F1 : LE GRAND BONHEUR DE L’EQUIPE HISPANIA

 

Ballotée, chahutée et au bord du gouffre, prête à mettre la clé de nulle part sous la porte, la toute nouvelle équipe Espagnole Hispania, née in extrémis de la mort du Team Campos Meta, a réussi l’exploit s’il en est et incroyablement à faire parler d’elle et en bien cette fois ci dimanche dernier à Melbourne.

En effet, dés ce deuxième Grand Prix de sa toute jeune existence, le week-end dernier en Australie, et alors qu’il débute en Grand Prix et n’a participé en plus à … aucune des séances de tests et d’essais d’avant-saison, le jeune pilote Indien Karun Chandhok, est pourtant  parvenu à rallier l’arrivée et à finir classé, cette seconde épreuve du Championnat du monde de F1, millésime 2010, réussissant le P’tit exploit d’amener son Hispania à bon port !



Un résultat tout à fait inespéré et surtout une formidable nouvelle pour le nouveau patron de l’écurie Espagnole, Colin Kolles.

Mais c’est bien connu et comme le dit si bien le célèbre proverbe, ‘’ l’appétit vient en mangeant ‘’.

Aussi c’est la raison pour laquelle  et sitôt la monoplace parvenue jusqu’au parc fermé, Colin Kolles fixait déjà de nouveaux objectifs à ses hommes.

A savoir que l’étape suivante  étaient que les deux monoplaces finissent un Grand Prix, avant d’envisager finir dans le Top 10 et comme il l’explique, entrer ainsi dans les points :

« Nous avons atteint notre premier objectif, qui était qu’une de nos voitures finisse une course. Désormais nous avons un nouveau but, tout simple. Que nos deux pilotes voient le drapeau à damier. Nous sommes donc totalement concentrés sur le travail pour que nos monoplaces s’améliorent et progressent.»

Côté pilote évidemment la aussi eu égard au résultat de Melbourne, les objectifs repartent la aussi bien sur à la hausse.

Ainsi le ‘’ Rookie ‘’ Bruno Senna très affecté à Bahreïn du manque de performances de son Hispania et contraint une nouvelle fois à l’abandon à l’Albert Park dimanche :

« Je suis vraiment impatient de courir en Malaisie. Sepang est en effet une piste  que je connais pour l’avoir pratiqué en GP2. J’aurai donc l’esprit plus libéré et j’espère que nous allons nous montrer plus performants.»

 
Son partenaire Karun Chandhok ajoutant :

 « Moi aussi, j’y ai déjà couru plusieurs fois là-bas »

Et le pilote Indien de se rappeler :

« Et j’ y ai même gagné en Renault V6. Ma préparation hivernale commence à payer, je ne me sentais pas du tout fatigué à la fin du Grand Prix d’Australie. C’est bon signe avant la Malaisie, qui est une épreuve éprouvante à cause de la chaleur et de l’humidité tropicale qui y sévit. J’espère que ce sera un nouveau pas en avant pour notre nouvelle équipe »

En tout cas après Lotus, ravie de son résultat à Bahreïn, voici une seconde ‘’ jeune ‘’ écurie qui découvre l’univers des Grands Prix, satisfaite.

Il ne reste plus aux Virgin de parvenir à les égaler et à terminer un GP.


Gilles Gaignault
Photos : Teams

F1

About Author

admin

Leave a Reply