RALLYE EPERNAY – VINS DE CHAMPAGNE : VICTOIRE D’ERIC BRUNSON

 LA SUBARU VICTORIEUSE D’ERIC BRUNSON

Ce week-end avait lieu le Rallye Epernay – Vins de Champagne, première manche de la Coupe de France

Rappelons que les pilotes vont essayer de marquer un maximum de points sur treize courses pour tenter de pouvoir se qualifier à la grande finale, laquelle se déroulera cette année à Anglet.

Mais revenons sur ce Rallye Epernay-Vins de Champagne.

103 pilotes s’y étaient engagés et parmi eux, on retrouvait dans les favoris :

Eric Brunson, Alain Vautier ou encore ‘’ l’inusable ‘’ José Barbara…. 

Encore brillant septième le week-end dernier du Rallye du Touquet, manche d’ouverture du Championnat de France des Rallyes 2010, à … 67 ans!

JOSE BARBARA TOUJOURS LA ET BIEN LA …

La pluie était attendue pendant ces deux jours de course, et elle a donc fait plusieurs fois son apparition mais le ciel gris et la brume ont été finalement le plus souvent les réels compagnons des pilotes.

 Au bout des multiples spéciales parcourues c’est Eric Brunson qui remporte ce Rallye d’Epernay. Il réédite ainsi sa victoire de 2008, au volant de sa Subaru WRC.

Le désormais ‘’ inoxydable ‘’ José Barbara également au volant d’une Subaru WRC et Alain Vautier qui conduit lui une 206 WRC complètent ce premier podium 2010.

Début de saison arrosé pour Eric Mauffrey au Trophée Clio R3

Vainqueur du Trophée Clio R3 France 2009, Eric Mauffrey débute parfaitement cette nouvelle saison avec une victoire au Rallye Epernay Vins de Champagne. Le premier podium de l’année est complété par John-Henry Hinger et Romain Ferry.

Toutes engagées en Trophée Clio R3 France, treize Clio Renault Sport R3 étaient au départ du Rallye Epernay Vins de Champagne.

Dès la courte première épreuve spéciale, Eric Mauffrey prenait l’avantage en devançant Marc Barbé, John-Henry Hinger, Eddie Lemaître et Thierry Chkondali. La performance du Lorrain était remarquable, avec le deuxième temps scratch à seulement 0’’1 d’une WRC !

Mais sur la route de Mutigny, au nord-est d’Epernay, les deux premiers du Trophée partaient en tête-à-queue. Avec le meilleur temps, Hinger s’emparait alors de la première place du classement général, avec moins de deux secondes d’avance sur Lemaître et Chkondali.

Le tracé se révélait particulièrement sélectif avec un revêtement très glissant. Entre Chouilly et Avize, Robert Consani faisait deux tête-à-queue et Barbé visitait une parcelle de vignes, cédant près de cinquante secondes. Un problème technique coûtait hélas… vingt-cinq minutes à Yann Clairay.

Disputé de nuit, le dernier chrono de la première étape permettait à Bruno Longépé, Yann Clairay et Romain Ferry de s’illustrer. Hinger, victime d’une crevaison à cinq kilomètres de l’arrivée, cédait la première place.

Grâce à son meilleur temps, Longépé terminait l’étape en tête devant Mauffrey, Ferry, Lemaître et Chkondali. Hinger, Consani et Anthony Leduc terminaient l’étape à moins d’une minute du leader.

Dimanche matin, sur des routes toujours aussi glissantes, les treize concurrents devaient parcourir à trois reprises une boucle de deux épreuves spéciales. Dès le premier chrono, Mauffrey reprenait la tête du Trophée Clio R3 France avant d’accentuer son avance dans les deux spéciales suivantes. Longépé perdait plus d’une minute dans les vignes. Lustenberger crevait dans l’ES5 et faisait deux petites erreurs dans l’ES6. En position de marquer des points, Leduc sortait lui de la route dans le même chrono.

Une averse bouleversait encore l’ordre établi dans la deuxième boucle. Partis en pneus pluie, Clairay, Barbé et Thomas Leboube signaient les trois meilleurs temps de l’ES8 tandis que Mauffrey en pneus slicks – assurait sa position. Philippe Laurin, venu découvrir les routes de la région, rendait son carnet à mi-journée après avoir endommagé son train arrière. Au parc d’assistance, Longépé, pointé au neuvième rang, décidait de ne pas continuer.

Derrière Mauffrey, Hinger profitait de cette boucle pour s’emparer de la deuxième position. Il continuait d’attaquer en fin d’épreuve pour assurer sa deuxième position devant Ferry. Le P’tit nouveau, Thierry  Chkondali poursuivait sur le même rythme pour terminer pour son premier Rallye au pied du podium au quatrième rang devant Consani, Barbé, Leboube et Lemaître. Lustenberger et Clairay marquaient les derniers points attribués lors de cette première manche de la saison.

Prochain rendez-vous les 9 et 10 avril lors du Rallye Grasse Fleurs et Parfum où les concurrents du nouveau Trophée Twingo R2 rejoindront ceux du Trophée Clio R3 France.

14e Rallye Epernay Vins de Champagne – Trophée Clio R3 France 
13 partants ; 10 classés.
Meilleurs temps : Mauffrey : 6, Hinger : 2, Longépé et Clairay 1.
Leaders
: ES1 : Mauffrey, ES2 et 3 : Hinger, ES4 : Longepe, ES5 à 10 (arrivée) : Mauffrey.

Le classement  de la Coupe Clio R3

1. E. Mauffrey – G. Houssin : 1h27’37’’4
2. JH. Hinger – M. Cusse  à 22’’2
3. R. Ferry – S. Bayez  à 56’’7
4. T. Chkondali – A. Chevalier  à 1’01’’2
5. R. Consani – A. Levratti  à 1’27’’6
6. M. Barbé – P. Devienne  à 1’56’’0
7. T. Leboube – A. Compain  à 2’03’’4
8. E. Lemaitre – O. Ibanez  à 2’09’’0
9. M. Lustenberger – G. Lieffroy  à 4’51’’0
10. Y. Clairay – F. Goupil  à 26’20’’9

Trophée Clio R3 France

 
1. E. Mauffrey : 24 points
2. JH. Hinger : 19 points
3. R. Ferry : 16 points
4. T. Chkondali : 14 points
5. R. Consani : 12 points
6. M. Barbé : 10 points
7. T. Leboube : 8 points
8. E. Lemaitre : 7 points
9. M. Lustenberger : 6 points
10. Y. Clairay : 5 points
11. B. Longepe, A. Leduc et P. Laurin : 2 points

 

La Twingo R2 de Manu Guigou … la curiosité du week-end.

Ce week-end, les passionnés avaient aussi également les yeux rivés sur la voiture N°0 de Manu Guigou.

 
Le fidèle pilote de la marque au losange depuis 2003 a réalisé une séance d’essai grandeur nature ce week-end. Le pilote va mener un double programme car en plus du Championnat de France des Rallyes, il participera au Challenge Twingo Renault Sport R2.

« En effectuant une bonne partie des essais de développement de Twingo Renault Sport R2, j’ai pu constater à quel point cette voiture est amusante à piloter. Avec sa boîte de vitesses séquentielle et ses suspensions réglables, la R2 est une vraie voiture de course. Je me réjouis à l’idée de disputer des rallyes asphalte et terre à son volant. Nous pourrons ainsi démontrer sur tous les terrains les qualités de Twingo Renault Sport R2. »

Sur le podium, le Maire d’Epernay Franck Leroy qui soutient à fond le Rallye depuis toujours. Il regarde Jean-Claude Leuvrey, Président du Comité du Sport Automobile en Champagne Ardenne, Membre du Comité Directeur de la FFSA. à La gauche du maire d’Epernay on a Manu Guigou;

Et, tout à droite, micro en main Nicolas Deschaux, Président de la FFSA 

Le prochain rendez-vous  ‘’ Rallye ’’ aura lieu avec le retour du Championnat de France des Rallyes dont la seconde manche se déroulera au Lyon-Charbonnière du 16 au 18 avril prochain


Cyrielle Renault.
Photos : Jean Marie Biadatti (photoclassic racing)
   et Cyrielle Renault

 

Rallyes Français

About Author

admin

Leave a Reply