24 HEURES DU MANS : LE TRIO AYARI-MEYRICK- ANDRE SUR LE PROTO ORECA 01

 

L’équipe Oreca affiche désormais complet pour le grand rendez-vous manceau des 12 et 13 juin prochain.

Les deux bolides préparés par l’écurie varoise sont en effet désormais réservés.

Si l’on connaissait déjà la composition de l’équipage de la 908 Peugeot HDi FAP alignée par les hommes d’Hugues de Chaunac, à savoir le sacré trio que formeront Olivier Panis – Nicolas Lapierre et Loic Duval, par contre, deux places restaient à pourvoir dans le baquet du prototype ORECA 01.


Depuis ce mercredi soir, on sait que ce bolide sera confié outre Soheil Ayari déjà retenu, au Britannique Andy Meyrick et au Lyonnais Didier André.

Lesquels rejoignent le Team ORECA Matmut AIM pour disputer la prochaine édition des 24 Heures du Mans.

Le Britannique et le Français seront donc associés à Soheil Ayari au volant de cette ORECA 01-AIM 

Après avoir nommé Soheil Ayari ‘’capitaine de route’’, le  Team ORECA a enfin après les Huit Heures du Castellet,finalisé son trio pour la 78e édition du double tour d’horloge Sarthois.

 
Dans le baquet de l’ORECA 01, cinquième de l’épreuve mancelle en 2009, Soheil sera épaulé par Andy Meyrick – présent lors des essais Officiels des Le Mans Series – et Didier André qui s’est classé cinquième de ces 8 Heures du Castellet, en compagnie de Soheil Ayari et Loïc Duval.

Pour Andy Meyrick, 24 ans, ce sera une première puisqu’il n’a encore jamais participé aux 24 Heures du Mans.

En revanche, il a déjà évolué en prototype, avec l’Audi R10 TDI du Team Kolles lors des Le Mans Series 2009 et plus récemment avec le Dyson Racing aux 12 Heures de Sebring.

Avant cela, il avait débuté sa carrière en Formule Ford et Formule Renault, avant de passer en British F3 en 2008. Il s’y est d’ailleurs particulièrement illustré, obtenant sept victoires et neuf poles en douze courses !

Questionné sur son recrutement pour s’aligner au Mans, Andy a déclaré :

« Faire Le Mans pour la première fois avec une équipe aussi réputée qu’ORECA, c’est vraiment un rêve »

Et le jeune homme de poursuivre :

«  Jusqu’à présent, je n’avais assisté à cette course qu’en tant que simple spectateur, et ce dès l’âge de 4 ans ! C’est une excellente opportunité, avec un prototype très performant. J’ai découvert l’ ORECA 01 lors des Tests Days au Paul Ricard HTTT et je l’ai trouvé fantastique. Avec deux coéquipiers expérimentés, nous serons compétitifs. J’ai déjà roulé avec Dunlop et j’espère pouvoir apporter une bonne contribution au Team. »

Quant à Didier, il fait son retour au sein du Team ORECA, avec qui il avait participé aux 24 Heures du Mans2000 !

Après la Formule Renault et la F3, il a traversé l’Atlantique où il a effectué trois saisons en Indy Lights (2e en 1998) et une en IndyCar.

Il a ensuite disputé par deux fois les World Series by Nissan, parallèlement à sept participations aux 24 Heures, avec une victoire de catégorie en 2003.

Interrogé, il déclare :

« Je suis heureux de retrouver l’équipe qui m’a fait débuter au Mans, il y a 10 ans de cela déja »

 Et de continuer :

« J’ai terminé six fois sur sept, donc j’espère améliorer encore cette statistique. Nous avons un beau challenge à relever, avec une auto compétitive et fiable. Les 8 Heures du Castellet m’ont permis de mieux la comprendre, de la prendre en mains, et je vais arriver au Mans dans de très bonnes conditions. C’est un grand plaisir de savoir que je serai dans une telle voiture, avec un team aussi expérimenté, qui m’a très bien accueilli.»

Et le Lyonnais de conclure :

« J’ai hâte ! »

Afin de poursuivre sa préparation en vu des 24 Heures du Mans, l’ORECA 01 participera à des essais organisés par le manufacturier Dunlop et ce dés la semaine prochaine. 

En effet, la voiture n’a pas été inscrite aux 1000 kilomètres de Spa qui se dérouleront les 8 et 9 mai prochain à Francorchamps, Hugues de Chaunac ayant sagement préféré se concentrer sur le suivi de ‘’ SA ‘’ 908.

A quatre semaines du Mans, les hommes d’Oreca n’auront plus droit à l’erreur comme ce fut le cas dimanche dernier lors des Huit Heures du Castellet ou une pièce ‘’ à deux Balles ‘’ – l’air-jack  », probablement pas changée après les essais à lâché, ruinant la possibilité de remporter cette manche d’ouverture du Championnat d’endurance LMS 2010. Abandonnant et laissant ainsi la victoire à la toute nouvelle Audi R 15+ qui faisait pourtant elle son apparition en course… 

Il et vrai que pour l’épreuve Ardennaise,  le Team ‘’ officiel Peugeot sera présent avec ses trois voitures. Tout comme Audi…


Gilles Gaignault
Photos : Team – Patrick Martinoli-

 

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply