CHAMPIONNAT DE FRANCE DES RALLYES : OUVERTURE SUR LA COTE D’OPALE

Le Rallye du Touquet – Pas de Calais fêtera ce week-end son 50ème anniversaire. Programmée en ouverture du Championnat de France 2010, la compétition réunira 128 concurrents, tous prêts à en découdre pour les titres Pilotes et Teams, le Trophée BFGoodrich, la Super Coupe, le Citroën Racing Trophy et le leadership dans leurs catégories respectives.

1. L’ORGANISATION

Jean-Pierre Lengagne (Président du Comité d’Organisation) :

« Avec seulement cinq mois de préparation depuis la dernière édition, le 50ème rallye a été très difficile à mettre en place sur tous les plans. Néanmoins, même si ce que nous avions prévu n’a pas pu être totalement réalisé, le rallye est sur pied et bien sur pied et s’annonce aussi sélectif à négocier que les années passées. Le plateau est qualitatif et nous verrons apparaître des nouveautés chez nous, qui s’accompagneront de superbes matches, que ce soit dans le CFR Team, pour le scratch, ou bien encore avec les Super 2000, sans oublier les catégories promotionnelles et tous les régionaux ! Le parcours connait quelques modifications avec quelques spéciales empruntées cette année en sens inverse. Notre priorité reste bien évidemment la sécurité et nous sommes également toujours aussi attentifs à la protection de l’environnement, notamment par le biais de la distribution de sacs poubelle biodégradables aux spectateurs dans chaque spéciale. Enfin, la spéciale du Front de Mer qui a connu un important succès en 2009 sera parcourue à quatre reprises ! »

 TSJOEN LE VAINQUEUR SORTANT A NOUVEAU FAVORI !

2. LE CHAMPIONNAT DE FRANCE PILOTES ET PRINCIPAUX FAVORIS

Engagés en WRC :

Tsjoen (Ford Focus), Roché (Subaru Impreza WRC), Beaubelique (Team MSR by GBI.com, Peugeot 206), Barbara (Impreza).

Engagés en Super 2000 :

Bouffier (Peugeot 207), Audirac (Team GPC Motorsport – Motul, 207), Maurin (Team EMAP – Yacco, Ford Fiesta), Barral (Team GPC Motorsport – Motul, Abarth Grande Punto), Dub (Team GPC Motorsport – Motul, Grande Punto).

Engagés en Super 1600 :

Ancian (Suzuki Swift), Amourette (C2), Vigion (C2).

Engagé en R3 :

Guigou (Team Chazel – Dalta, Renault Clio).

 

Analyse :

Vainqueur en octobre dernier, le Belge Pieter Tsjoen est de nouveau au départ et cette fois, il s’est inscrit au Championnat de France. Non sans de logiques ambitions, à commencer par celle de doubler la mise sur la Côte d’Opale. Pierre Roché et Jean-Charles Beaubelique devraient être ses plus coriaces adversaires en WRC mais la menace la plus tangible viendra certainement des Super 2000. Avec Bryan Bouffier sur la 207 soutenu par le GCAP (Groupent concessionnaires Automobiles Pzugeot), Cyril Audirac lauréat du Volant 207 2009, Thomas Barral, Julien Maurin qui lui étrennera la Ford Fiesta sur les routes françaises et Clément Dub, le plateau de la catégorie a en effet du chien !

Mais laissons la parole aux pilotes

Pieter Tsjoen :

« Cette année, comme nous sommes inscrits au Championnat Pilotes, nous espérons commencer l’année sur une note positive. Et pourquoi pas par une victoire comme il y a six mois au même endroit ! »

 

Pierre Roché :

« Pieter Tsjoen sera difficile à battre mais je pense que nous avons l’opportunité de finir sur ses traces. Pour ma quatrième participation, je pense que c’est jouable. »

 

Jean-Charles Beaubelique :

 « Je vais découvrir pas mal de choses ce week-end : le Rallye du Touquet et mon nouveau copilote, Julien Vial, en course. Sans compter que je n’ai pas roulé avec la 206 depuis le Limousin 2009. Nous chercherons d’abord à nous faire plaisir et à marquer de gros points pour le Team MSR by GBI.com – Minerva Oil. »

 

Bryan Bouffier :

« Je suis très heureux de retrouver les routes du Championnat de France des Rallyes ! Avec la 207 Super 2000, nous disposons d’une bonne auto, qui a presque tout gagné et nous sommes dans une super équipe. A priori, tout devrait donc bien se passer mais nous aborderons ce rallye, toujours difficile et très glissant, avec beaucoup d’humilité. Je ne sais pas où nous allons nous situer. En tous les cas, nous essayerons de marquer des points importants dans le cadre du Championnat ! »

 

Julien Maurin  :

 « Après un court essai au Monte-Carlo, nous allons découvrir et surtout faire découvrir la Ford Fiesta Super 2000 au public. Nous espérons nous approcher au plus près de Bryan Bouffier et arriver à être devant les nouveaux venus en Super 2000. Avec évidemment l’espoir de bien figurer en Trophée BFGoodrich et d’inscrire le plus de points possibles pour le Team EMAP – Yacco. »

 

Thomas Barral  :

 « C’est génial pour nous d’avoir emporté l’opération organisée par le Team GPC Motorsport – Motul et Rallyes Magazine. Je vais découvrir la conduite d’une quatre roues motrices. Mais comme tout s’est bien passé lors des essais que nous avons effectués en Ardèche, je suis assez confiant. J’espère être en mesure de prendre rapidement la mesure de la Punto et de signer des temps sympas. »

 

Cyril Audirac  :

« Nous allons commencer par apprendre à connaitre l’auto et faire du mieux possible pour suivre le rythme de Bryan Bouffier. Maintenant, il y aussi un très beau plateau en Super 2000… »

 

Clément Dub  :

« Pour ce rallye où nous allons découvrir la Punto Super 2000, nous allons surtout engranger de l’expérience. Sans nous focaliser sur le résultat, si ce n’est celui de donner le meilleur pour le Team. Nous ferons le bilan après le Touquet. »

 

Emmanuel Guigou  :

 « Le Championnat ne démarre pas par le rallye le plus facile de l’année ! Ma priorité numéro 1 sera de marquer des points à titre personnel et pour le Team Chazel – Dalta qui évolue désormais en Championnat Team, et ensuite d’être le mieux classé possible en Trophée BFGoodrich pour envisager la suite de ma saison… »

 

Thomas Privé :

« Ce sera ma première participation au Rallye du Touquet. Un rallye pas évident à négocier lors duquel il faudra d’abord penser à rester sur la route. Si tout fonctionne bien, nous essayerons de viser la victoire en groupe N. »

 

3. LE CHAMPIONNAT DE FRANCE TEAM (* = pilotes nominés)

Team Chazel – Dalta

Guigou* (Clio, R3)

Team EMAP – Yacco

Maurin* (207 S2000, A7S)

Team GPC Motorsport – Motul

Audirac* (207, A7S), Barral* (Punto, A7S), Dub* (Punto, A7S)

Team 2HP Compétition – veloperfo.com

Paternot* (Subaru Impreza, N4), Meyer* (Impreza, N4), Hot (Impreza, N4)

Team MSR by GBI.com – Minerva Oil

Beaubelique* (206 WRC, A8W), Ural* (Citroën C2 R2 Max, R2), Lenoir* (Clio, R3)

 

Analyse :

Cinq structures ont choisi le Championnat Team, organisé pour la troisième année consécutive, pour terrain de jeu. Fidèles à cette compétition depuis sa création, les Teams 2HP Compétition – veloperfo.com (quatrième en 2008 et 2009) et MSR by GBI.com (vainqueur de l’édition inaugurale) affronteront, sur un terrain qui leur réussit généralement très bien, le Team GPC Motorsport – Motul et deux nouvelles équipes, le Team EMAP – Yacco et le Team Chazel – Dalta. Redoutablement constituée, l’équipe présentée par Georges Guebey aura la faveur du pronostic au Touquet. Le Team MSR by GBI.com dont les ateliers se situent dans la Somme évoluera en terrain de connaissance.

 

Mathieu Anne, coordinateur du Team MSN by GBI.com – Minerva Oil :

« A la maison ou presque, nous ferons tout pour décrocher le meilleur résultat possible avec notre trio de pilotes. Jean-Charles Beaubelique roulera sans pression et pour se faire plaisir après six mois d’absence. Néanmoins, il peut décrocher une bonne place en WRC. Vincent Ural vient d’intégrer le Team. L’an passé, il a fini au quatrième rang du Citroën Racing Trophy. C’est prometteur même si le plateau est relevé en R2. Enfin, Hervé Lenoir est passé à la version intermédiaire de la Clio R3. Il dispose désormais d’un moteur de 230 chevaux et passera devant la porte de sa boulangerie à Etaples durant le week-end. Il a lui aussi un bon coup à jouer. D’une façon générale, la régularité est toujours payante au Touquet ! Nos pilotes tacheront de l’être. »

 

4. LE TROPHEE BFGOODRICH

Principaux engagés : Les pilotes déjà cités sauf ceux d’une WRC, Bouffier, Audirac Ancian et Tanghe (Toyota Celica), Lefrançois (Impreza), Civade (Impreza), Foulon (Impreza), Baessens (BMW 318 Compact), Marchal (C2 R2 Max), Léandri (C2 R2 Max), Abelli (C2 R2 Max)…

 

Analyse :

Avec une participation relevée dans chacune des catégories représentées, le Trophée BFGoodrich parait très ouvert sur la Côte d’Opale. Bien difficile en effet de dégager le nom d’un vainqueur entre les pilotes de groupes A de pointe (Tanghe, Puvot), de R3 (Guigou), de Super 1600 (Amourette, Vigion), de groupe N (Paternot, Hot)…

 

Claudie Tanghe :

« Mon objectif sera avant tout de me faire plaisir. Et si possible de faire mieux qu’en 2007 lorsque je termine cinquième au général. Si j’y parviens à mes fins, je pense que nous ne serons pas trop mal placés en Trophée BFGoodrich. J’espère que le temps sera le plus pourri possible. Ce serait un avantage supplémentaire pour nous. »

 

  

Jean-Sébastien Vigion :

 « C’est déjà super d’être au départ. Je ne l’imaginais même pas il y a quelques jours… Je vais retrouver la trac’ avant sur un terrain certes difficile mais sans pression et sur lequel il y a peut être un bon coup à jouer en Championnat comme en Trophée… »

 

Marc Amourette :

« Le plateau n’étant pas mal du tout, ce serait chouette que nous entrions dans les dix premiers et si possible en tête des deux roues motrices. Mais avec Manu Guigou, Jean-Seb Vigion, Jérémi Ancian, sans oublier les meilleurs pilotes de C2 R2 Max, il y a quelques clients ! »

 

Hervé Paternot  :

« L’an passé, nous avons connu trois frayeurs qui auraient pu très mal se terminer… Partant de là, nous allons tout faire pour rester sur la route et si possible viser la victoire en groupe N, la meilleure place possible en Trophée BFGoodrich et les plus gros points pour le Team 2HP Compétition – veloperfo.com. Par contre, nous n’avons pas encore testé la voiture avec la nouvelle bride. Nous allons découvrir son comportement lors de la spéciale d’essai. »

 

Jean-Nicolas Hot  :

« Je n’ai pas fait un seul kilomètre avec la voiture… Je la découvrirai simplement lors de la spéciale d’essai. Partant de là, je ne me fixe pas vraiment d’objectif sportif, même si je connais et apprécie beaucoup ce rallye ! Par contre, j’essaierai d’aider au maximum le Team 2HP Compétition – veloperfo.com qui s’est de nouveau engagé en Championnat Team. »

 

Julien Baessens :

« Je vais faire du mieux que je peux pour ma première participation au Trophée BFGoodrich. En tous les cas, comme il y a une belle liste d’engagés, je penserai au long terme plutôt qu’à la performance immédiate. »

 

Xavier Pruvot :

« Etant de la région, c’est évidemment un rallye où nous aurons à cœur de bien figurer ! En plus, comme nous découvrirons le Trophée BFGoodrich, ce sera une bonne occasion de nous étalonner en vue des manches à venir. »

 

5. SUPER COUPE

Principaux engagés : Fostier, Clutier, Monnin, Fabre, Bordonado…

 

Analyse :

Placée sous l’égide de Michel Salusse, la Super Coupe réunit logiquement bon nombre des participants de l’ancienne Suzuki Rallye Cup FFSA dont elle est le prolongement. Forte de neuf représentants sur la Côte d’Opale dont Fostier, Clutier ou Monnin, elle devrait être, d’entrée de jeu, on ne peut plus animée !

 

Michel Salusse (promoteur) :

« Nous sommes très contents d’avoir réussi à réunir neuf autos pour cette première manche de la Super Coupe, sachant que nous attendons encore des concurrents pour les manches à venir. Avec des garçons tels que Romain Fostier, Laurent Clutier, José-Luis Bordonado, Jean-Claude Monnin, Eric Fabre…, le Touquet devrait nous donner une première idée de la hiérarchie pour la saison.»

 

Romain Fostier :

« Je repars avec la Swift pour la deuxième année consécutive et je connais désormais tous les rallyes. Le Touquet est le seul que je n’ai pas fait en entier l’an dernier mais j’étais deuxième avant mon abandon. Mon but sera cette fois de gagner ! »

 

6. CITROEN RACING TROPHY

Principaux engagés : Amourette et Vigion (C2 Super 1600), Neuville, Marchal, Léandri, Abelli, Ural (Team MSR by GBI.com – Minerva Oil), Gajek, McCormack… en C2 R2 Max.

 

Analyse :

Avec dix sept équipages en lice, dont deux au volant de Super 1600, le peloton des C2 R2 du Citroën Racing Trophy est très consistant. La confrontation Amourette-Vigion en Super 1600 s’annonce aussi indécise que celle qui ne devrait pas manquer d’opposer Neuville, Marchal, Léandri… en R2.

 

Jean-François Liénéré (responsable des programmes compétition clients de Citroën Sport) :

 « Nous sommes ravis car avec 17 autos et de très bons pilotes au départ, le plateau est remarquable. Cela présage de superbes bagarres sur un terrain très difficile de par ses spécificités et parcouru en partie de nuit. Globalement, le Rallye du Touquet est l’un des monuments du Championnat de France ! »

 

Bref, un plateau conséquent et de qualité.

Place maintenant aux acteurs.

… Moteur !

Gilles Gaignault

Photos : FFSA – DPPIGilles Vitry et Vincent Voegtlin

THIERRY NEUVILLE

Rallyes Français

About Author

admin

Leave a Reply