CER AU CASTELLET : VICTOIRE POUR LA LOLA T298 DE LAFARGUE

 LE DEPART DE LA COURSE DU CASTELLET

Le CER (Classic Endurance Racing) a débuté sa saison à l’occasion de la manche d’ouverture des LMS (Le Mans Séries) sur le circuit Paul Ricard

L’histoire, dit-on, est un perpétuel recommencement.
Et reconnaissons-le, les épreuves du Classic Endurance Racing en sont la preuve parfaite !

Au-delà d’une liste des engagés dépassant tous les superlatifs tant les plateaux sont conséquents et ne cessent de grossir au fil des ans, le CER marque sa septième saison d’une pierre blanche avec en ouverture, le magnifique circuit du Castellet.

 

LA SUBLIME ET INOUBLIABLE FERRARI 712

Lieu culte de la course automobile mais également symbole de l’avant-gardisme, ce temple des sports mécaniques a connu de multiples épisodes et continue, à l’aube de son quarantième anniversaire, de vivre intensément son histoire.

Du "S" de la Verrerie à la ligne droite du Mistral, de la courbe de Signes au double droite du Beausset, les 56 voitures présentes sur la piste, toujours avec humilité mais aussi avec talent, nous ont une nouvelle fois fait rêver, en repoussant un peu plus loin les limites et un peu plus haut les exploits des années passées.

Qu’on se le dise, 2010 promet une année imprégnée de souvenirs, d’émotions, de rêve et de passion.

Côté paddock, un simple coup d’œil permettait de constater l’ampleur du chemin parcouru…

McLaren M1B, Ferrari 712 et 512 BBLM, Duckhams LM, Alpine A210 et A 220, BMW M1, Ford GT 40, March 73S, Lola T70, T280, Chevron B16 et B36, Porsche 936, 935, 906, 908, 910

Les plus titrés des Sport Prototypes et les plus belles GT des années 60-70, étaient là!

Que des bolides tous aussi impressionnants et inoubliables !

Et sur lequel le temps n’a pas d’effet car ces bolides certes d’une autre époque demeurent pourtant indémodables


Côté piste, une simple consultation de la feuille des temps attestait que le spectacle ne se limitait pas à une simple démonstration… Loin de là

Comme il faut même et surtout en  » historique  » un lauréat, c’est finalement Patrice Lafargue sur sa Lola T298 BMW qui s’est imposé en devançant la Porsche 936 de Jean-Marc Luco et la Lola T280 de Carlos Barbot.

Rendez-vous est pris dans quatre semaines, les 7 et 8 mai prochains pour la deuxième course de la saison sur le mythique tracé Ardennais de Spa Francorchamps.

Gilles Gaignault
Photos : Jean Marie Biadatti et Gilles Vitry (photoclassicracing)

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply