NASCAR : HAMLIN BON PIED, BON ŒIL AU TEXAS

 PREMIERE VICTOIRE A FORT WORTH POUR HAMLIN

La huitième épreuve de la saison de NASCAR Sprint Cup Series n’aurait pas dû échapper à la Hendrick Motorsports

Pourtant, le sort en a décidé autrement et c’est finalement Denny Hamlin, récemment opéré au genou, qui s’est imposé au Texas, pour entrer dans le fatidique Top 12 du classement général provisoire.

Après plusieurs week-ends passés sur les petits circuits, la NASCAR a fait étape sur l’ovale d’un mile et demi de Fort Worth au Texas avant de repartir dés dimanche prochain sur le Superspeedway de Talladega.

Malheureusement au Texas, la pluie s’était invitée et faisait donc aussi parti du spectacle, forçant les officiels à reporter la course de dimanche à hier lundi et ce pour la deuxième fois de la saison.

Il a donc fallu attendre le lendemain pour que le drapeau vert s’abatte devant le peloton des 43 gros ‘’ V8 ‘’ de la Sprint Cup Series.

Sous un ciel clément, on assistait à une course fluide, plus animée que la précédente à Phoenix.

La Hendrick Motorsports se montrait largement à son avantage en plaçant successivement en tête Jeff Gordon puis Jimmie Johson et enfin Dale Earnhardt Jr, tandis que Mark Martin, le quatrième pilote de l’écurie, luttait lui péniblement au-delà de la vingtième position, jusqu’à perdre un tour !

Le seul intrus à s’emparer de la première place était le pole-sitter, Tony Stewart dont le moteur Chevrolet est quand même fourni par … Hendrick !

Gordon sortait vainqueur du duel mais le pneu avant gauche de Johnson en faisait les frais et crevait … trente tours plus tard, le contraignant ainsi, à ravitailler un peu plus tôt que les autres.

Huit  voitures dans le Big One

Il semblait évident que la victoire devait se jouer entre Johnson, Junior, Gordon et Stewart avec un net avantage pour ses deux derniers qui avaient mené respectivement 124 et 74 tours.

  La bataille aux avant-postes devenait plus virile au 241ème des 334 tours quand les deux quadruples Champions, Gordon et Johnson échangeaient un violent coup de portière pour le gain de la seconde place, derrière Stewart.

L’explosion du moteur de David Reutimann, très solide dans le  »Top 10 » durant toute la course, remettait pourtant les choses à plat au 310ème tour.

 
Lors de la dernière salve d’arrêts aux stands qui s’ensuivait, certains pilotes faisaient le pari de ne changer que deux pneus comme Jeff Burton, Tony Stewart, Denny Hamlin ou Kyle Busch.

Gordon et Johnson choisissaient eux un ravitaillement complet et repartaient derrière eux, aux alentours de la huitième place. A peine un tour après le restart, les différences d’adhérence semaient la panique dans le peloton.

 
Stewart glissait légèrement et accrochait l’arrière de Gordon qui partait dans le mur. Un ‘’énorme’’ accident suivait où six autres voitures étaient également impliquées dont notamment celles de Juan-Pablo Montoya, Joey Logano et Paul Menard.

Après une vingtaine de minutes de drapeau rouge nécessaire pour nettoyer la piste, Jeff Burton menait le peloton au restart pour les treize dernières boucles. Ses pneus ne tenaient pas la distance et il était rapidement avalé par ses poursuivants.

Denny Hamlin et Kyle Busch, les coéquipiers de la Joe Gibbs Racing, s’emparaient alors des deux premières places alors que Johnson faisait la différence derrière grâce à ses quatre pneus neufs. Il dépassait Busch à deux tours de l’arrivée mais il était déjà trop tard pour rattraper Hamlin qui avait pris le large.

Ce dernier s’imposait pour la deuxième fois de la saison, trois semaines seulement après une opération au genou gauche. Lors de l’épreuve précédente à Phoenix, il avait même failli être remplacé par Casey Mears, pendant la course.


Le reste du classement était surprenant et ne reflétait pas le déroulement de la course :

Kurt Busch et Kasey Kahne terminaient dans le ‘’Top 5 ‘’ tandis que Mark Martin, après avoir été à un tour, finissait sixième, deux places devant Earnhardt Jr. Jeff Burton ne rentrait même pas dans le ‘’Top 10’’ avec une douzième place seulement à l’arrivée.

Au classement général provisoire, rien ne change pour les cinq premiers :

Johnson conserve la tête devant Kenseth, Biffle, Harvick et Gordon. Hamlin fait lui un bond de sept positions pour entrer dans le ‘’Chase’’ provisoire en même temps que Kurt Busch et Martin.

Tony Stewart, Joey Logano et Clint Bowyer, trois victimes du Big One, payent les pots cassés et se retrouvent  désormais à la porte de ce ‘’Top 12’’ synonyme de qualification pour la fin de Championnat.


Malgré le report de la course à lundi, la foule des grandes occasions était bien présente en nombre dans les gradins lundi !

Renaud Lacroix
Photos : NASCAR  

LE CLASSEMENT DE FORT WORTH

1 – Denny Hamlin (Toyota) – Team Gibbs : 334 tours


2 – Jimmie Johnson (Chevy) – Team Hendrick : 334

3 – Kyle Busch (Toyota) – Team Hendrick : 334

4 – Kurt Busch (Dodge) – Team Penske : 334

 5 – Kasey Kahne (Ford) – Team RPM : 334

6 – Mark Martin (Chevy) – Team Hendrick : 334

7 – Kevin Harvick (Chevy) – Team Childress : 334

8 – Dale Earnhardt Jr. (Chevy) – Team Hendrick : 334

 9 – Martin Truex Jr. (Toyota) – Team Waltrip : 334

10 – Greg Biffle (Ford) – Team Roush : 334

11 – Ryan Newman (Chevy) – Team Stewart-Haas : 334

12 – Jeff Burton (Chevy) – Team Childress : 334

13 – A.J. Allmendinger (Ford) – Team RPM : 334

14 – Brad Keselowski (Dodge) – Team Penske : 334

15 – David Ragan (Ford) – Team Roush : 334

16 – Scott Speed (Toyota) – Team Red Bull  :  334

17 – Marcos Ambrose (Toyota) – Team Waltrip : 334

18 – Elliott Sadler (Ford) – Team RPM : 334

19 – Sam Hornish Jr. (Dodge) – Team Penske : 334

20 – Matt Kenseth (Ford) – Team Roush : 332

21 – Regan Smith (Chevy) – Team Furniture Row : 332

22 – Max Papis (Toyota) – Team Germain : 332

23 – Bobby Labonte (Chevy) – Team TRG : 332

24 – Travis Kvapil (Ford) – Team Front Row : 331

25 – Bill Elliott (Ford) – Team Wood : 331

26 – Robby Gordon (Toyota) – Team Gordon : 329

27 – Kevin Conway (Ford) – Team Front Row : 329

28 – Joey Logano (Toyota) – Team Gibbs : 329

29 – David Gilliland (Ford) – Team Front Row : 328

30 – Jamie McMurray (Chevy) –  Team DEI-Ganassi : 319

31 – Jeff Gordon (Chevy) – Team Hendrick : 317

32 – Tony Stewart (Chevy) – Team Stewart-Haas : 317

33 – Carl Edwards (Ford) – Team Roush : 317

34 – Juan Montoya (Chevy) – Team DEI-Ganassi : 317

35 – Paul Menard (Ford) – Team RPM : 317

36 – Clint Bowyer (Chevy) – Team Childress : 316

37 – David Reutimann (Toyota) – Team Waltrip : 310

38 – Brian Vickers (Toyota) – Team Red Bull : 192

39 – Reed Sorenson (Toyota) – Team Latitude 43 : 121

40 – Joe Nemechek (Toyota) – Team Nemco : 75

41 – Michael McDowell (Toyota) – Team Prism : 60

42 – Mike Bliss (Chevy) – Team Phoenix : 50

43 – Dave Blaney (Toyota) – Team Prism : 20

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT 2010

1. Johnson : 1248 pts – 2. Kenseth : 1140 pts – 3. Biffle : 1120 pts 4. Harvick : 1107 pts – 5. Gordon : 1028 pts

  

Nascar

About Author

gilles

Leave a Reply