RACE CAR A LEDENON : ELLES MARCHENT DU TONNERRE CES BELLES AMERICAINES…

 

Comme lors de chacune de leurs apparitions en Championnat de France Super série FFSA, ces ‘’ Belles Américaines ‘’ ont une fois encore attirés l’œil du public.

Il est vrai que ces fabuleux monstres  au V8 surgonflé et au bruit impressionnant ne peuvent pas passer inaperçus  ! 

Dans chacun des deux sprints ‘’Open’’ et ‘’Elite’’, deux pilotes Phil Drift et Mike Parisy ont connu un scénario similaire.En  »Open », Brigand et Grand montent sur le podium.

Open


Auteur de la position dans leur catégorie respective, ils ont pris un départ de rêve, ont dominé leur course avant de s’imposer à l’issue des douze tours.

 
En  »Elite », Eric Hélary, «chaud bouillant» essaie de déborder Parisy dès le départ dans le triple gauche mais partait à la faute.

Tinseau et Lasserre cravachent mais ne peuvent empêcher Parisy de cueillir une seconde victoire en deux courses.

Derrière, le duel viril entre Phil Drift, également engagé en  »Elite », et Hélary tourne à l’avantage du pilote UStradecar.com.

Qui l’eut cru?

Course longue MainEvent

Le meilleur tour en course de Parisy dans le sprint  »Elite  »donnait au pilote Events Motorsports la pole de la course ‘’Main Event’’ dont le premier tour est tumultueux :

 
Le terrible triple gauche est le théâtre d’une bousculade suivie d’un crash qui laisse sur place l’infortuné Tinseau, mais aussi, Fillatre, Fournillier et même Phil Drift

 
Les tours sous ‘’safety car ‘’ amputent quelque peu la course dominée par Parisy qui, au moment du changement de pilote, devance de sept secondes Hélary et Lasserre, roue dans roue.

Les points ‘’Elite’’ sont ainsi attribués, place alors aux pilotes ‘’Open’’ :

Quintal pointe en tête durant deux tours, mais pas pour longtemps. Le tête-à-queue du jeune Zajfert laisse la voie libre à la voiture Postforming de Brigand qui s’enfuie.

Zajfert entreprend une remontée mais voit grandir le danger en la voiture de Grand qui malgré son attaque ne parvient pas à ses fins.


Brigand-Hélary s’imposent avec autorité devant Zajfert-Parisy et les «McDoguys» Grand-Moureu.

Magnifique performance de Carole Perrin, qui absente lors des essais privés et des qualifications, se classe huitième du sprint ‘’Elite’’ et quatrième  de la ‘’ Main Event Elite’’.

Elle occupe la cinquième  place du Championnat ‘’Elite’’.

Phil Drift a haussé le ton enfin de ‘’Sprint Elite’’ pour résister à Hélary.

« Durant près de trois tours, j’ai joué avec les grands. C’était génial et je suis ravi de cette perf après ma victoire en Open».

Mais il perd gros le lendemain en ne reprenant pas la piste dans le ‘’Main Event ’’ pour marquer de précieux points en ‘’Open’’.

Pour ce qui la concerne Carole Montillet continue d’apprendre le pilotage de son bolide ‘’ sur vitaminé ‘’.

Quinzième de la course ‘’ Open ‘’ samedi, l’ancienne Championne Olympique de descente en 1992, à Lake Placid, finit  à une belle dixième place de la course longue, en duo avec son équipier Arrigoni

Au Championnat ‘’Elite’’, Parisy a pris l’avantage sur Hélary, Lasserre et Cosin, mais les écarts restent peu importants.

Brigand fait la bonne opération en’’Open’’, devant  Grand, passé pourtant lui de la septième à la seconde  place.

Bingo pour lui !

Gilles Gaignault
Photos : Hugues Laroche (race car) et Olivier Guigues

 

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply