SUPERCOPA SEAT LEON A NOGAROI : BRICHE ET SCHEIER PREMIERS LAUREATS

 PREMIER LAUREAT DE LA SUPERCOPA FRANCE: BRICHE

 
Le lancement de la ‘’Supercopa SEAT León’’ en France, en ce week-end de Pâques sur le circuit de Nogaro, a été, de l’avis général, une belle réussite.

Le spectacle a effectivement été au rendez vous.

Dimanche matin d’abord et sous la grisaille, dans la course sprint (20 minutes) remportée par Julien Briché, premier… inscrit à la Supercopa, et auteur, la veille, de la « pole-position ».

Lundi midi ensuite et sous un chaud soleil enfin revenu, dans la course longue type endurance (40 minutes), gagnée par Johan-Boris Scheier, dit « Jobo », au terme d’un duel très serré avec l’ancien jeune kartman, Aurélien Comte.

La performance des deux premiers lauréats de cette saison 2010 est d’autant plus brillante que le niveau de cette Supercopa ‘’bleu-blanc-rouge’’ est particulièrement relevé.

Laquelle compte à la fois dans ses rangs des pilotes d’expérience (Jean-Marie Clairet et le revenant William David), d’authentiques espoirs (Sacha Bottemanne, Aurélien Comte, Michaël Rossi), de « vieux routiers » des formules monotype berlines (Michel Marvie, Romuald Jolivière, Pascal Destembert, Martin Morente).

Sans oublier aussi la féminine de la bande, Marlène Broggi, particulièrement brillante lors des essais chronométrés ni non plus l’invité de SEAT-France, le journaliste Romain Bernard, au potentiel prometteur (13e de la course 2).


Au total, dix huit concurrents pour une grande première, ce qui est très positif, comme le relevait Jaime Puig, Directeur de l’équipe SEAT Sport, qui avait fait le déplacement en terre Gersoise à Nogaro, avec l’ensemble de son staff :

« Pour nous, c’est un succès, car l’annonce de l’arrivée de la Supercopa SEAT León en France a été faite assez tard, le 6 janvier 2010. Tous ceux qui ont essayé la León SC ont constaté qu’il s’agissait d’une voiture très amusante, très fiable et très rapide, et qu’elle représentait une excellente opportunité pour les meilleurs d’accéder au WTCC, comme cela a été dernièrement le cas avec Norbert Michelisz ».

Le prochain rendez-vous de la Supercopa est déjà programmé dans deux semaines à Lédenon, toujours dans le cadre de la Super Série FFSA, dont elle épouse le calendrier.

Un week-end qui coïncidera avec le démarrage de son homologue allemande, qui entre elle déjà dans sa … septième année !France, Allemagne, Espagne, Italie… La Supercopa est presque partout en Europe, pour le plus grand plaisir des pilotes et des spectateurs !

A l’arrivée de la seconde manche qu’il venait de remporter, Johan-Boris Scheier déjà troisième la veille déclarait :

« Après mes expériences en FIA GT3 et Le Mans Séries, je n’étais plus revenu dans une coupe de marque depuis 2006. Dans la première course, je n’ai pas pu faire mieux que trois car l’équilibre de ma voiture s’est dégradé de façon incompréhensible. Dans la seconde, beaucoup plus longue, notre stratégie a payé. Avec mon écurie ‘’Boutsen Energy Racing’’ et mon Team Manager, Georges Kaczka, nous sommes là pour jouer le titre, mais, vu le niveau, la bagarre s’annonce très serrée. Je voudrais aussi souligner l’excellent état d’esprit qui règne entre les pilotes en Supercopa SEAT León ».

Bruno Frété (Directeur marketing SEAT France)  ajoutait :

« Faisant suite aux titres de Champion du Monde WTCC conquis par SEAT en 2008 et 2009, le lancement de la Supercopa SEAT León en France représente un grand moment pour nous. Nous souhaitions rapprocher la marque de son public, et c’est une grande satisfaction de noter la grosse affluence sur le circuit de Nogaro lundi de Pâques. Les passionnés ont pu visiter le SEAT Center, au centre du paddock, où était exposé l’ensemble de notre gamme sportive pléthorique, avec des modèles FR, Cupra et Cupra R, dont les puissances s’échelonnent entre 150, 180, 210, 240, et même 265 chevaux ».

 

Quant au revenant William David (poleman un beau jour de juin 1995 aux … 24 Heures du Mans) et absent des circuits depuis l’ultime manche du Championnat de Super tourisme et disputée à Magny cours en … octobre 2005, et qui pilote la SEAT Léon qui porte les clouleurs d’autonewsinfo et de CSO (Comptoir du Sud ouest) lui il concluait :


«  Franchement, finir sixième puis quatrième alors que je n’ai découvert l’auto qu’en débarquant ici en terre Gascogne, je ne puis qu’être honnêtement satisfait. Je dois pouvoir viser mieux et espère que cela sera le cas dés la prochaine épreuve à Lédenon a la fin avril. Je vais analyser mes courses avec ceux qui m’ont proposés ce volant.  Luc Marchetti mon Team manager boss de l’équipe Exagon et aussi Jean Noel Lanctuit, le patron du Team Bordeaux Racing qui a inscrit la Léon »

Gilles Gaignault
Photos : Didier Bonnet et Romain Didier

LE CLASSEMENT GENERAL PROVISOIRE 

1. Johan-Boris Scheier : 35 points – 2. Julien Briché : 29 pts – 3. Aurélien Comte : 28 pts – 4. Jean Marie Clairet : 24 pts – 5. William David : 20 pts – 6. Sacha Bottemanne : 16 pts – 7. Romuald Oliviere : 15 pts – 8. Michel Marvie : 11 pts – 9. Pascal Destembert : 8 pts – 9. Michael Rossi : 6 pts – 11.Fabien Pierlot : 3 pts – 12. Marléne Broggi :  3 pts – 13. Martin Morente : 2 pts – 14. Henri Dafeur : 1 point.

 

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply