F1 : LES CONFESSIONS DE MICHAEL SCHUMACHER AVANT LE GRAND PRIX DE MELBOURNE

 

 LE BARON DORENAVANT …GRIS SE CONFIE  !!!

Attendu , objet de toutes les attentions, les caméras et les objectifs des photographes constamment à ses basques, le ‘’ revenant ‘’ Michael Schumacher a bien négocié son premier Grand Prix à Bahreïn, finissant ce GP  …de rentrée et se permettant même le luxe s’il en est de devancer à l’arrivée… LE CHAMPION DU MONDE en titre, le Britannique Jenson Button !

A la veille de disputer le GP d’Australie, Schumi s’est confié, se confessant sur son premier GP et son retour en F1, avouant jeudi :

« Qu’il pensait revenir pour donner la leçon aux jeunes et que c’est l’inverse qui s’était produit ».

Pas de quoi le déstabiliser car le septuple Champion du monde est doté d’une force morale colossale et ce même s’il reconnait s’être attaqué à ce qu’il qualifie de  " Challenge difficile ".

Michael Schumacher, pour son retour en Formule 1, a  malgré tout reconnu et admis jeudi à Melbourne, qu’il pensait à l’origine "botter les fesses" des autres pilotes, mais à l’arrivée, c’est toutefois  »l’inverse  » qui s’est produit !

Et celui qui défend dorénavant les couleurs de Mercedes, de poursuivre :

« Si on pense que je vais rapidement gagner, c’est parfait. Je sais que les fans attendent beaucoup de mon retour et j’en suis  assurément particulièrement heureux et fier aussi. Mais je ne suis pas non plus un magicien. Je suis un processus. J’ai été là assez longtemps pour savoir le temps que cela peut prendre pour être devant »

Et d’ajouter :

« Mais je n’ai pas non plus souvent  au cours de ma carrière fait de coupure de trois ans et je suis satisfait de la manière dont les choses  évoluent depuis mon retour au début de l’hiver »

Et Michael, poursuit :

« Je rêvais de ce come back et imaginais botter les fesses de tout le monde, au lieu de quoi ce sont les miennes qui ont été bottées. Mais c’est OK. Je suis la  pour le plaisir, mais pas seulement. Je veux gagner. C’est logique et parfaitement naturel. La joie est infiniment plus importante quand le succès est là.  Je souhaite être jugé sur mes résultats. On n’a pas besoin de fixer des règles ou des repères sur l’éventuel objectif que je dois atteindre qui reste de gagner »

Questionné sur le résultat de Bahreïn et sa performance jugée par certains  comme en ‘’demi-teinte’’, il l’explique en partie sur le manque de perf de sa Mercedes qui se trouve pourtant déjà au niveau des meilleures monoplaces et notamment les McLaren mais complètement en retrait par rapport aux Red Bull et aux Ferrari.

Schumi, le reconnait sans broncher :

« On a et c’est une certitude pas mal de retard à rattraper »

Et quand on lui rappelle que sa Mercedes est quand même l’émanation de la Brawn GP … double Championne du monde en titre, Michael lance nullement gêné :

« Avec Nico, on a atteint franchement la meilleure performance possible à Bahreïn. C’est à ce simple niveau que l’actuelle voiture se trouve en ce moment. Qu’y faire ? Maintenant, c’est à nous et à l’équipe de l’améliorer. La F1 est un dur travail, c’est réellement un challenge difficile, mais c’est tout de même pour ça que je suis là  »    

Propos sages d’un immense Champion doté d’une … immense expérience et qui sait comme le disait Shakespeare

‘’Qu’il est bon de suivre sa pente pourvu que cela soit en montant ‘’ !!!

A ses côtés, Norbert Haug, le ‘’ Boss ‘’ de Mercedes, tout aussi raisonnable, conclut :

« Cette course Australienne sera très certainement à nouveau une étape difficile pour nous. Nos progrès vont se manifester et avoir  je le souhaite des effets mais pour notre équipe, il n’est pas possible d’envisager rattraper et revenir au niveau des meilleures, du jour au lendemain. »

Quoiqu’il en soit, avec un duo Nico-Schumi, la firme à l’étoile dispose à la fois de la fougue d’un des plus surs espoirs et également du plus capé de tous les pilotes de l’histoire des GP .

De quoi lui assurer un prometteur avenir.

Même si en ce début de saison, les Mercedes paraissent un peu en recul par rapport à la concurrence (Ferrari et Red Bull)

La saison comportant dix neuf manches, elle sera longue, longue.

Ce qui n’est pas pour déplaire au revenant Michael Schumacher. Lequel s’il a paru un tantinet ‘’ rouillé ‘’ sur un tour en qualification – et ENCORE est ce qu’une sixième place peut étre considérée comme un déception –, a malgré tout ensuite déjà démontré qu’on pouvait compter sur lui sur la distance d’un Grand Prix !

Est t’il utile de répéter qu’il a tout de même terminé sa course de reprise devant le … Champion du monde 2009

Preuve que le bonhomme n’a rien perdu de sa superbe…

Le talent, on le possède à vie

Et sur que le temps joue pour lui

Gilles Gaignault

Photos : Team

KUBICA ET LES MC LAREN EN POINTE AUX ESSAIS LIBRES

Le Polonais de Renault, Robert Kubica a réalisé vendredi à Melbourne, le meilleur temps de la première des deux séances des essais libres.


Il devance la Mercedes de Nico Rosberg , la McLaren du Champion du monde, le britannique Jenson Button, la Ferrari de Felipe Massa et la Red Bul Renault de Sébastian Vettel.
Victorieux du premier GP à Bahreïn, l’Espagnol Alonso ne pointe avec sa Ferrari qu’en sixième position cependant que ‘’ Schumi ‘’ est plus loin, à la douzième place.

La seconde séance a été dominée par les deux McLaren de Lewis Hamilton et Jenson Button.

Lesquels précédent la Red Bull de Mark Weber, l’Australien et la Mercedes de Michael Schumacher. Le jeune Russe, Vitaly Petrov, pointe à la cinquième place. Kubica, meilleur chrono le matin n’obtient que le onzième temps.

Difficile de savoir la contenance des réservoirs. Mais selon les ingénieurs de Renault, cela peut permettre avec très peu de carburant de tourner entre deux et trois secondes plus vite !!!
Il faudra donc attendre la séance des qualifications ce samedi pour se faire une idée.

Gilles Gaignault
Photos : Team et Bernard Asset

Le résultat des essais libres vendredi 26 mars 2010

Première séance

 La seconde séance

1 – Lewis Hamilton (McLaren MP4/25-Mercedes) :1’25"801 – 13 tours

2 – Jenson Button (McLaren MP4/25-Mercedes) : 1’26"076 – 16 tours

3 – Mark Webber (Red Bull RB6-Renault) : 1’26"248 – 22 tours

4 – Michael Schumacher (Mercedes MGP W01) : 1’26"511 – 16 tours

5 – Vitaly Petrov (Renault R30) : 1’26"732 – 26 tours

6 – Sebastien Buemi (Toro Rosso STR5-Ferrari) : 1’26"832 – 29 tours

7 – Adrian Sutil (Force India VJM03-Mercedes) : 1’26"834 – 22 tours

8 – Vitantonio Liuzzi (Force India VJM03-Mercedes) : 1’26"835 – 17 tours

9 – Rubens Barrichello (Williams FW32-Cosworth) : 1’26"904 – 25 tours

10 – Nico Rosberg (Mercedes MGP W01) : 1’26"956 – 22 tours

11 – Robert Kubica (Renault R30) : 1’27"108 – 28 tours

12 – Pedro De La Rosa (Sauber C29-Ferrari) : 1’27"108 – 25 tours

13 – Kamui Kobayashi (Sauber C29-Ferrari) : 1’27"455 – 23 tours

14 – Nico Hulkenberg (Williams FW32-Cosworth) : 1’27"545 – 25 tours

15 – Fernando Alonso (Ferrari F10) : 1’29"025 – 20 tours

16 – Sebastian Vettel (Red Bull RB6-Renault) : 1’29"134 – 19 tours

17 – Felipe Massa (Ferrari F10) : 1’29"591 – 21 tours

18 – Heikki Kovalainen (Lotus T127-Cosworth) : 1’29"860 – 15 tours

19 – Jaime Alguersuari (Toro Rosso STR5-Ferrari) : 1’20"520 – 43 tours

20 – Jarno Trulli (Lotus T127-Cosworth) : 1’30"695 – 17 tours

21 – Timo Glock (Virgin VR01-Cosworth) : 1’32"117 – 9 tours

22 – Lucas Di Grassi (Virgin VR01-Cosworth) – no time – 2 tours

23 – Karun Chandhok (HRT Dallara-Cosworth) – no time – 1 tour

24 – Bruno Senna (HRT Dallara-Cosworth) – no time

 

 

1 – Robert Kubica (Renault R30) : 1’26"92722 tours
2 – Nico Rosberg (Mercedes MGP W01) : 1’27"12618 tours
3 – Jenson Button (McLaren MP4/25-Mercedes) : 1’27"48222 tours
4 – Felipe Massa (Ferrari F10) : 1’27"51118 tours
5 – Sebastian Vettel (Red Bull RB6-Renault) – 1’27"686
23 tours
6 – Fernando Alonso (Ferrari F10) : 1’27"74721 tours
7 – Lewis Hamilton (McLaren MP4/25-Mercedes) : 1’27"793
22 tours
8 – Sebastien Buemi (Toro Rosso STR5-Ferrari) : 1’28"014
21 tours
9 – Vitaly Petrov (Renault R30) : 1’28"114
25 tours
10 – Vitantonio Liuzzi (Force India VJM03-Mercedes) : 1’28"19218 tours
11 – Paul Di Resta (Force India VJM03-Mercedes) : 1’28"537 –
25 tours
12 – Michael Schumacher (Mercedes MGP W01) : 1’28"550 19 tours
13 – Jaime Alguersuari (Toro Rosso STR5-Ferrari) : 1’28"572
21 tours
14 – Mark Webber (Red Bull RB6-Renault) : 1’28"68322 tours
15 – Pedro De La Rosa (Sauber C29-Ferrari) : 1’29"465
13 tours
16 – Rubens Barrichello (Williams FW32-Cosworth) : 1’29"712 – 18 tours
17 – Nico Hulkenberg (Williams FW32-Cosworth) : 1’39"249
26 tours
18 – Kamui Kobayashi (Sauber C29-Ferrari) : 1’31"588
5 tours
19 – Jarno Trulli (Lotus T127-Cosworth) : 1’31"562
13 tours
20 – Heikki Kovalainen (Lotus T127-Cosworth) : 1’31"654
26 tours
21 – Lucas Di Grassi (Virgin VR01-Cosworth) : 1’32”831
25 tours
22 – Bruno Senna (HRT Dallara-Cosworth) : 1’33”401
24 tours
23 – Karun Chandhok (HRT Dallara-Cosworth) : 1’34”251
19 tours
24 – Timo Glock (Virgin VR01-Cosworth) : 1’34"9258 tours

F1

About Author

admin

Leave a Reply