WRC : LA CITROEN DE SEBASTIEN …. OGIER EN TETE DU RALLYE DE TURQUIE !!!

 OGIER EN TETE DU RALLYE DE TURQUIE !!!

 
Incroyable !

Celui que l’on désigne depuis un bon moment déjà comme le successeur de Sébastien Loeb, le jeune espoir Gapençais… Sébastien Ogier occupe ce vendredi soir la tête du Rallye de Turquie, quatrième manche du Championnat du monde des Rallyes WRC 2010 !!!

Au volant de sa Citroën C4 du Junior Team de la marque aux Chevrons, le vainqueur du Monte Carlo 2009 a en effet effectivement pris les commandes de l’épreuve Turque.



Le jeune Français devance une autre Citroen, celle de l’Espagnol Dani Sordo et la Ford Focus du Vice champion du monde en titre, le Finlandais Mikko Hirvonen.

Sébastien Ogier est donc leader ce soir à Istanbul après les huit premières épreuves spéciales de cette première journée.

Les Citroën ont en outre monopolisé les temps ‘’scratch’’  sauf un, la firme Française réussissant à placer quatre de ses C4 dans le … ‘’Top 5 ‘’ avant la super-spéciale d’Istanbul.

Laquelle a finalement été remportée par Loeb devant Ogier

 
Derrière l’inattendu leader Ogier, auteur de trois temps scratch (ES3, ES5, ES6), Dani Sordo, superbe second, Petter Solberg, brillant quatrième et Sébastien Loeb, cinquième, se retrouvent tous bien placés et en embuscade.

Seul, Mikko Hirvonen est parvenu à s’immiscer au milieu de cette véritable meute de …  Citroën !

Auteur du seul temps scratch d’une non-Citroën (ES2) celle de Karabeyli, longue de 8,23 km, le Finlandais de Ford parvient  à limiter les dégâts pointant à une belle troisième place, à … neuf secondes seulement de Sébastien Ogier.

Lequel aura le désavantage d’ouvrir la route ce samedi.

Décidemment pour ce pauvre Hirvonen, il se trouve toujours un … Sébastien, devant lui !!!

« Les écarts sont relativement serrés, mais c’est logique sur ces spéciales relativement courtes et surtout très rapides. A certains endroits, le phénomène de balayage semble assez limité, ou en tout cas réparti entre nous tous ».

De son côté, Sébastien Ogier expliquait à la pause en fin de matinée :

« C’est un bon début de rallye. On est partis un peu trop prudemment dans la première spéciale, puis on a trouvé un bon rythme. On s’est fait une petite frayeur dans la dernière, parce que des concurrents avaient coupé un virage et mis des grosses pierres sur la trajectoire. On a eu peur d’une crevaison mais on l’a évitée de justesse ».

Reparti bien décidé à conserver sa place au commandement en entamant la boucle de l’après-midi, Ogier a réussi à préserver cette première place  que convoitait la meute des ‘’ furieux ‘’ lancés à ses trousses !

A commencer par le lieutenant de l’autre Seb, Dani Sordo.
Car visiblement pour ce qui les concernait, le Champion et le Vice champion se marquaient  » à la culotte ‘‘  l’un l’autre, Loeb et Hirvonen, paraissant plus préoccupés par la course au futur titre mondial !!!

De ce fait, ils semblaient avant tout chercher surtout à essayer d’éviter à tout prix .. une crevaison.

 Outre nos deux lascars, l’ancien tenant du titre mondial en 2003, le Norvegien Petter Solberg, totalement ressuscité cette saison au volant de sa Citroen C4 privée, s’est mis en évidence, signant tout simplement … trois temps scratch (ES1, ES4, ES8), comme Ogier !

Performances qui lui permettent de se retrouver en quatrième position, juste devant … le Champion du monde, Loeb.

Mais le pilote de chez Ford n’en affichait pas moins un certain soulagement après sa déveine récente en Jordanie, ou il n’a scoré aucun point :Le Champion du monde en titre et actuel leader du millésime 2010, l’Alsacien Sébastien Loeb, contraint à ce qu’il est convenu d’appeler … ‘’ La corvée de balayage ‘’ car il avait le désavantage ce vendredi pour cette première journée d’ouvrir la route, pointe au cinquième rang  seulement.

Mais il n’a lâché que 25’’3 face à Ogier.

Lequel a une fois encore été contraint et obligé la matinée durant de … balayer la route en tant qu’ouvreur eu égard à sa position de leader du Championnat

Quoiqu’il en soit,  pour Loeb, rien n’est perdu et il affichait d’ailleurs, un visage des plus détendus !

Mais c’est également le cas de … Sordo, d’Hirvonen et même de ce diable de Solberg !

Avant les deux dernières étapes, rien n’est donc joué, tout reste possible et le dénouement de ce Rallye de Turquie, demeure complètement indécis.

Un mot sur l’ancien Champion du monde de F1, Kimi Raikkonen, reconverti cette saison aux Rallyes.

De plus en plus à son aise au volant de sa Citroën C4, il est bien évidemment assez loin des premières places de ce Rallye de Turquie.

Mais l’ex pilote de la Scuderia Ferrari, excellent huitième au soir de cette première journée, livre bagarre pour tenter d’obtenir la septième place avec la Ford Focus de l’Argentin Federico Villagra et celle du Britannique Matthew Wilson, tous deux, pilotes de rallye  très expérimentés !

Christian Colinet
Photos : Teams

WRC

About Author

gilles

Leave a Reply