HUIT HEURES DU CASTELLET : SUPERBE VICTOIRE EN FLM POUR LE TEAM APPLEWOOD

 

L’équipage de la Formula Le Mans n°49 a parfaitement débuté sa saison en Le Mans Series, en décrochant la victoire lors des 8 heures du Castellet après une course menée intelligemment.

Le pétrolier Gulf partenaire des Aston Martin  ‘’ usine ‘’ a donc visiblement fait le bon choix en décidant de confier également ses couleurs à David Zollinger, pilote sur la Formula le Mans soutenu depuis deux saisons par Applewood et Assurancial et partagée avec Damien Toulemonde et Ross Zampatti

Dès les deux premières séances d’essais libres, David annonce la couleur en prenant l’avantage sur le relevé plateau des Formula Le Mans, intégré cette saison au LMP2.

Il se place finalement à la troisième place des essais qualificatifs.

La première heure de course est menée au rythme d’un sprint par son équipier Damien qui prend la tête et transmet finalement la voiture à David à la troisième place derrière les deux voitures de l’écurie DAMS.

 
David se débarrasse de tous ses concurrents et récupère la tête pendant son relais. Lequel durera tout de même près de 2h20 en se ménageant une avance de plus d’un tour pour son partenaire l’Australien Ross Zampatti, troisième homme de l’équipe à prendre le volant.

Débutant en sport proto, ce dernier réalise un superbe run qu’il termine a une probante deuxième place derrière la n°48 du Team Suisse, Hope Polevision Racing alors  aux mains de Vincent Capillaire. 

David Zollinger reprend le volant pour les deux dernières heures de course et doit tenter de remonter sur l’excellent Mathias Beche, troisième de la Formula Le Mans en 2009.

La bagarre se déroule à distance et David améliore le meilleur tour en course à de nombreuses reprises, lui permettant ainsi de remonter de sept à huit secondes en 1 heure, l’autorisant à croire qu’il va s’emparer de la tête, lors du dernier ravitaillement de Beche.

Ce dernier ressort des stands … sous les moustaches de la FLM  aux couleurs Gulf !

Un sprint d’une heure s’engage alors et David dégrade le comportement de ses pneus en tentant de passer alors que moins de deux secondes séparent les deux voitures.

Alors qu’il calme le jeu et que sa voiture semble retrouver du grip à l’amorce du final, quelques gouttes de pluie apparaissent sur le circuit du Castellet.

Du coup, il remet la pression sur son adversaire. Lequel montre des faiblesses en allumant à plusieurs reprises ses pneumatiques au freinage !

David continue de pousser fort et finalement ce qui devait arriver… arriva !

Beche finit par se faire piéger à l’entrée de la ligne droite des stands en mordant sur la peinture de la bande blanche , légèrement humide ! 

David  Zollinger et la FLM Numéro 49, le passent et le Franc- comtois en profite pour prendre ses aises sur un Mathias Beche, à terre.

A l’arrivée, la FLM du Team Applewood  remporte sa première victoire avec un écart de seulement … une infime et P’tite seconde !!!

Ecart incroyable et significatif quant au niveau de cette Formule FLM dans laquelle l’équipe Applewood Seven, emmenée côté organisation par Bruno Toulemonde , le père de Damien, et côté technique par le patron de LD Autosport, Laurent Daumet, a montré qu’il faudra compter vraiment sur elle pour le titre de la discipline, cette saison

Mais, il faudra cependant toutefois se méfier des deux FLM de l’ écurie DAMS, de celles de l’équipe Pole vision de Benoit Morand. Et, à un degré moindre de la voiture du Team Belge Boutsen Energy que dirige Georges Krajka

En descendant du podium, David Zollinger, heureux de débuter l’année par un succès, lâchait :

« Une vraie course de fou, j’ai roulé 4h30 durant pour nous permettre de conserver notre place au commandement. J’ai repris deux fois la tête sur la piste dont la dernière fois à quatre tours de l’arrivée et en prime, nous réalisons le meilleur tour en course ».

Devant le gratin des pilotes et des écuries de l’endurance mondiale, cette victoire, assortie du meilleur tour en course de David, a démontré à ceux qui en doutaient encore qu’il est prêt pour le grand bain :

Les 24 heures du Mans.

Certains ne s’y sont pas trompés en nouant avec lui des contacts plus que prometteurs pour cet objectif essentiel à la saison de David.

Affaire à suivre…

Rendez-vous est donc pris pour les 1000 km de Spa qui se dérouleront sur six heures de course les 7, 8 et 9 mai prochains sur l’un des plus beaux circuits du monde avec probablement le Paul Ricard, théâtre de cette manche d’ouverture de la saison Européenne d’endurance.

Gilles Gaignault
Photos : Patrick Martinoli – Gilles Vitry – Jean Marie Biadatti (Photoclassicracing)

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply