12HEURES DE SEBRING : LES 908 PEUGEOT PREPARENT LE MANS EN FLORIDE

LES 908 EN QUETE D’UNE VICTOIRE AUX 12 HEURES DE SEBRING

Plus longue épreuve au calendrier – hormis Le Mans, bien sur -, les 12 Heures de Sebring, longtemps chasse gardée ces dernières années des invincibles Audi, vont t’elles devenir propriété des Peugeot ?

Une chose en tout cas est d’ores et déjà assurée : Les 908 sont d’abord venues ou plutôt revenues en Floride dans l’optique de profiter avant tout de cette longue épreuve, afin de bien se préparer dans l’optique de leur grand rendez vous de la saison, le sommet de l’année en endurance :

Les prestigieuses 24 Heures du Mans, fixées au calendrier les 12 et 13 juin prochains.

LES 908 DEJA LES PLUS RAPIDES AUX ESSAIS LIBRES …

Vainqueur sortant le Team Français aspire à récidiver et à renouveler mi juin son formidable exploit, lequel l’avait vu le 17 juin 2009, terrassé  » l’ogre Audi  » inamovible lauréat de l’épreuve mancelle depuis… 2000 car en 2003, les Bentley n’étaient que des ‘’cousines’’ en réalité… habillées aux célèbres couleurs Bentley ! Personne n’est dupe de cette supercherie tentant à faire croire que Bentley par une surprenante…’’ baguette magique ’’ était parvenu … en six mois à monter un programme …‘’ VICTOIRE AU MANS !

La firme Anglaise propriété du …Groupe VAG Audi se payant même un incroyable doublé, la victoire le dimanche 15 juin 2003, revenant à l’équipage Capello -Kristensen-Guy !!!

Bref, auteur de ce fabuleux doublé en Sarthe, Peugeot qui a vexé … Audi, désire confirmer cet exploit.

Et ces 12 Heures de Sebring représentent la première étape devant mener de nouveau les ‘’ Liioooonnes ‘’ sur la plus haute marche du podium le dimanche 13 juin.

Ensuite, on verra les superbes bolides nés dans les ateliers franciliens de Velizy les 10 et 11 avril, à l’occasion des Huit du Castellet disputées sur le circuit provençal du Paul Ricard. Tracé ou la longue ligne droite du Mistral permet les comparaisons avec celle des Hunaudiéres au MANS !

Enfin, ultime test et troisième levée lors des 1000 km de Spa les 7 et 8 mai sur le toboggan ardennais de Francorchamps ou les 908 l’avaient emportées l’an passé grâce au trio composé de Simon Pagenaudlequel débutait chez Peugeot – associé au tandem Nicolas Minassian-Christian Klien

Mais revenons à Sebring.

Curieusement cette année les dominatrices des 12 Heures, des années durant, les très performantes Audi seront absentes. Absentes …au départ de la course mais bien présentes ! 

En effet, leur très expérimenté et chevronné patron, le Dr Wolfgang Ullrich ne les a … curieusement pas inscrites, les Audi seront cependant toutefois … dans les garages  et ce dans l’attente, au lendemain des 12 Heures des traditionnelles journées de tests !!!!

Comprenne qui pourra…

Stratégie oblige !

Peux être comparera t’il les temps de ces voitures avec ceux des Lionnes réalisés pendant la semaine des 12 Heures ???

… Vas savoir Charles ! l’aurait dit Gabin

Mais on ne comprend pas bien pourquoi avoir éviter de croiser les 908 alors que les Audi ont passées l’hiver à rouler en Floride, à…  Sebring et sur d’autres pistes US pour préparer.. Le Mans et surtout qu’elles se trouvent bien sur place !!

D’autre part, Audi s’est pourtant bien inscrit aux prochaines Huit Heures du Castellet  ou les 908 seront présentes et également engagé aprés aux 1000 km de Spa !!!

Ultime sortie avant la grande semaine mancelle

Alors ?

Mystére…

Quoiqu’il en soit, avec ou sans Audi, Peugeot prépare sa campagne Sarthoise 2010, à Sebring.

Pour la troisième fois consécutive, le Team Peugeot Total s’est donc déplacé à Sebring à la recherche d’un banc d’essai impitoyable pour se préparer au mieux à l’objectif principal de 2010 :

Rééditer la victoire et le doublé des dernières 24 Heures du Mans.

En 2009, on avait pu assister à une course de toute beauté, riche en rebondissements où les Peugeot et les Audi n’ont jamais été séparées par plus de quelques secondes. Après plus de … neuf heures de luttes et à trois heures du but, la 908 HDi FAP N°08 qui se battait pour la victoire avait dû s’arrêter à son stand, hélas victime d’une crevaison lente.

A l’arrivée, elle avait dû s’incliner de seulement… 22 infimes et petites secondes, après … 12 heures d’une intense bagarre !

Cette année les Audi sont forfaits et absentes on le sait  mais la nouvelle réglementation rend les voitures à motorisation essence, dont les redoutables Aston Martin (quatrième au Mans), bien plus compétitives.

 

L’intérêt du Team Peugeot Total de revenir à Sebring est avant tout technique, comme le rappelle Bruno Famin, directeur technique de Peugeot Sport :

« Pour nous, courir à Sebring revêt trois intérêts principaux : d’abord la température de 25 à 30°, proche de celle que l’on peut rencontrer en juin au Mans. Ensuite Sebring est un excellent entraînement quant à la stratégie, avec ses nombreux safety cars et son trafic similaire au Mans. Trafic veut dire dépassements et dès qu’un pilote sort de la trajectoire, le « pick up » des pneumatiques est important, ce qui lui fait perdre du grip durant deux ou trois tours. Enfin, Sebring est la plus longue course après Le Mans. Si le moteur n’y est pas aussi sollicité, le taux de pleine charge y est moindre, les suspensions y sont mises à rude épreuve du fait d’un revêtement très inégal. »

Et l’ingénieur d’ajouter :

« Nous venons à Sebring pour tester les limites mécaniques de certaines pièces au risque de rencontrer des problèmes. Mais nous faisons cela dans l’optique du Mans. S’il faut apporter des modifications, nous aurons le temps avant Le Mans où, là, on ne prendra aucun risque. »

 

Le Team Peugeot Total restera d’ailleurs sur place au lendemain de la course pour participer aux deux journées d’essais supplémentaires.

Ou ses 908 croiseront alors en piste, les … Audi !

 

Olivier Quesnel, ‘’ The boss ‘’ qui dirige avec brio et talent aussi les opérations chez Peugeot Sport, explique :

 « Le Mans étant notre principal objectif, non seulement nous nous imposons un certain nombre de séances d’essais mais nous devons aussi participer à certaines courses comme Sebring pour mettre l’équipe dans les conditions de stress de la course et préparer les pilotes à une compétition exigeante. C’est particulièrement important pour Anthony Davidson qui fera ici sa première course avec nous »

Et d’ajouter :

« En mars 2009, le coup est passé vraiment près. Si cette année, sans compromettre notre programme de travail, nous pouvions continuer sur notre lancée du Mans et de Petit Le Mans en décrochant la victoire, ce serait un super début de saison pour tout le Team Peugeot Total »

 

Les deux voitures qui ne se distingueront que par la couleur de leurs rétroviseurs, porteront leurs numéros de course désormais traditionnels lors des courses américaines. Elles seront pilotées par :

 

908 HDi FAP N°07 (rétroviseurs bleus) :

Anthony DAVIDSON (GB)Marc GENE (Espagne)Alex WURZ (Autriche)

début pour Anthony Davidson

  

 

908 HDi FAP N°08, (rétroviseurs rouges) :

Sébastien BOURDAIS (France)Pedro LAMY (Portugal) – Nicolas MINASSIAN (France)

En conclusion, cette épreuve devrait fort logiquement être remportée par une des deux 908 car exception faute de la Lola Aston Martin, de l’Acura et de la revenante, l’exceptionnelle Porsche spyder, lauréate de l’épreuve, il y a trois ans sous les couleurs de Roger Penske, on voit mal en l’absence des Audi qui pourrait battre les Peugeot et qui pourrait les empêcher de gagner une première victoire à Sebring !

Mais la course reste la course et n’est gagnée qu’une fois le drapeau à damiers franchi, avait coutume de répéter le regretté Ingéniere … Enzo Ferrari !

Gilles Gaignault

Photos : Constructeurs

12H Sebring

About Author

admin

Leave a Reply