F1 : LA RED BULL DE SEBASTIEN VETTEL PARTIRA EN POLE A SAKHIR

LA RED BULL DE SEBASTIAN VETTEL EN POLE A SAKHIR 

On attendait avec impatience la première grille de départ de la saison. Et on connait enfin la situation en ce début de Championnat ou les cartes sont complètement  redistribuées.

D’abord avec le retour inattendu du ‘’ baron Gris ‘’ pardon de l’ex ‘’ Baron rouge  » alias Michael Schumacher que l’on pensait ‘’Ambassadeur à vie  » de la prestigieuse Scuderia Ferrari. Eh bien non, sa fibre patriotique a incroyablement et à plus de… 41 ans pris le dessus puisqu’il a, on le sait accepté avec enthousiasme l’offre de la firme Allemande, Mercedes de revenir en GP.

Assurément le  »tandem choc » de cette soixantième campagne de Grand Prix, LE Championnat du monde ayant débuté le 13 mai 1950, avec le GP d’Angleterre à Silverstone. Et remporté par l’Alfa Roméo de Nina Farina

Mais ce n’est pas tout car en 2010, deux éléments majeurs changent !

En effet, primo les ravitaillements sont désormais interdits pendant la course. Et, secundo, l’attribution des points a été revu par la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) et ce dans le but de favoriser le vainqueur d’un GP

Ce dernier empochant non plus dix points mais … vingt cinq alors que son dauphin en récoltera non plus huit mais … dix huit cependant que le troisième se verra récompenser de quinze !!!

Imaginez ce que de tels écarts vont provoquer en fin de Championnat…

C’est dire si dorénavant la pole et de ce fait logiquement la victoire, redeviennent capitale !!!

Le pilotage des monoplaces en outre va être totalement différent. Les premiers freinages avec les réservoirs maintenant pleins à ras bord, vont surement en surprendre plus d’un. D’où l’importance de s’élancer … en pole voire sur les toutes premières lignes.

De plus, la gestion de ce poids supplémentaire ne sera assurément pas pour déplaire aux ‘’ vieux briscards ‘’ de la F1, du genre … Michael Schumacher !!!

Cela est autre une évidence

Mais revenons à la grille de cette manche d’ouverture, le Grand Prix de Bahreïn.

C’est l’un des candidats déclarés à la pole, le jeune prodige Allemand Sébastian Vettel au volant de la toujours aussi performante Red Bull Renault qui a décroché cette toute première pole position de la saison, ce samedi sur la piste surchauffée de Sakhir.

Le Vice champion du monde 2009 s’est effectivement à la fois offert la pole et permis par la même occasion le luxe de se ‘’ payer ‘’ les deux pilotes Ferrari, candidats déclarés à cette pole.

Ravi de débuter ainsi sa campagne 2010, Sebastian Vettel lâche :

« C’est une grosse surprise, sachant que lors des derniers tests nous ne savions pas où nous étions, même s’il était clair que quatre équipes étaient très fortes, mais en même temps proches les unes des autres. Pour être honnête, vendredi a été une journée difficile pour nous ; nous n’avons pas roulé autant que nous espérions. Après une longue nuit pour les mécaniciens, qui n’ont pas beaucoup dormi, avec pour certains des visages fatigués, nous avons pu attaquer ce matin, avec la certitude d’avoir une super voiture. Mais, premièrement, il fallait réunir tous les paramètres. La qualification s’est passée en douceur et je suis évidemment ravi d’être en pole, et j’adresse un ‘Merci’ à toute l’équipe. Déjà, le mois passé, les gars n’avaient pas beaucoup dormi en raison de la quantité de tests programmés dans une courte période de temps. Venir ici et se montrer à ce point fort est un sentiment agréable »

Sacré perf pour le protégé de Dieter Matechitz, le patron de la firme de boissons énergétique autrichienne, désormais incontournable en F1, comme l’étaient les bolides aux couleurs ‘’rouge et blanc’’ , des années durant !

Ayant bouclé son meilleur tour en 1’54"101, Vettel coiffe en effet et Felipe Massa et Fernando Alonso, crédités eux de 1’54’’242 et 1’54’’608.  

Justement que pensent les deux pilotes de Maranello ?

Felipe Massa :

« Tout d’abord, félicitations à Sébastian pour son super boulot. Me concernant, c’est très sympa de revenir à la compétition ici après on accident en Hongrie, et d’être immédiatement  dans le coup. Je suis heureux de revenir après une période si difficile. J’ai regardé les courses à la télévision, c’était très excitant. Mais c’est quand mieux d’être dans la voiture ! Je me suis bien préparé physiquement, en roulant en kart, en faisant des tests. Si vous regardez ce qui s’est passé l’an dernier, c’est un bon début pour nous quand on considère la façon dont nous avons terminé la saison. Donc, commencer ainsi est bien pour les gars, qui ont fait un gros travail à l’usine, depuis longtemps. Je me sentais positif pour ce premier GP. Deuxième sur la grille, ça reste très bien pour l’équipe. On verra dimanche ce qui se passera. Red Bull a l’air solide mais la course s’annonce éprouvante »

Son nouveau partenaire Fernando Alonso, poursuit :

 « La différence entre les performances est difficiles à lire car le tour est long ici, il fait chaud, et c’est difficile de ne pas commettre une erreur, de ne pas connaitre de problème. A différents moments du week-end, nous avons vu des écarts serrés, ou plus larges. Nous allons continuer dans la lignée des tests hivernaux. Autant en qualification qu’en course. Etre second avec Felipe et trois avec moi, c’est un super résultat pour tout le monde à Maranello. Ils ont bossé à fond depuis novembre dernier. Ce premier résultat de la saison est positif. C’est un gros boost. »


Suivent dans l’ordre  la McLaren de Lewis Hamilton puis la Mercedes de Nico Rosberg. Et la seconde Red Bull de l’Australien Mark Webber.

Septième temps partageant la quatrième ligne avec le … Champion  du monde en titre, l’Anglais Jenson Button seulement huitième, on ne peut pas franchement parler de déception pour le revenant Michael Schumacher.

Bien au contraire !!

Après une longue retraite pour un pilote de GP de trois ans, la recrue de la firme à l’étoile, nous épate. Certes, il est un poil derrière son jeune équipier, Nico le fils de l’ancien Champion du monde (1982) Keke Rosberg mais il devance tout de même… LE Champion 2009 !!!

Quant aux hommes de Mercedes, eux aussi sortaient plutôt satisfaits de cette  séance :

Nico Rosberg :

« Pour être honnête, nous espérions un tout peu mieux bien que nous manquons de vitesse pour nous battre au sommet. Nous ne devons pas être trop déçus. C’était difficile ici avec la surchauffe des pneus. Si vous commettez une petite erreur, vous prenez du survirage, puis vous perdez beaucoup grip dans les virages suivants. Il sera très important de prendre soin des pneus en course. Avec un peu de chance, nous devrions pouvoir viser le podium."

Quant à ‘’ LA ‘’ vedette Michael Schumacher, évidemment tellement attendu et objet de tous les regards il poursuivait :

« Je suis satisfait de ma septième place après avoir été à l’écart de la Formule 1 si longtemps. C’est une coïncidence, c’est la même position sur la grille que lorsque j’ai commencé ma carrière à Spa (le 25 aout 1991). C’est sympa de travailler dans une nouvelle équipe et j’apprécie tous les efforts pour me soutenir car je reviens. Les gars sont vraiment très bons et je sens que je progresse pas à pas ce week-end. »

Cela démontre qu’il faudra compter sur lui et que s’il est encore un peu juste, un peu ‘’ rouillé ‘’ en qualif, Michael sera bien dans le coup sur la durée des courses, qui plus est avec une monoplace lestée d’un réservoir plein. Cela va lui rappeler l’époque ou il débutait en GP !   

Sebastian Vettel  occupera  donc dimanche la pole position du Grand Prix de Bahreïn, première épreuve de la saison 2010, après avoir réussi le meilleur temps des qualifications samedi sur le circuit de Sakhir. L’Allemand devance les deux Ferrari du Brésilien Felipe Massa et de l’Espagnol Fernando Alonso, au terme d’une séance marquée par la domination très attendue du ‘’Top 4’’, soit les quatre meilleures écuries :

Red Bull, Ferrari, Mercedes et McLaren.

Lesquelles sont sans grande surprise parvenues à placer leurs huit pilotes dans les … HUIT premiers ! C’est dire si cette année la ‘’ bande des quatre ‘’ va à nouveau briller et faire parler d’elle.

Les deux compéres de McLaren tous deux Champion du monde, déclaraient.

Lewis Hamilton Champion du monde 2008:

 
« Je suis surpris du résultat. Nous n’avions pas la vitesse des meilleures, je ne m’attendais donc franchement pas à être 4. Je ne pense pas que la victoire fasse partie des options. Nous avons eu du mal dans le  second secteur car nous manquons un peu d’appuis. Dimanche, gérer les pneus sera très compliqué. Et je ne sais pas si tout le monde l’a bien saisi. C’est incroyable la vitesse à laquelle leur performance chute. »

Et le Champion 2009Jenson Button de conclure :

« J’ai vraiment lutté avec les blocages de l’avant mais nous avons pu résoudre ça au fil des sessions. J’étais plus satisfait d’un run sur l’autre, mais en Q3 quelque chose n’a pas tourné rond. Les ingénieurs regardent les datas. Ça a été une surprise pour nous de voir la vitesse des monoplaces les plus rapides. Aujourd’hui, nous avons vu les plus rapides sur un tour, dimanche nous verrons quelque chose de légèrement différent car ces voitures travaillent très différemment avec le plein. »

Seuls le Polonais Robert Kubica, qui conduit cette saison une Renault et Adrian Sutil dans le baquet d’une Force India, propulsée par le puissant moteur… Mercedes, ont pu se mêler à la lutte, se classant respectivement neuvième et dixième .

En queue du peloton qui compte maintenant vingt quatre bolides, les Teams débutants, Virgin et Hispania, qui débutent  eux en F1, et Lotus, qui y revient après une très longue interruption (1994), ont été, comme prévu et sans aucune surprise , éliminés dés la Q1, première partie de la séance de qualifications.

Le très expérimenté Allemand Timo Glock  ex Toyota – et qui roule pour Virgin est le premier de ce peloton de queue (19e), mais sa monoplace pointe  tout de même à prés de … six  secondes du meilleur temps absolu des qualifications, réalisé par Sebastian Vettel en Q2.

Le très attendu Brésilien Bruno Sennaneveu de l’inoubliable Ayrton – et qui découvre l’univers des GP et a tourné pour la première fois au volant de son Hispania, hier vendredi lors des essais libres et son équipier, l’ Indien Karun Chandhok, qui l’a découverte seulement lors de cette séance des qualifications n’ayant pas roulé vendredi, se retrouvent respectivement vingt troisième  et vingt quatrième

Positions complètement logiques pour deux monoplaces tout juste sorties des containeurs  et qui doivent maintenant ‘’ avaler ‘’ du kilomètre avant de pouvoir prétendre à de meilleurs places sur les grilles.

Mais la saison – dix neuf GP  – est longue  et soyons indulgents et tolérants avec cette écurie  »néophyte ‘’ et ses deux ‘’ Rookies ‘’

Le mot de la fin, nous le laisserons au brillant et plus que talentueux ingénieur Ross Brawn, directeur de l’écurie Mercedes et double tenant des titres mondiaux 2009 avec le défunt Team Brawn GP, devenu … Mercedes :

 
« L’équilibre de la voiture a changé entre les essais libres et la qualification, peut-être à cause de l’élévation des températures, et ça nous a coûté de la performance. Nico a très bien piloté dans toutes les sessions et Michael , qui a pris part à sa première qualification depuis 2006, revient dans le rythme au fil des kilomètres. »

Qui l’emportera ce dimanche ?

Bien malin qui peut répondre tant l’issu de ce premier GP est sujet à un grand suspense entre la  » bande des quatre  » !!!

Gilles Gaignault

Photos : Teams – Bernard Asset

La grille de départ

1. ligne

Sebastian Vettel (Red Bull RB6-Renault) : 1’54"101

Felipe Massa (Ferrari F10) : 1’54"242

2. ligne

Fernando Alonso (Ferrari F10) : 1’54"608

Lewis Hamilton (McLaren MP4/25-Mercedes) : 1’55"217

3. ligne

Nico Rosberg (Mercedes MGP W01) : 1’55"241

Mark Webber (Red Bull RB6-Renault) : 1’55"284

4. ligne

Michael Schumacher (Mercedes MGP W01) : 1’55"524

Jenson Button (McLaren MP4/25-Mercedes) : 1’55"672

5. ligne

Robert Kubica (Renault R30) : 1’55"885

Adrian Sutil (Force India VJM03-Mercedes) : 1’56"309

6. ligne

Rubens Barrichello (Williams FW32-Cosworth) : 1’55"330

Vitantonio Liuzzi (Force India VJM03-Cosworth) : 1’55"653

7. ligne

Nico Hulkenberg (Williams FW32-Cosworth) : 1’55"857

Pedro De La Rosa (Sauber C29-Ferrari) : 1’56"237

8. ligne

Sebastien Buemi (Toro Rosso STR5-Ferrari) : 1’56"265

Kamui Kobayashi (Sauber C29-Ferrari) : 1’56"270

9. ligne

Vitaly Petrov (Renault R30) : 1’56"619

Jaime Alguersuari (Toro Rosso STR5-Ferrari) : 1’57"071

10. ligne

Timo Glock (Virgin VR01-Cosworth) : 1’59"728

Jarno Trulli (Lotus T127-Cosworth) : 1’59"852

11. ligne

Heikki Kovalainen (Lotus T127-Cosworth) : 2’00"313

Lucas Di Grassi (Virgin VR01-Cosworth) : 2’00"587

12. ligne

Bruno Senna (HRT Dallara F110-Cosworth) : 2’03"240

Karun Chandhok (HRT Dallara F110-Cosworth) : 2’04"904

Le récapitulatif des essais chronométrés

Q1

1. Fernando Alonso (Espagne-Ferrari) : 1’54’’612 (Q) (moy: 197,854 km/h)

2. Sebastian Vettel (Allemagne-Red Bull-Renault) : 1’55’’029 (Q)

3. Adrian Sutil (Allemagne-Force India-Mercedes) : 1’55’’213 (Q)

4. Mark Webber (Australie-Red Bull-Renault) : 1’55’’298 (Q)

5. Felipe Massa (Brésil-Ferrari) : 1’55’’313 (Q)

6. Lewis Hamilton (GB-McLaren-Mercedes)  : 1’55’’341 (Q)

7. Nico Rosberg (Allemagne-Mercedes) : 1’55’’463 (Q)

8. Robert Kubica (Pologne-Renault) : 1’55’’511 (Q)

9. Michael Schumacher (Allemagne-Mercedes) : 1’55’’593 (Q)

10. Vitantonio Liuzzi (Italie-Force India-Mercedes) : 1’55’’628 (Q)

11. Jenson Button (GB- McLaren-Mercedes) : 1’55’’715 (Q)

12. Rubens Barrichello (Brésil-Williams-Cosworth) : 1’55’’969 (Q)

13. Vitaly Petrov (Russie-Renault) : 1’56’’167 (Q)

14. Sébastien Buemi (Suisse-Toro Rosso-Ferrari) : 1’56’’189 (Q)

15. Nico Hülkenberg (Allemagne-Williams-Cosworth) : 1’56’’375 (Q)

16. Pedro de la Rosa (Espagne-Sauber-Ferrari) : 1’56’’428 (Q)

17. Kamui Kobayashi (Japon -Ferrari) : 1’56’’541 (Q)

18. Jaime Alguersuari (Espagne- Rosso-Ferrari) : 1’57’’071

19. Timo Glock (Allemagne-Virgin-Cosworth) : 1’59’’728

20. Jarno Trulli (Italie-Lotus-Cosworth) : 1’59’’852

21. Heikki Kovalainen (Finlande-Lotus-Cosworth) : 2’00’’313

22. Lucas Di Grassi (Brésil-Virgin-Cosworth) : 2’00’’587

23. Bruno Senna (Brésil-Hispania-Cosworth)  : 2’03’’240

24. Karun Chandhok (Inde-Hispania-Cosworth) : 2’04’’904

 

Q2

1. Sebastian Vettel (Allemagne-Red Bull-Renault) : 1’53’’883 (Q) (moy: 199,120 km/h)

2. Fernando Alonso (Espagne-Ferrari) : 1’54’’172 (Q)

3. Mark Webber (Australie-Red Bull-Renault) : 1’54’’318 (Q)

4. Felipe Massa (Brésil-Ferrari) : 1’54’’331 (Q)

5. Nico Rosberg (Allemagne-Mercedes) : 1’54’’682 (Q)

6. Lewis Hamilton (GB-McLaren-Mercedes) : 1’54’’707 (Q)

7. Robert Kubica (Pologne-Renault) : 1’54’’963 (Q)

8. Adrian Sutil (Allemagne-Force India-Mercedes) : 1’54’’996 (Q)

9. Michael Schumacher (Allemagne-Mercedes) : 1’55’’105 (Q)

10. Jenson Button (GB-McLaren-Mercedes) : 1’55’’168 (Q)

11. Rubens Barrichello (Brésil-Williams-Cosworth) : 1’55’’330

12. Vitantonio Liuzzi (Italie-Force India-Mercedes) : 1’55’’653

13. Nico Hülkenberg (Allemagne-Williams-Cosworth): 1’55’’857

14. Pedro de la Rosa (Espagne-Sauber-Ferrari) : 1’56’’237

15. Sébastien Buemi (Suisse-Toro Rosso-Ferrari) : 1’56’’265

16. Kamui Kobayashi (Japon-Sauber-Ferrari) : 1’56’’270

17. Vitaly Petrov (Russie-Renault) : 1’56’’619

 

Q3

1. Sebastian Vettel (Allemagne-Red Bull-Renault) : 1’54’’101 (moy: 198,740 km/h)

2. Felipe Massa (Brésil-Ferrari) : 1’54’’242

3. Fernando Alonso (Espagne-Ferrari) : 1’54’’608

4. Lewis Hamilton (GB-McLaren-Mercedes) : 1’55’’217

5. Nico Rosberg (Allemagne-Mercedes) : 1’55’’241

6. Mark Webber (Australie-Red Bull-Renault): 1’55’’284

7. Michael Schumacher (Allemagne-Mercedes) : 1’55’’524

8. Jenson Button (GB-McLaren-Mercedes)  :1’55’’672

9. Robert Kubica (Pologne-Renault) : 1’55’’885

10. Adrian Sutil (Allemagne-Force India-Mercedes) : 1’56’’309

 

Les séances de qualifications sont divisées en trois parties. La première (Q1) dure 20 minutes. Les quinze meilleurs pilotes participent à la seconde séance (Q2) durant 15 minutes. Et les dix meilleurs  (Q3) se battent ensuite pour tenter d’arracher la pole durant 10 minutes. Important : Après la Q1 et Q2, le compteur temps est remis à zéro.

F1

About Author

admin

Leave a Reply