NASCAR : HARVICK VAINQUEUR POUR … 11 MILLIEMES !!

 

Après une traversée du désert longue de …115 courses, Kevin Harvick a enfin retrouvé le chemin de la très importante ‘’Victory Lane ‘’ en s’imposant ce dimanche sur le Supespeedway de Talladega.

Il est en effet parvenu à  dépasser Jamie McMurray sur la ligne, à l’issue d’une course pleine de rebondissements !

Difficile de résumer une course de 200 tours où .. deux records sont d’ailleurs tombés en même temps!

 

Avec d’une part, vingt neuf leaders différents, oui vous ne rêvez-pas vous avez bien lu … 29 et aussi d’autre part … 88 dépassements pour occuper la première place.

Impossible même de pointer une voiture plus rapide que les autres tant il est facile, sur ce redoutable Superspeedway de Talladega, de gagner ou bien de perdre… vingt positions en l’espace d’un simple tour !

 

On ne peut que relater les accidents, toujours aussi impressionnants lorsque les 43 concurrents approchent les 200 mph (miles à l’heure) de moyenne.

 
Vitesse qui représente tout de même plus de 320 km/h !!!

Le premier incident avait lieu au  cours du 84ème tour quand Kyle Busch touchait Johnny Sauter et l’envoyait dans le mur. En voulant éviter le contact, Elliott Sadler faisait une embardée et ajoutait Matt Kenseth et Paul Menard à la liste des victimes !

La suite de la course était relativement calme malgré les files de voitures à deux et trois de front sur l’ovale. Jeff Burton se faisait remarquer avec le plus grand nombre de tours menés tandis que Jamie McMurray, vainqueur des deux dernières courses sur Superspeedways dont le Daytona 500 cette année, s’emparait solidement de la tête devant son coéquipier Juan-Pablo Montoya à l’entame des dix dernières boucles.

 
La charge finale était lancée derrière eux et les esprits s’enflammaient pour de bon.

Au 183ème des 188 tours prévus, Jeff Burton et Mike Bliss s’accrochaient à leur tour. Burton partait en travers et embarquait Jeff Gordon et Scott Speed dans le gazon.

 
Un premier « shootout » était mis en place, rajoutant quelques tours pour finir sous drapeau vert.

Cela ne faisait pas les affaires ni de McMurray, ni de Montoya qui ne s’étaient pas arrêté aux stands durant la dernière neutralisation et commençaient à puiser dans leurs réserves de carburant.

A peine le restart était t’il lancé qu’un autre accident survenait !!!

Joey Logano poussait Ryan Newman et provoquait une réaction en chaine qui entrainait Marcos Ambrose, Brad Keselowski, Bobby Labonte, Brian Vickers et Kasey Kahne.

Les rescapés repartaient pour un deuxième « shootout » mais la course était encore loin d’être finie…

Johnson fait une erreur

En se rabattant trop tôt devant Greg Biffle qui ralentissait, Jimmie Johnson l’accrochait et partait à son tour également lui aussi dans le mur intérieur.

 
Les officiels brandissaient le drapeau jaune une nouvelle fois et lançaient alors un troisième « shootout », le dernier selon le règlement de la NASCAR.

McMurray s’inquiétait pour sa consommation mais s’envolait dès le restart grâce à une poussée formidable de Kevin Harvick qui permettaient aux deux hommes de se détacher du peloton dans l’ultime boucle.

McMurray semblait parti pour s’imposer de nouveau dans une course à plaques de restriction mais Harvick le trahissait à quelques centaines de mètres de l’arrivée. D’un coup de pare-choc, il déstabilisait la Chevrolet n° 1 et se jetait à l’intérieur avec tout l’élan conféré par l’aspiration.

 
Il dépassait McMurray in extremis et s’imposait pour… 11 millièmes de seconde, soit la longueur d’un demi-capot.

Harvick mettait ainsi fin à une série de… sans victoire !

Il n’avait en effet effectivement pas gagné, plus triomphé depuis les 500 Miles de Daytona en… 2007.

 Le Colombien Montoya terminait 3ème devant Denny Hamlin et Mark Martin.

 
La belle surprise venait de Mike Bliss qui finissait dixième, lui qui ne dispose que de sa petite équipe presque dénuée de sponsor.

Johnson, toujours leader du Championnat, terminait 31ème à cause de son accident.

 
Harvick prend la seconde place du général, 26 points derrière lui

.
Paradoxalement, les grands perdants sont deux des hommes forts de l’épreuve, Jeff Burton (32ème) et Jeff Gordon (22ème), qui rétrogradent respectivement à la 10ème et 12ème place du Championnat suite à un incident en fin de course.

 
Clint Bowyer, avec sa septième position à l’arrivée, fait quant à lui la bonne affaire et remonte dans le ‘’Chase’’ provisoire et ce au détriment de Joey Logano, 36ème de la course et lui aussi victime d’un accident

.
Le prochain rendez-vous aura lieu à Richmond dés la semaine prochaine.

Renaud Lacroix
Photos : NASCAR

LE CLASSEMENT FINAL

1 – Kevin Harvick (Chevrolet) – Team Childress – 200 tours
2 – Jamie McMurray (Chevrolet) –
Team DEI-Ganassi – 200
3 – Juan Montoya (Chevrolet) –
Team DEI-Ganassi – 200
4 – Denny Hamlin (Toyota) –
Team Gibbs – 200
5 – Mark Martin (Chevrolet) –
Team Hendrick – 200
6 – David Ragan (Ford) –
Team Roush – 200
7 – Clint Bowyer (Chevrolet) –
Team Childress – 200
8 – Kurt Busch (Dodge) –
Team Penske Racing – 200.
9 – Kyle Busch (Toyota) –
Team Gibbs – 200
10 – Mike Bliss (Chevrolet) –
Team Phoenix – 200
11 – Carl Edwards (Ford) –
Team Roush – 200
12 – Martin Truex Jr. (Toyota) –
Team Waltrip – 200
13 – Dale Earnhardt Jr. (Chevrolet) –
Team Hendrick – 200
14 – David Reutimann (Toyota) –
Team Waltrip – 200
15 – Scott Speed (Toyota) –
Team Red Bull – 200
16 – Tony Stewart (Chevrolet) –
Team Stewart-Haas – 200.
17 – Greg Biffle (Ford) –
Team Roush – 200
18 – Travis Kvapil (Ford) –
Team Front Row – 200
19 – A.J. Allmendinger (Ford) –
Team RPM – 200
20 – Robby Gordon (Toyota) –
Team Gordon – 200
21 – Kasey Kahne (Ford) –
Team RPM – 200
22 – Jeff Gordon (Chevrolet) –
Team Hendrick – 200
23 – Bobby Labonte (Chevrolet) –
Team TRG – 200
24 – Sam Hornish Jr. (Dodge) –
Team Penske – 200
25 – Paul Menard (Ford) –
Team RPM – 198.
26 – Robert Richardson Jr. (Ford) –
Team Richardson – 198.
27 – David Stremme (Ford) –
Team Front Row – 197
28 – Matt Kenseth (Ford) –
Team Roush – 196
29 – Brian Vickers (Toyota) –
Team Red Bull – 195
30 – Kevin Conway (Ford) –
Team Front Row – 195
31 – Jimmie Johnson (Chevrolet) –
Team Hendrick – 194.
32 – Jeff Burton (Chevrolet) –
Team Childress – 191
33 – Elliott Sadler (Ford) –
Team RPM – 188
34 – Brad Keselowski (Dodge) –
Team Penske – 188
35 – Ryan Newman (Chevrolet) –
Team Stewart- Haas – 188
36 – Joey Logano (Toyota) –
Team Gibbs – 188
37 – Marcos Ambrose (Toyota) –
Team Waltrip – 188
38 – Regan Smith (Chevrolet) –
Team Furniture Row – 100
39 – Michael Waltrip (Toyota) –
Team Waltrip – 84
40 – Max Papis (Toyota) –
Team Germain – 83
41 – Johnny Sauter (Chevrolet) –
Team Baldwin – 83
42 – Joe Nemechek (Toyota) –
Team Nemco – 47
43 – Dave Blaney (Toyota) –
Team Prism

LE CLASSEMENT GENERAL PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT NASCAR 2010

1. Johnson : 1323 points – 2. Harvick : 1297 pts – 3. Biffle : 1237 pts – 4. Kenseth : 1224 pts – 5. Kyle Busch : 1163 pts

 

Nascar

About Author

gilles

Leave a Reply