NASCAR : JIMMIE JOHNSON CHIPE LA VICTOIRE A KURT BUSCH

 JIMMIE JOHNSON A NOUVEAU VICTORIEUX

Jimmie Johnson a remporté sa troisième victoire de la saison, sa 50ème en carrière et aussi et surtout sa toute première sur la  » short track  » de Bristol.

Grâce à un restart formidable dans les dix derniers tours, il a privé Kurt Busch (275 tours menés) d’un succès qui lui tendait pourtant les bras.

La pole position avait la veille été signée par Joey Logano qui devenait ainsi le plus jeune  » pole sitter » de la NASCAR Cup du haut de ses… 19 ans!

Il était suivi sur la grille par Kurt Busch, déja cinq fois vainqueur à Bristol, et Dave Blaney qui semblait avoir trouvé ses marques dans l’équipe Prism pour refaire parler de lui, au moins en qualifications


 

La course de 500 tours était pourtant rapidement dominée par Kurt Busch et sa Dodge de l’écurie Penske.

Les seuls pilotes en mesure de lui disputer la tête étaient Greg Biffle, son ancien coéquipier de chez Roush-Fenway Racing, et Jimmie Johnson qui courait après sa première victoire à Bristol.

Brad Keselowski pointait lui aussi un temps à la première place en effectuant moins d’arrêts aux stands que ses adversaires.

Par deux fois le rendez-vous était interrompu par des averses heureusement très brèves qui ne nécessitaient même pas la sortie du drapeau rouge.

Une quarantaine de tours étaient ainsi passée sous régime de neutralisation, le temps que les sécheuses fassent leur travail pour rendre la piste aussi sûre que possible.

Au 342ème tour, une erreur de Greg Biffle envoyait Mark Martin dans le muret extérieur. Celui-ci tentait de rentrer aux stands mais perdait le contrôle de sa Chevrolet au dernier moment et remontait brusquement sur la trajectoire de son coéquipier Jeff Gordon.

S’ensuivait un énorme accident impliquant pas moins de … douze voitures dont plusieurs prétendants sérieux au Top 5 !

Outre Martin et Gordon, il y avait la Carl Edwards, Kevin Harvick, Juan-Pablo Montoya, Martin Truex Jr et l’excellent Marcos Ambrose.

Des stratégies qui changent la course

La fin de course confirmait la domination de Kurt Busch qui maintenait à distance Jimmie Johnson malgré le trafic toujours dense sur ce circuit d’un demi-mile de long.

Derrière, Brad Keselowski continuait de faire le spectacle. Avec seulement deux pneus changés lors de son dernier ravitaillement, il offrait une résistance farouche à tous les autres pilotes pour ne pas sortir du Top 10.

Mais la donne était changée à dix neuf tours de l’arrivée quand Joey Logano heurtait à son tour le mur et laissait des débris sur la piste, contraignant les officiels à brandir le drapeau jaune.

Tout le peloton rentrait dans les stands et des paris stratégiques étaient lancés.

Biffle, Kenseth, Edwards et Stewart ressortaient devant avec deux pneus neufs tandis que Busch et Johnson se retrouvaient derrière  certes mais avec…. quatre pneus frais, eux !!!

Le restart était donné pour les dix dernières boucles et Jimmie Johnson démontrait une nouvelle fois ses incroyables qualités de pilote, en avalant tous ses adversaires à l’extérieur et à l’intérieur.

Kurt Busch tentait bien la même remontée mais bloquait définitivement sur Tony Stewart.

Johnson remportait donc la victoire, sa première à Bristol et sa 50ème en carrière, et offrait à la foule une belle série de … donuts et de burn-outs…

Stewart terminait finalement second devançant Kurt Busch dont le chef mécanicien Steve Addington explosait de rage.

Kevin Harvick (11ème) conservait la tête du classement général provisoire de la série Nascar pour …un petit point sur Matt Kenseth (5ème de la course).

Johnson prenait la troisième place du général à Biffle (4ème de la course) et Stewart entrait dans le Top 5.

Dale Earnhardt Jr (7ème) et Kyle Busch (9ème) rentraient dans le Chase provisoire, expulsant Mark Martin (35ème) et Scott Speed (31ème) des … douze premiers.

Renaud LACROIX

Photos : Nascar

 

Le classement de la course de Bristol

1 – Jimmie Johnson (Chevrolet): 500 tours

2 – Tony Stewart (Chevrolet) 500

3 – Kurt Busch (Dodge) 500

4 – Greg Biffle (Ford) 500.

5 – Matt Kenseth (Ford)  500

6 – Carl Edwards (Ford) 500

7 – Dale Earnhardt Jr. (Chevrolet) 500

8 – Jamie McMurray (Chevrolet)  500

9 – Kyle Busch (Toyota) 500

10 – Jeff Burton (Chevrolet) 500

11 – Kevin Harvick (Chevrolet)  500

12 – Martin Truex Jr. (Toyota) 500

13 – Brad Keselowski (Dodge) 500

15 – Brian Vickers (Toyota)  500

16 – Ryan Newman (Chevrolet) 500

17 – A.J. Allmendinger (Ford) 500

18 – Paul Menard (Ford)  500

19 – Denny Hamlin (Toyota) 500

20 – Elliott Sadler (Ford) 500

21 – Bobby Labonte (Chevrolet) 500

22 – Robby Gordon (Toyota) 500

23 – David Gilliland (Ford)  500

24 – David Stremme (Ford)  498

25 – Travis Kvapil (Ford)  498

26 – Juan Montoya (Chevrolet)  498

27 – Joey Logano (Toyota)  495

28 – Kevin Conway (Ford)  492

29 – David Ragan (Ford)  483

30 – Casey Mears (Chevrolet) 483

31 – Scott Speed (Toyota) 480

32 – Sam Hornish Jr. (Dodge) 477

33 – Marcos Ambrose (Toyota)  448

34 – Kasey Kahne (Ford) 432

35 – Mark Martin (Chevrolet)  408

36 – Regan Smith (Chevrolet)  329

37 – Terry Cook (Dodge) 328

39 – Aric Almirola (Chevrolet)  59

40 – Clint Bowyer (Chevrolet)  56

41 – Michael Waltrip (Toyota)  46

42 – Dave Blaney (Toyota)  40

43 – Joe Nemechek (Toyota)  30

 

Le classement général du Championnat NASCAR 2010

1. Kenseth : 778 points 2. Harvick : 774 pts 3. Johnson : 760 pts 4. Biffle : 750 pts – 5. Stewart : 685 pts

Nascar

About Author

admin

Leave a Reply