NASCAR : DENNY HAMLIN PASSE ENTRE LES GOUTTES A MARTINSVILLE

Denny Hamlin s’est imposé au terme d’un rush final épique tandis que Jimmie Johnson s’emparait lui de la tête du classement général provisoire.

Dès le vendredi, la pluie avait commencé à gâcher le spectacle sur la short track de Martinsville, en Virginie.

 
La pluie a forcé les officiels à reporter la course de NASCAR de Martinsville, initialement prévue dimanche au lundi mais elle n’en a pas été moins belle pour autant.

Les qualifications de Truck Series et de Nextel Cup avaient d’ailleurs été annulées et les grilles de départ étaient déterminées par les positions au classement du Championnat !

Si la course de Truck avait bien lieu grâce à une éphémére éclaircie, la catégorie ‘’ Reine ’’ de la NASCAR n’était elle pas épargnée et les prévisions météorologiques n’annonçaient rien de bon pour toute la journée du dimanche.

L’épreuve était donc finalement reportée au lundi après-midi, au grand dam des dizaines de milliers de spectateurs détrempés.
Le lendemain, les 500 boucles étaient heureusement effectuées dans les meilleures conditions et sans interruption.

 Kevin Harvick, parti de la pole car leader du général, menait le peloton dans les premiers tours et n’en mettait que vingt trois pour rattraper les premiers retardataires sur ce circuit très court d’un demi-mile.

Toutefois, malgré son grand état de forme, il était contraint de rentrer aux garages peu après le 100ème tour à cause d’un problème de frein à l’arrière droit.

Juan-Pablo Montoya, auteur d’un début de course en fanfare, crevait lui un peu plus tard et hélas détruisait sa suspension avant droite contre le mur.

A la moitié de l’épreuve, deux hommes se démarquaient du reste du peloton:

 
Jeff Burton
, solide dans le Top 5, réalisait des ravitaillements rapides pour prendre la tête tandis que Denny Hamlin récupérait d’un arrêt médiocre réalisé au 44ème tour pour pointer lui aussi en première position.

 
Derrière eux, Kyle Busch, Jeff Gordon et Matt Kenseth restaient à l’affût aux avant-postes. Mark Martin, après avoir reçu une pénalité dans les stands due à une erreur d’un mécanicien, rattrapait son retard pour s’immiscer dans le Top 10.

Mais à vingt tours de l’arrivée, il ratait un dépassement sur Kenseth et percutait le mur extérieur, crevant un pneu et abandonnant tout espoir de bon résultat.

Kenseth perd gros

A l’entame des dernières boucles, la course semblait devoir se jouer uniquement entre Hamlin et Burton. Ce dernier tentait toutes les manœuvres d’intimidation pour passer mais un léger contact avec son adversaire causait une coupure sur son pneu avant droit. Il essayait un temps de continuer mais il finissait par crever et taperà son tour le mur.

Le drapeau jaune était immédiatement sorti et il ne restait que trois tours de course. Les  »coéquipiers » Denny Hamlin et Kyle Busch étaient les seuls à rentrer aux stands pour mettre des pneus frais.

A ce stade, la stratégie semblait la pire pour Hamlin qui, après avoir mené une grande partie de la course, repartait neuvième avec trois tours restants et Jeff Gordon en tête.

Il remontait très vite quatrième et un inattendu accident de Kyle Busch lui laissait incroyablement un répit supplémentaire avec un ‘’shootout’’ et trois boucles de plus pour finir sous drapeau vert !!

Hamlin plongeait à la corde et profitait d’une erreur de Kenseth pour s’emparer de la tête dans le dernier tour. Il filait alors ensuite vers la victoire, suivi par un Joey Logano aussi habile que rusé qui avait su déjouer les pièges de Martinsville malgré son jeune âge.

 
Gordon le rusé finissait bon troisième devant Newman et Truex Jr.

Kenseth perdait même la seconde position du général au profit de son coéquipier Greg Biffle (10ème), seul pilote à avoir six Top 10 en six courses !!! 


Le pilote de la Joe Gibbs Racing réalisait alors un restart formidable, débordait Ryan Newman par l’extérieur pendant que Kenseth prenait le meilleur sur Gordon.

Kenseth pouvait se mordre les doigts puisque sa bêtise lui coûtait peut-être un succès pour le faire en outre tomber à la dix huitième place. Ainsi, au lieu de prendre la tête du Championnat à son rival malchanceux Kevin Harvick (35ème), il la laissait à … Jimmie Johnson, invisible durant toute l’épreuve et pourtant incroyablement bon neuvième à l’arrivée !

Comme quoi …

Harvick dégringolait à la quatrième place du général tandis que son coéquipier Burton remontait cinquième malgré sa médiocre vingtième position à Martinsville.

La prochaine épreuve est prévue pour le samedi 10 avril à Phoenix, en Arizona.

Renaud Lacroix
Photos : Nascar

LE CLASSEMENT FINAL DE MARTINSVILLE

1 – Denny Hamlin (Toyota)- Team Gibbs  : 508 tours
2 – Joey Logano (Toyota) – Team Gibbs : 508
3 – Jeff Gordon (Chevrolet) – Team Hendrick : 508
4 – Ryan Newman (Chevrolet) – Team Stewart-Haas : 508
5 – Martin Truex Jr. (Toyota) – Team Waltrip : 508
6 – Brian Vickers (Toyota) – Team Red Bull  : 508
7 – Clint Bowyer (Chevrolet) – Team Childress : 508
8 – Carl Edwards (Ford) – Team Roush : 508
9 – Jimmie Johnson (Chevrolet) – Team Hendrick : 508
10 – Greg Biffle (Ford) – Team Roush : 508
11 – Marcos Ambrose (Toyota) – Team Waltrip : 508
12 – Brad Keselowski (Dodge) – Team Penske : 508
13 – Sam Hornish Jr. (Dodge) – Team Penske : 508
14 – Paul Menard (Ford) – Team RPM : 508
15 – Dale Earnhardt Jr. (Chevrolet) – Team Hendrick : 508
16 – David Ragan (Ford) – Team Roush : 508
17 – Kasey Kahne (Ford) – Team RPM : 508
18 – Matt Kenseth (Ford) – Team Roush : 508
19 – David Gilliland (Ford) – Team Front Row : 508
20 – Jeff Burton (Chevrolet) – Team Childress : 508
21 – Mark Martin (Chevrolet) – Team Hendrick : 507
22 – Kyle Busch (Toyota) – Team Gibbs : 507
23 – Kurt Busch (Dodge) – Team Penske : 506
24 – Elliott Sadler (Ford) – Team RPM : 506
25 – Mike Bliss (Chevrolet) – Team Baldwin : 506
26 – Tony Stewart (Chevrolet) – Team Stewart-Haas : 506
27 – Travis Kvapil (Ford) – Team Front Row : 506
28 – David Reutimann (Toyota) – Team Waltrip : 503
29 – Bobby Labonte (Chevrolet) – Team TRG : 499
30 – Jamie McMurray (Chevrolet) – Team Roush : 498
31 – Kevin Conway (Ford) – Team Front Row : 498
32 – Regan Smith (Chevrolet) – Team Furniture Row : 496
33 – Scott Speed (Toyota) – Team Red Bull : 491
34 – Robby Gordon (Toyota) – Team Gordon : 480
35 – Kevin Harvick (Chevrolet) – Team Childress : 408
36 – Juan Montoya (Chevrolet) – Team DEI-Ganassi : 400
37 – David Stremme (Ford) – Team Latitude 43 : 307
38 – A.J. Allmendinger (Ford) – Team RPM : 173
39 – Joe Nemechek (Toyota) – Team Nemco : 67
40 – Max Papis (Toyota) – Team Germain : 52
41 – Aric Almirola (Chevrolet) – Team Phoenix : 43
42 – Dave Blaney (Toyota) – Team Prism : 24
43 – Michael McDowell (Toyota) – Team Prism : 19

Nascar

About Author

admin

Leave a Reply