F1 : MICHAELSCHUMACHER OFFICIER DE LA LEGION D’HONNEUR

 

La F1 est décidemment à l’honneur ces temps-ci avec la Légion d’Honneur !

Après Tony Fernandes, le patron de la toute nouvelle équipe Lotus, récompensé pour sa contribution à l’industrie aéronautique européenne – il est le patron d’AirAsia, compagnie qui utilise uniquement des Airbus pour ses vols à destination de la Malaisie – par Dominique Bussereau, Secrétaire d’état pour les transports, le 15 avril dernier, ce jeudi c’était au tour de… Michael Schumacher d’être à l’honneur…


En effet, en présence notamment du Président de la FIA et de Jean Alesi, le Premier ministre, François Fillon a remis ce jeudi dans les Salons de l’Hotel Matignon situé rue de Varennes à Paris, l’insigne d’Officier de la Légion d’honneur au pilote de l’écurie Mercedes, déclarant :

   
 « Aujourd’hui pour trouver la comparaison la plus pertinente, je pense qu’il faut remonter aux origines de la Formule 1 et au légendaire Juan Manuel Fangio, qui a sans doute été, par-delà les années, votre seul rival »

Et François Fillon de préciser :

 « On avait d’ailleurs fini par croire qu’il était hors d’atteinte avec ses cinq couronnes mondiales, et d’année en année, de titre en titre, comme si le temps lui-même était un grand circuit, vous avez rattrapé le plus glorieux de vos prédécesseurs »

Michael lui répliquant :

« Je salue vos connaissances exceptionnelles du sport automobile »

Pour mémoire, rappelons que le célèbre pilote Argentin décédé le 17 juillet 1995 à  84 ans – il était né le 24 juin 1911 à Balcarce – à Buenos aires, fut sacré Champion du monde de F1, en 1951, 1954, 1955, 1956 et 1957.

Pour sa part, ‘’ Schumi ’’ compte lui actuellement sept couronnes acquises en 1994 -1995 -2000 – 2001 -2002 – 2003 et 2004.


De retour sur les circuits cette saison après trois ans d’absence, Michael espére bien décrocher un nouveau titre.

Rappelons qu’il a signé un contrat de trois ans avec Mercedes pour tenter de parvenir à cet étonnant challenge à 41 ans !


Gilles Gaignault
Photo : DR

F1

About Author

gilles

Leave a Reply