RALLYE DES MILLE MIGLIA : SUCCES DE LA PEUGEOT 207 S2000

 LA 207 S2000 DES VAINQUEURS

Paolo Andreucci  a remporté ce samedi à Brescia au nord de la Lombardie, le très prestigieux Rallye des 1000 Miglia, avec 44 secondes d’avance sur Luca Rossetti  qui dispose d’une Abarth Punto Grande S2000

.
Le podium est complété par une autre Peugeot 207 S2000 pilotée par Renato Travaglia

De son côté le pilote Renault  F1, le Polonais  Robert Kubica  qui disposait d’une Renault Clio S1600, finit l’épreuve, se classant en trente neuvième position.

Pour ce qui le concerne, le jeune espoir Corse Pierre Campana, a hélas malheureusement du abandonner.


Son ‘’ Coach ‘’ Ange Pasquali nous raconte le déroulement du parcours de son poulain lors de ce Rallye des 1000 Miglia :

 « C’est un peu un désastre. Pourtant Pierre était très bien parti. Il occupait le cinquième rang des  Renault Clio sur 32 à l’issu du 1 er  des deux tours au menu de la journée de vendredi tour.

Laquelle comprenait précisons- le, deux tours avec trois spéciales longues de 32 – 18 et 25 kilométres à parcourir à deux reprises.

Celle de 32 km, dénommée  San Zeno, étant considérée comme le juge de paix

La Clio de l’équipage Campana- De Castelli,  lâchant seulement 45’’ au leader, le local Paolo Gamba.

Pas mal pour un ‘’ Rookie ‘’ qui découvrait l’ambiance de ces redoutables 1000 Miglia.

Ange poursuit :

«  Nous étions ravis car Pierre respectait le tableau de marche. Et ce en considérant que cette première boucle de trois spéciales était avant tout destinée à lui permettre de bien apprendre le parcours et ce bien qu’il ait du compose  avec des problèmes de  freins

 Pour la deuxième boucle, les pilotes s’élançaient dans l’ordre des numéros. Donc Pierre partait premier des Clio.

Dilemne, le temps étant menaçant, quel choix de gommes effectué ?

A l’avant de la course, les concurrents des S2000  ne prenaient pas tous les mêmes options : slicks – pluie – intermédiaires !

Il commençait à bruiner au parc fermé, lequel était distant de 45’ avant le départ de la première spéciale. Finalement les ‘’infos ‘’ distillaient, indiquaient que les leaders prenaient le départ en slicks retaillés

 Les autres du Challenge Clio optaient en majorité pour des ‘’intermediaires ‘’

 Ange Pasquali reprend :

« Il y avait un bon coup à jouer au depart. Mais patatras une grosse et longue  averse est tombée. Du coup Pierre a perdu 1’ par spéciale. Et puis il s’est fait piégé sur une flaque d’eau. La voiture est partie en tete a queue et il n’a pu éviter de taper une roue  sur un petit parapet.  Choc qui a occasionné la casse de la suspension. Et contraint Pierre à abandonner.»

Ce samedi matin, il repartait néanmoins  hors course en  Superrallye

Ange explique :

«  Le but étant d’emmagasiner de  l’experience. Mais dans la seconde spéciale,  suite à des ennuis électriques, le  moteur à  couper. Cette fois c’en était fini. »

Quoiqu’il en soit face à des pilotes chevronnés et connaissant parfaitement ce Rallye, Pierre Campana, n’a pas démérité, loin de là.

Il poursuit son apprentissage.

LE CLASSEMENT FINAL DU RALLYE DES 1000 MIGLIA

 
1. Andreucci-Andreussi (Peugeot 207 S2000) en 2h58’39"
2. Rossetti-Chiarcossi (Abarth Punto Grande S2000) à 44"6
3. Travaglia-Granai (Peugeot 207 S2000) à 1’43"5
4. Chentre-Pogliano (Peugeot 207 S2000) à 3’29"7
5. Basso-Dotta (Abarth Punto Grande S2000) à 3’46"5
6. Perico-Carrara (Abarth Punto  Grande S2000) à 4’55"4
7. Michelini-Biondi (Peugeot 207 S2000) à 5’33"3
8. Betti-Scalvini (Peugeot 207 S2000) à 6’08"6
9. Cantamessa-Capolongo (Peugeot 207 S2000) à 6’18"4
10. Fontana-Casazza (Peugeot 207 S2000) à 6’25"8

 

Gilles Gaignault
Photos : Quadra sport

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply