DESERT CHALLENGE A ABU DHABI : BELLE REMONTEE POUR DAVID CASTEU

 

  »CHALECO » FRANSISCO LOPEZ ET SON APRILIA

3e étape : Tal Mureeb – Tal Mureeb
Liaison : 60 km – Spéciale : 337 km – Total : 397 km

Les températures sont toujours aussi éprouvantes pour les hommes et les machines qui tournent en boucle autour du bivouac de Tal Mureeb.

Le secteur sélectif de la troisième étape était, à nouveau, ce mardi exclusivement tracé dans les grandes dunes.
David Casteu qui s’améliore au fil des jours et retrouve le rythme, le bon rythme après l’accident qui lui était arrivé en janvier dernier sur le Dakar, a franchi la ligne d’arrivée en quatrième position, profitant des problèmes techniques de son pote ‘’Chaleco’’ Fransisco Lopez, arrêté sur la piste, pour remonter à la troisième place au classement général provisoire.


Content de son étape, l’Azuréen lâche au bivouac :

« J’ai très bien roulé aujourd’hui. Au km 50, Marc Coma, qui roule sur la grosse KTM 690, m’a rattrapé et nous avons roulé ensemble… remontant sur Chaleco puis Gaugain, à un bon rythme. »

Et David ajoute :

« C’était très dur, 95% dans les dunes, 5% de pistes et le sable est mou car nous partons à 8h, ce qui, à mon avis, est un peu trop tard car à midi, on ne voit plus rien. »

AU RAVITO AVEC MARC COMA

Puis il précise :

« Je suis vraiment satisfait des performances de la Sherco car cela fait trois jours et plus de 1000 km que le moteur tourne à pleine charge et sous des températures de plus de 40° sans souci. Ce mardi soir, nous le changeons par précaution car il n’a donné absolument aucun signe de faiblesse.»


Avant de conclure :

« Nous avons droit à trois moteurs mais juste après ce Rallye, je pars pour le Maroc faire des essais de boîte de vitesse, je veux donc m’en garder un supplémentaire au cas ou. »

Ce mardi, troisième victoire d’étape  la paire Novitskiy-Schulz.
Ils l’emportant avec 5’7’’ d’avance sur le Nissan des Français Rosso-Borsotto et de 7’6’’ sur l’autre Nissan de l’équipage franco – belge, Joseph Rosso – Jean Lurquin.

Au classement général, aucun bouleversement !

En tête, Novitskiy. Lequel possède maintenant 2 heures 31’ 44’’ de marge face à son dauphin, Laurent Rosso.

Dans la catégorie des autos, aucun suspense donc tant la BMW X Raid du leader le Russe Leonid Novitskiy survole et écrase la course !

Le podium virtuel étant complété par le tandem des Emirats, Abdul Bari Bin Sugat- Ali Mirza, troisième eux à prés de … 9 heures

Laurent Rosso raconte son début de course :

« Depuis le début,  tout se déroule au mieux. Aujourd’hui, le petit incident qui a perturbé notre journée s’est plutôt bien terminé. Un petit support plastique sur la protection du ventilateur l’empêchait de tourner correctement. Alarmés par une chauffe du moteur, nous avons préféré nous arrêter pour identifier le problème. Avec François Borsotto, nous sommes rapidement intervenus pour boucler la spéciale sans perdre trop de temps. »

« La course est partie sur un rythme très élevé dès le premier jour mais hier, ce fut une spéciale d’anthologie… Le reste de la caravane a été neutralisé et a pris des pénalités. Au général, nous avons fait une excellente opération. Ce soir, nous pointons à la deuxième place et sommes largement en tête du T2. A présent, l’objectif est de gérer cette avance et d’aller au bout sans rien casser… »

Dans la catégorie T2, un Rosso peut en cacher un autre… Joseph, le père est désormais troisième de la catégorie et quatrième au général. Pour sa première course au volant du Nissan Patrol 4.8l, flambant neuf, tout droit sorti des ateliers Dessoude de St Lô, Joseph prend la mesure de cette nouvelle monture. Plus lourd que le Pathfinder, le Patrol n’en est pas moins à son aise dans  » la mer de sable  » des Emirats. Navigué par Jean- Marie Lurquin, l’équipage N°207 apprécie chaque jour un peu plus l’exercice.

André Dessoude le préparateur de St Lô est d’ailleurs présent à Abu Dhabi pour suivre la progression de la famille Rosso. A quelques semaines du Rallye de Tunisie où il engagera son équipe, le ‘’Sorcier’’ de Saint-Lô savoure les résultats des deux T2. D’ailleurs, en fonction de la conclusion du Desert Challenge, il n’est pas exclus que Laurent Rosso s’engage sur la Coupe du Monde et soit présent sur la deuxième manche en…Tunisie.

Christian Colinet

Photos : Teams

LE CLASSEMENT DE LA TROISIEME ETAPE EN AUTOS

 
1. Leonid Novitskiy (Russie) – Andreas Schulz (RFA), BMWX-raid : 6h18’29 »

2. Abdul Bari-Bin Sugat (UAE) – Ali Mirza (UAE), Nissan : 7h10’51 »
3. Laurent Rosso (France)  F. Borsotto (France), Nissan : 7h15’58 »

4. Joseph Rosso (France) – Jean Lurquin (Belgique), Nissan  : 7h17’57 »

 LE CLASSEMENT GENERAL PROVISOIRE EN AUTOS
 
1. Leonid Novitskiy (Russie)- Andreas Schulz (RFA), BMW X-raid  : 14h04’52 »
2. Laurent Rosso (France) – F. Borsotto (France), Nissan  : 16h36’36 »
3. Abdul Bari-Bin Sugat (UAE) – Ali Mirza (UAE), Nissan : 23h00’36 »
4. Joseph Rosso (France) – Jean Lurquin (Belgique), Nissan : 24h01’25 »
5. Ian Barker (GB) – Shella Barker (GB), Nissan : 26h16’28 »

 
LE CLASSEMENT DE LA SPÉCIALE EN MOTO

1. Jacub Przygonski (KTM) en 4h52’39
2. Sebastian Husseini (Quad Yamaha) à 5’20
3. Marc Coma (KTM) à 5’41
4. David Casteu (SHERCO) à 7’46
5. James West (KTM) à 11’49

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE EN MOTO

1. Marc Coma (KTM) en 12h49’29
2. Sean Gaugain (Honda) à 12’26
3. David Casteu (SHERCO) à 13’52
4. James West (KTM) à 14’20
5. Jacek Czachor (KTM) à 47’47

Et il tient à ajouter :Et de nous préciser :« La progression était vraiment difficile dans du sable extrêmement mou et la vitesse moyenne très basse. Cette étape a pénalisé la quasi totalité des concurrents puisque nous n’étions que cinq voitures à passer la ligne d’arrivée. »  

Rallye-Raid

About Author

admin

Leave a Reply