12 HEURES DE SEBRING : LOGIQUE DOUBLE DES 908 PEUGEOT

 

 PREMIERE VICTOIRE FRANCAISE A SEBRING

Fort logiquement les deux ‘’ Lionnes ‘’ déjà auteur d’un doublé lors de leur dernière sortie sur le sol Américain, à l’automne dernier lors de l’épreuve de Petit Le Mans disputée à Atlanta ont récidivées ce samedi en réalisant à nouveau le doublé, à l’occasion des 12 Heures de Sebring.

Confirmant ainsi leur fiabilité et leur premier doublé obtenu le 17 juin dernier aux 24 Heures du Mans.

C’est l’équipage composé de l’Espagnol Marc Gené, auteur de la pole et associé à l’Autrichien Alex Wurz et au Britannique Anthony Davidson, qui a remporté cette 58e édition des 12 Heures de Sebring, en Floride, manche d’ouverture de la série US, ALMS (American Le Mans Series).

Ce trio victorieux devance la seconde Peugeot 908 confiée aux deux Français, le marseillais Minassian et le manceau Bourdais qu’épaulait le Portugais Pedro Lamy et qui termine deuxième.

Le podium est complété par la seule Lola Aston Matin Gulf que pilotaient l’Allemand Stefan Mücke, le Suisse Harold Prémat et le Mexicain Adrian Fernandez, déjà troisième chrono des essais qualificatifs derrière les deux bolides Français.

Partie en pole position, la 908, Numéro 07 finit la course avec 13 petites secondes d’avance sur la Numéro 08 cependant que la Lola Aston Martin accuse elle, quatre tours de retard

A l’arrivée, Olivier Quesnel l’homme qui dirige avec talent et aussi succès l’équipe Peugeot Sport, lâchait :

« Le contrat est rempli ! Même en l’absence de notre principal adversaire Audi, nous avons assuré un magnifique spectacle puisque nous avons attendu le dernier ravitaillement pour figer les positions, à trente minutes seulement de l’arrivée. Ce ne fut pas facile à vivre mais très instructif

La première partie de ces 12 Heures a été animée par un ancien pilote … Audi, l’italien Emanuele Pirro, plusieurs fois victorieux des 24 Heures du Mans, et sorti en ce début de saison de sa ‘’ retraite ‘’ réussissant – le talent ne se perd jamais –  à intercaler sa Lola-Judd du Team Drayson Racing, entre les  deux ‘’ Lionnes ‘’ .

Mais très logiquement, les voitures Françaises se retrouvaient toutes les deux au commandement pour ne plus jamais le quitter jusqu’au baisser du drapeau à damiers.

La position en tête de la course ne changeant en fait qu’au fil des ravitaillements et des sorties de la Safety – car (voiture de sécurité).

Les heures passaient, les tours défilaient et les 908 poursuivaient leur ronde à l’avant de la course, caracolant en tête.

 

Aucun incident mécanique ne venant enrayer leur domination.

Seuls, deux tête-à-queue, l’un de la recrue , le jeune anglais Anthony Davidson et l’autre du sarthois Sébastien Bourdais et provoqués par l’imposant  trafic, les gros protos devant se frayer le passage parfois au milieu de paquets des GT beaucoup moins rapides.

Mais en l’absence de ‘’ l’ogre ‘’ Audi neuf fois lauréat entre 2000 et 2009 à Sebring- ces deux incidents n’ont au final eu aucune influence sur le déroulement de l’épreuve, n’empêchant nullement les deux 908 Peugeot de se diriger vers le doublé

Première VICTOIRE  d’une voiture Française à Sebring depuis la création de l’épreuve, en … 1952 !

Le prochain rendez-vous pour l’équipe Peugeot est fixé au 10 et 11 avril prochains en … France avec les Huit Heures du Castellet, première épreuve du Championnat LMS (Le Mans Séries) qu’organise Patrick Peter 

La, sur la piste provençale du circuit HTTT Paul Ricard ou les pilotes Peugeot ont l’habitude de faire leur tests, les 908 retrouveront leur adversaire… Audi !!!

Sur que le déroulement de la course et la stratégie seront alors bien différents…

Mais ce qui est pris !

Alors ce premier triomphe des Peugeot’boys sous le soleil Floridien n’est surement pas le dernier de la saison !

Car, outre la course du Ricard, on reverra ensuite les 908 avant le grand rendez vous manceau (12 – 13 juin),  lors des 1000 km de Spa à Francorchamps les 8 et 9 mai

Gilles Gaignault

Photos : Teams

12H Sebring

About Author

admin

Leave a Reply