F1 : LA REGLE DES 107 % PROVOQUE DES POLEMIQUES

 HENRI PESCAROLO N’A JAMAIS SA LANGUE DANS SA POCHE…

Henri Pescarolo, l’ancien pilote de… F1il a disputé 57 GP de 1968 à 1976  dans les équipes Matra, March, ISO, BRM et  Surtees avec comme meilleur résultat une troisième place lors du prestigieux Grand Prix de Monaco le 10 mai 1970 -, aujourd’hui patron de l’équipe éponyme en endurance, a été le premier a tiré la sonnette d’alarme.

En milieu de semaine, l’ancien quadruple vainqueur des 24 Heures du Mans, a en effet accordé  au très sérieux quotidien ‘’ Le Monde ‘’ une interview concernant l’arrivée des nouvelles équipes en Formule 1, cette saison.

Des propos pleins de…BON SENS !

Pour le recordman des participations aux 24 Heures du Mans, les trois nouvelles écuries ne sont pas au niveau de la discipline :

 « L’arrivée d’écuries bidons comme Virgin, Hispania et aussi à un degré moindre Lotus est absolument néfaste. C’était une volonté de Max Mosley (ancien Président de la FIA). Ces Teams ne sont même pas au niveau  du GP2 (antichambre de la F1)et ce n’est vraiment pas bon pour l’image. La F1 doit rester l’épreuve phare, la catégorie reine que cela soit au niveau des pilotes ou des équipes. Il faut faire le ménage, chacun doit faire ses preuves avant d’accéder à l’élite.»

Et de conclure :

« Jean Todt s’entoure de gens compétents. On peut lui faire confiance pour étudier la querstion. »

Les premiers essais libres de la saison, vendredi sur la piste de Sakhir à Bahreïn, ont évidemment et sans surprise confirmé les craintes de tous et notamment de plusieurs pilotes. Les trois nouvelles équipes (Virgin – Lotus – Hispania) sont loin, très loin, entre…  CINQ et DIX secondes, des meilleures monoplaces.

D’où l’idée de réintroduire la fameuse règle des 107%, seuls les pilotes ayant réalisé un chrono inférieur à 107% de l’auteur de la pole sont qualifiés pour participer au GP.

Sa remise en activité circule donc  intensément dans le paddock.

Même Jean Todt, ancien patron de la Scuderia Ferrari et nouveau Président de la FIA, s’est dit d’accord pour son retour.

« Nous sommes favorables à sa réintroduction. Elle avait disparu car les règles de qualifications avaient changé concernant l’essence embarquée. Mais pour changer ça en 2010, il faut l’accord unanime des équipes. Je ne pense donc pas que ce sera possible avant 2011.»

Mais Jean Todt  ajoute :

« Les nouvelles équipes doivent être respectées et aidées  car elles arrivent dans une période de crise et ont décidé d’investir dans la F1. Je ne pense pas que ce soit le moment de les critiquer mais au contraire de les encourager, dans l’intérêt de tous. Elles ont fait de leur mieux aujourd’hui vendredi et il faut  donc leur laisser du temps pour être prêtes et au niveau.»

 

De son côté, Bernie Ecclestone, le ‘’Grand argentier de la F1 ‘’, a lui aussi évoqué  l’idée de la réintroduction de cette règle des 107 % pour les séances de qualifications indiquant :

« Ce système éliminerait, avant la course, tout pilote dont le meilleur temps dépasse de 107 % le meilleur temps du poleman. Nous allons réintroduire cette règle. Pas cette saison mais l’année prochaine. »

Comme on le voit, la bonne idée va faire son chemin.

Simple question de bon sens !

On passe son temps à dire que la Formule 1 est le ‘’ SUMMUM ‘’ des disciplines du sport automobile et en même temps, suite à une simple feuille de papier à en tête d’une éventuelle future équipe de GP, la FIA a accordé l’hiver dernier une ‘’ licence ‘’ pour débarquer en GP

On a vu le résultat sur la piste ce week-end !

Les écarts sont titanesques, colossales.

Et on ne parle pas du … FANTOME dénommé … USF1 !

Grotesque…

Gilles Gaignault

Photos : ACO  –Bernard Asset – Bernard Bakalian

F1

About Author

admin

Leave a Reply