit de Nevers-Magny cours.

Sans oublier aussi la présence très appréciée des deux fils de deux grands pilotes Ligier, aujourd’hui malheureusement disparus, emportés par leur passion :

Loïc Depailler et Gilles Pironi

Evidemment les plus belles Ligier dont la monoplace victorieuse du GP du Canada avec le regretté Didier Pironi, étaient présentes dans le paddock mais aussi dimanche en fin de matinée sur la piste ou elles ont effectuées une parade.  Mais également les superbes protos des 24 Heures du Mans et du Tour Auto.

Ligier dont l’une, la JS 2 version ‘’Tour Auto 1973’’ présente à Magny cours, vient d’ailleurs de participer au tout récent Tour Auto avec l’équipage Gregory Audi – Solenne Szyz

Au cours du déjeuner qui réunissait tous ‘’ ses amis ‘’ Guy Ligier a naturellement pris la parole pour rappeler de bons souvenirs mais aussi également pour ‘’ plaider en faveur ‘’ du rétablissement du GP de France et à … Magny cours :

« Nous devons tout faire et nous battre pour que cette épreuve historique qui appartient et fait partie de notre patrimoine soir rétablit au plus vite au calendrier. Je vous demande de militer en cette faveur. Pour que la France et Magny cours, seul circuit capable d’accueillir cet événement retrouve sa place au calendrier »

 

A nos côtés, Serge Saulnier, nouvellement nommé Directeur du circuit nivernais nous confirme qu’il travaille très sérieusement ce sujet.

Soutenu par le Président du Conseil Général, l’ancien Sénateur Marcel Charmant, l’homme à l’origine avec l’ancien Premier ministre et Maire de Nevers, Pierre Béregovoy (dont on célébrait ce 1er mai, le 17éme anniversaire de sa disparition), Serge Saulnier fourbit ses armes et n’a pas renoncé, loin de là à faire revenir les monoplaces de F1 et le GP de France à Magny cours !

 

D’ailleurs au cours de ce magnifique week-end, il nous a raconté une anecdote croustillante :

«  Si certains n’apprécient pas Magny cours et nos installations, eh bien saches que tout récemment l’un des plus réputés journalistes de F1 et de nationalité britannique m’a téléphoné pour me dire ‘’ Il y a bien des anglais qui adorent venir à Magny cours qui n’est pas pire que ….Silverstone’’ ! »

Silverstone ou se déroule sans problème le fameux et très prestigieux British Grand Prix !!!

Qu’ajouter ?

Que ce week-end outre les sportifs, Magny cours avait attiré bon nombre de personnalités et de responsables automobiles et aussi quelques grands patrons.

Nous avons ainsi croisé Christophe Decultot (Honda), Jean François Parde (Subaru) et bien d’autres encore.

En tout cas, cet événement est appelé à grandir et à se développer au cours des années futures.

Un seul bémol ?

Dommage qu’en ce même week-end, deux autres manifestations dont le prestigieux GP de Monaco Historique, rassemblant un peu le même type de véhicules d’époque se soit déroulé.

Dont l’un pas très loin, à … Charade !

Mais si la fête a été belle dans la Nièvre ou il a fait très beau, par contre dans le Puy de Dôme, elle a été carrément gâchée et ruinée par les trombes d’eau qui se sont abattues…
Souhaitons qu’à l’avenir et dans l’intérêt de tous, ce type de télescopage stupide ne se reproduise plus !!!

En tout cas pour notre découverte de ces CLASSIC DAYS, et le ‘’ Plaisir des yeux et des oreilles ‘’ nous avons apprécié notre week-end nivernais passé en compagnie d’une charmante guide et accompagnatrice qui connait tout à Magny cours

Cathy, la belle fille de notre ami Tico Martini. Normal, son mari Eric a été élevé au milieu des bolides que concevait son illustre père : les fameuses Martini MK

Propriétaire de l’Hôtel Thermidor à Nevers, elle adore la compétition automobile


Gilles Gaignault
Photos : Johan Sagne et Photoclassicracing

La derniere monoplace Ligier pilotée par Olivier Panis et victorieuse du GP de Monaco 1997. Ici en exposition au Musée Ligier, situé dans l’enceinte du circuit de Magny cours et visité en 2008

 

 

 

 

 

 

 

 

FRANCOIS MIGAULT

 

 

 

 

 

 

Classic Days Historique

About Author

admin

Leave a Reply