LMS : LE TEAM OAK RACING EST FIN PRET AVANT LES HUIT HEURES DU CASTELLET

 LA SUPERBE PESCAROLO  »OAK RACING  »

L’équipe ‘’OAK Racing Team Mazda France’’ a terminé sa préparation de début de saison, en effectuant deux longues journées d’essais sur le circuit de Magny-Cours, à quelques jours de l’ouverture des LMS (Le Mans Séries) qui se disputeront le week-end prochain sur le circuit HTTT Paul Ricard.

Une première occasion de confronter à la piste les nouvelles évolutions aérodynamiques de ses deux LMP2, fruit du travail de développement réalisé et testé en soufflerie cet hiver en collaboration avec le bureau d’études de Pescarolo Sport.

Ces évolutions avaient un double objectif.

D’une part, mettre la voiture en conformité avec le nouveau règlement 2010, au niveau arrière des ailes arrière. Et d’autre part, sur la base de ce qui avait été fait en 2009, explorer de nouvelles voies pour trouver des appuis supplémentaires sans pour autant perdre en finesse, voire même gagner encore à ce niveau

Questionné le dynamique Team-manager, le manceau François Sicard, explique :

« Une fois de plus, les conditions météorologiques de ces deux jours d’essais n’ont pas autorisé un travail aéro aussi approfondi que prévu, mais les quelques courts créneaux de pistes sèches ont cependant confirmé l’efficacité des différentes évolutions. Les trois pilotes présents, Guillaume Moreau, Matthieu Lahaye et Jacques Nicolet, se sont succédés au volant des deux protos et en sont descendus avec des impressions similaires et un bel enthousiasme, avant même que les ingénieurs aient commencé à travailler réellement sur le set up. La voiture a en effet beaucoup gagné en appui, ce qui donne un train avant plus incisif et plus directionnel. »

Et l’homme de l’art aux manœuvres au sein du Team OAK, de poursuivre :

« Même si le circuit de Magny-Cours n’a pas les mêmes spécificités que le HTTT, ces deux jours d’essais ont été une vraie répétition grandeur nature. Mais les trois séances d’essais libres en Provence, ne seront pas de trop pour attaquer les qualifications dans de bonnes conditions, trouver le bon équilibre et une bonne vitesse de pointe sur la ligne droite du Mistral. »

Avant de conclure, sereinement :

« Nous avons mis tout en œuvre pendant l’hiver pour démarrer la saison comme nous l’avions terminée en 2009 à Okayama. Nous avons choisi les meilleurs ingrédients et nous les avons préparés au mieux. Notre package est excellent : les châssis Pescarolo qui ont démontré leur fiabilité, le moteur Judd bien connu et unanimement reconnu, les pneumatiques Dunlop dont les performances et l’adéquation avec nos LMP2 se développent au fil de notre partenariat, des pilotes affûtés et enthousiastes ! Nous pouvons être confiants, mais nous saurons lors de cette première course de huit heures si nous avons bien travaillé. »

Connaissant le sérieux et la rigueur qui animent l’équipe Nivernaise, les deux Pescarolo OAK devraient logiquement nous offrir une belle course dimanche prochain sur le plateau du Castellet .

Gilles Gaignault
Photos : Patrick Martinoli et Team

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply