F1 : C’EST LE GRAND JOUR POUR MICHAEL SCHUMACHER

 

L’heure est enfin venue             

Des ce vendredi, c’est effectivement LE grand  jour

De retour sur les Grands Prix après trois saisons d’absence,  le ‘’ Maitre ‘’ est effectivement à la grande surprise de retour.

Le Maitre ?

Chacun aura bien évidemment reconnu …Michael Schumacher

Sorti incroyablement de sa retraite par Mercedes !

Devenu ‘’ Star ‘’ internationale au volant des bolides de la Scuderia, l’Allemand n’a surement pas été sourd et insensible au formidable challenge que lui a proposé la firme de Stuttgart.

Ayant débuté sa brillante carrière avec les gros prototypes de la firme à l’étoile engagés à l’époque à la fin des années 80 dans les compétitions du Championnat du monde d’endurance et notamment aux très célèbres 24 Heures du Mans, ’’ Schumi ‘’ qui s’est construit un palmarès incomparable en F1 avec les bolides ‘’ Made in ‘’ Maranello rêvait depuis toujours de gagner en GP, avec une monoplace Allemande. (Mercedes ou BMW)

Hélas les circonstances lui permettant de parvenir à cet objectif ne s’étaient finalement jamais présentées.

Et au fil des ans et des saisons, Michael ‘’ chouchouté ‘’ ,  » choyé ‘’,’’ adulé ‘’ au sein de l’équipe Ferrari, ne s’était jamais décidé à changer d’équipe.

Et puis un jour, ‘’ usé ‘’ il avait dit STOP et décidé d’en rester la, à la fin de la saison 2006.

Depuis, celui qui passait pout un bourreau de travail, constamment à l’usine jusque tard le soir, perpétuellement en tests et essais privés, afin de se présenter toujours fin prêt, avait ces trois dernières années, pu enfin profiter des avantages que procure une vie aisée. Une vie de nanti.

Et de se détendre enfin en pratiquant ses deux autres passions mais toujours dans … le domaine des sports mécaniques !

Le karting et la moto…

Se permettant même le luxe s’il en est de s’aligner comme un vulgaire ‘’ poireau ‘’ au départ de compétitions.

On l’ a ainsi vu au Championnat du monde de karting et dans des épreuves motocyclistes relevées.

Toujours aussi volontaire et incisif, il n’hésitait pas à attaquer au guidon de ses bécanes, au milieu de pelotons composés de jeunes plus expérimentés. Cela lui a d’ailleurs valu quelques très belles ‘’ gamelles ‘’.

C’est au cours de l’une d’entre elle, il y a tout juste un an survenue au Portugal qu’il s’était pour la première fois vraiment fait mal. Auparavant, il se relevait toujours sans gros ‘’ bobo ‘’ avec seulement quelques petites contusions, heureusement sans gravité.

L’été dernier, à la suite de l’accident très spectaculaire du Brésilien Félipe Massa son ancien lieutenant – les dirigeants de la Scuderia, avaient envisagés de faire appel à ses services, lui considéré comme ‘’ l’emblématique ambassadeur ‘’ à vie de Ferrari !!!

Hélas après plusieurs tests successifs d’abord à Fiorano puis ensuite à Mugello, Schumi avait décliné la proposition, invoquant des douleurs persistantes à la nuque…

Vrai, faux ?

On ne le saura probablement JAMAIS !

Et puis les mois se sont écoulés, les semaines ont défilées…

Et un matin, ‘’ Oh ‘’ surprise, divine surprise, le ‘’ REVE ‘’ est curieusement et incroyablement devenu … REALITE

MERCEDES  a en effet annoncé le ‘’ SCOOP ‘’

 »Michael Schumacher allait effectuer son come back en F1 et revenir en Grand Prix  au volant d’une … MERCEDES !!!!  »

Difficile à le croire…

Mais il ne s’agissait nullement d’une farce, d’un canular ni encore moins d’un ‘’ SCOOP’’ , lancé inconsciemment par un journaliste, en mal de sensations fortes !

Et avide d’une bonne pub.

NON, l’info était véridique.

Depuis l’ancien multiple Champion du monde, s’est remis à l’ouvrage. Et a accumulé les journées d’essais. Les kilomètres. Sur des pistes qui lui étaient familières et où il disposait de tous les repères :

Fiorano – Mugello – Barcelone – Valencia – Jerez de la Frontera.

Semaine après semaine, jour après jour, la recrue du Team Mercedes a aligné comme à ses débuts, de longues séances de travail.

Et même s’il n’a JAMAIS véritablement clamé qu’il visait un huitième titre mondial, on connait trop bien le caractère du pilote Allemand  pour savoir qu’il ne revient pas pour ‘’ faire des tours de manège ‘’ et s’amuser…

Nanti d’un bon contrat d’une durée de trois ans, il s’est donc donné le temps.

Sera-t-il capable de parvenir à ses fins dès cette première saison ?

Difficile de répondre à cette épineuse question.

Nous à autonewsinfo, nous y croyions. Certes, nous ne l’attendons pas dimanche sur la plus haute marche du podium à l’issu du GP de Bahreïn, manche d’ouverture de la saison 2010.

Encore que…

A ce sujet les avis divergent. Au sein des patrons d’équipes, des pilotes, des sponsors et bien évidemment des représentants de la presse.

Sincèrement Michael Schumacher, peut-il le faire ?

Assurément, OUI

Oui, mais Michael Schumacher sera-t-il Champion du monde  le 14 novembre prochain à l’issu du GP d’Abu Dhabi, au terme d’une très longue saison de dix huit Grands Prix ?

That is the question…

Une question à laquelle bien des Bookmakers de Londres répondent eux, on l’a déjà dit par … l’affirmative !

Grosse côte en vue pour les fans et autres parieurs occasionnels

Cela semble tellement une évidence.  

Michaël Schumacher qui ne revient pas pour faire de la figuration n’a de cesse d’ailleurs de clamer à l’envie qu’il vise bien un huitième sacre.

« Je suis là pour ça ! »

Si la motivation est la et bien la, l’incertitude demeure toutefois concernant la compétitivité de sa monoplace 2010, devenue… non plus rouge comme jadis mais… grise !

Les célèbres couleurs Allemandes des non moins prestigieuses Flèches d’argent.  

Il faudra dorénavant s’y habituer.

Mais là-encore, les doutes devraient vite, très vite être dissipés.

Et ce pour la bonne et unique raison que le ‘’ Maitre ‘’ débarque dans l’écurie Mercedes, née de l’acquisition de l’écurie Brawn GP,  double Championne du monde en titre.

Et au vu des innombrables essais d’intersaison, on peut déjà affirmer sans risquer de se tromper que la remplaçante de la BGP 001 de 2009, a déjà prouvé qu’elle était plutôt très bien née.

Enfin, il n’est pas inutile de préciser et de rappeler que Michael Schumacher va reformer avec l’ingénieur Ross Brawn, le ‘’magique ‘’ ticket gagnant.

Lequel leur a permis de décrocher l’intégralité des sept couronnes mondiales récoltées d’abord chez Benneton (1994-1995) puis ensuite avec Ferrari (2000-2004).

Alors, entre celui qui est depuis la disparition du regretté Ayrton Senna de loin, de très loin le meilleur metteur au point et très probablement aussi également le tout meilleur ingénieur de sa génération, nul ne doute que ce tandem de choc va nous étonner.

Et que la nouvelle Mercedes dénommée W01 devrait assez vite briller et dominer, se montrant au dessus du lot et empilant les victoires comme ce fut si souvent le cas  au début des années 2000  avec les monoplaces de la Scuderia Ferrari.

 

Toutefois prudent, Michael Schumacher avant de s’envoler vers Bahreïn, a tenu à préciser :

« Je tiens à être clair. Nous ne sommes pas obligés et nous n’arriverons sans doute pas à gagner des courses au début de la saison. Ce qui est important, c’est d’être  immédiatement au niveau des meilleurs et ensuite au fil des Grands Prix  d’être la devant tout au long de la saison pour finir  en tête à la fin. Ce n’est pas au début que se joue le Championnat mais à la fin ».

Paroles sages d’un Champion, doté d’un talent exceptionnel et incommensurable qui ne vse rencontre qu’une fois par génération et qui n’a même – a plus de 41 ans – pas fini de nous étonner et de nous épater !

Alors le 14 novembre 2010, Michael Schumacher octuple Champion du monde ?

A ‘’AUTONEWSINFO’’ on la déjà dit et répété, on y croit dur, bien sur.

L’association " Schumacher " et " Champion du monde "  péte bien, très bien, trop bien…

En réalité, la seule véritable incertitude consiste à savoir si à 41 ans et plus de trois ans après sa sortie et six ans après son septième sacre, le pilote Allemand aussi doué soit t’il, est encore capable de décrocher une nouvelle et huitième couronne mondiale ?

Tiendra-t-il physiquement le choc ? La durée d’une éprouvante saison comportant dix huit GP ?

Toute la vraie question est la. Mentalement et psychologiquement, la réponse est OUI 

Mais face à des pilotes doués et rapides tels que les deux derniers CHAMPION DU MONDE, le tandem des deux Britanniques de l’équipe McLaren, Lewis Hamilton et Jenson Button sans oublier celui qui vient de débarquer chez Ferrari, l’ancien double CHAMPION DU MONDE avec Renault, l’Espagnol Fernando Alonso, ni non plus le talentueux Sébastien Vettel, Michael Schumacher risque d’avoir du mal à décrocher le titre suprême dès cette saison.

De ce fait, le plateau 2010 est incroyablement relevé. Peut-être le plus relevé de la dernière décennie. Certes, on connait les qualités de Schumi qui est, incontestablement, le meilleur pilote de l’histoire. Pour autant, on a comme un doute. Difficile de l’imaginer dans le bain, d’entrée.

D’ailleurs et comme pour se dédouaner, le revenant, n’a-t-il pas déclaré à l’herure de boucler ses va ;lises au soir de l’ultime journée de tests à Barcelone :

« Je ne peux pas encore juger les autres écuries pour l’instant  mais ce que je sais c’est que nous ne sommes pas en position  de nous battre pour la victoire en ce moment »

L’histoire prouve que le retard pris et accumulé en début de saison se rattrape difficilement.

Le meilleur exemple ?

La saison 2009 ou Jenson Button a enquillé les victoires – six en sept GP disputés – en début de Championnat !!!

Pour finalement finir Champion du monde au détriment de Sébastian Vettel, totalisant 95 points contre 84, au Vice champion Allemand.

Gilles Gaignault

Photos : Teams – Bernard Asset – Bernard Bakalian -Kart Mag

F1

About Author

admin

Leave a Reply