RALLYE DE JORDANIE : LATTVALA DEVANT LA MEUTE DES CITROEN

 LA FORD DE LATVALA AU COMMANDEMENT A AMMAN

C’est un peu à la surprise générale le Finlandais Jari Matti Latvala sur sa Ford qui occupe ce jeudi soir la tête du Rallye de Jordanie, troisième manche du Championnat du monde des Rallyes WRC 2010.

En effet, ni Sébastien Loeb et sa Citroën qui n’a incroyablement remporté qu’une seule des sept spéciales, la septième, ni son équipier chez Ford, son compatriote Mikko Hirvonen, curieusement seulement cinquième et que l’on attendait  voir dominer pour ne pas dire survoler cette étape, n’ont finalement brillés.

SEBASTIEN LOEB EN POSTE D’OBSERVATION …

Le

Champion du monde qui pointe à la troisième place après avoir il est vrai ‘’balayé ‘’ la piste toute la journée, accuse plus de 30 secondes de retard sur le leader Latvala. Mais il espère faire la différence dés ce vendredi lors de la seconde journée.

Il faut dire que cette première étape a été celle des calculs et des études et stratégies.

A ce petit jeu, c’est au final Jari Matti Latvala qui est sorti victorieux aprés avoir remporté trois des sept spéciales (ES1, ES2, ES5)

Au soir de la première journée, le lieutenant du Vice champion du monde, Hirvonen chez Ford précède d’une demi-minute les deux Français et deux Sébastien, le jeune Ogier et le chevronné multiple Champion du monde, Loeb, tous deux sur Citröen C4.

Longtemps, la place de dauphin a été occupé par l’ancien Champion du monde (2003) le Norvégien Peter Solberg lui aussi au volant d’une C4 Citroën.

Mais lui aussi au prix de réflexions et de calculs savants a abandonné sciemment cette seconde place au classement général provisoire. Et ce afin de ne pas se trouver parmi les premiers partants qui s’élanceront en course et  auront donc ce vendredi à…. "balayer" la piste !!!

Il s’explique :


« Après ma récente déconvenue au Mexique où j’ai peut-être perdu le rallye pour être parti en tête le matin du deuxième jour, j’ai choisi d’opter pour une autre stratégie. Je ne sais pas si elle fonctionnera »

En tout cas, c’est la raison pour laquelle Peter a volontairement concédé et lâché 28’’ lors de l’ES7. Décision qui lui permet ainsi de reculer de deux places.

Il poursuit:

« Le plus important sera de ne pas ouvrir la piste samedi ».

 
Situation qu’a vécu  – en tant que Champion du monde qui ouvre la piste – toute la journée et en raison de sa place de leader au classement mondial provisoire 2010, Sébastien Loeb. Lequel a "balayé la piste", devant déblayer les graviers qui rendaient les routes très glissantes sur de nombreux secteurs, facilitant ainsi la vie de ses poursuivants.

C’est la réglementation instaurée par la FIA il y a un peu plus de deux saisons, alors que les années précédentes les quinze premiers de l’étape s’élançaient  dans un ordre inversé le lendemain au départ de la suivante.

A ce sujet lire l’interview publié plus tôt ici sur autonewsinfo dans un autre article du patron de l’équipe Citroën, Olivier Quesnel qui râle et peste contre ce règlement complètement stupide…


A l’arrivée le pilote Alsacien racontait :

« Nous sommes troisièmes ce soir du rallye. Ce n’est pas si mal pour l’instant et surtout on ne sera pas les premiers sur la route ce vendredi. Cela tombe bien parce que j’en franchement vraiment marre de balayer et pourtant j’ai attaqué toute la journée » 

Et de poursuivre :

« Avant la nouvelle réglementation, était bien. Il n’y avait pas de problème. Le premier jour, ton objectif était d’être le mieux classé possible, et les deux journées suivantes aussi. Le but était d’attaquer. Maintenant, on doit faire des calculs, car il y a beaucoup à perdre ou à gagner »

Et de conclure :

« Je serais partant pour refaire le règlement  » 

Règlement que son patron Olivier Quesnel a vivement dénoncé  en parlant de " système absurde qui atteint ses limites" conduisant  finalement à une "parodie de rallye.» 

 

De son côté le grand espoir Français Sébastien Ogier actuel dauphin de Latvala au volant de sa C4 du Junior Team Citroën, questionné a répondu, lui :

« Vendredi pour nous, ça va être compliqué. L’important pour moi est d’aider l’équipe et d’être devant Seb Loeb. C’est ce que nous avons réussi aujourd’hui et c’est le principal »

Le ‘’ héros ‘’ de cette première étape Latvala précisait :

 « Chez Ford, notre stratégie de base était d’être devant, tout en faisant en sorte d’aider Mikko Hirvonen  »

Le bilan et la stratégie élaborée semble  parfaite puisque Latvala se retrouve  leader et que le Vice champion du monde occupe une cinquième place, très bien placé en embuscade, derrière trois pilotes Citroën : Ogier – Loeb –Solberg.


Ce dernier pour son troisième Rallye mondial au volant de sa Citröen C4  et loin des savants calculs des cadors boucle sa journée à une très honorable dixième place !

L’ancien pilote de la Scuderia semblait plutôt satisfait :

« On a besoin d’engranger de l’expérience. On a mieux roulé  l’après-midi dans des conditions très piégeuses. Ce sera peut-être plus facile vendredi »

 Le Top 10 est complété par la Citroën de Dani Sordo (sixième) qui a lui aussi comme Solberg volontairement ralenti en fin de septième spéciale et par les Ford du  »Team satellite ‘’ Stobart de Henning Solberg et Matthew Wilson, lesquels se retrouvent  septième et huitième devant la Ford ‘’Munch’s’’ de Federico Villagra.

La dixième place étant occupée par la Citroën de Raikkonen.

Soit cinq Citroën et cinq Ford dans les points !!

Un mot enfin pour évoquer l’ancien Champion du monde de Formule 1, le Finlandais Kimi Raïkkonen.

Gilles Gaignault
Photos : Team

Le classement de la première étape

1. Latvala-Anttila (Ford Focus RS) en 1h03’29”2
2. Ogier-Ingrassia(Citroen C4) à 30”2
3. Loeb-Elena (Citroen C4) à 31”8
4. P. Solberg-Mills (Citroen C4) à 32”5
5. Hirvonen-Lehtinen (Ford Focus RS) à 42”2
6. Sordo-Marti (Citroen C4) à 45”54
7. H. Solberg-Minor (Ford Focus RS) à 1’20”9
8. Wilson-Martin (Ford Focus RS) à 2’01”1
9. Villagra-Perez Companc (Ford Focus RS) à 2’48”2
10. Raikkonen-Lindstrom (Citroen C4) à 3’50”5

WRC

About Author

gilles

Leave a Reply