WRC : LOEB PREND LA TETE EN PATRON AU RALLYE DU MEXIQUE

 LOEB LE ROI LOEB EN ROUTE VERS UN 4eme SUCCES

Le Champion du monde en titre, Sébastien Loeb a parfaitement négocié la seconde étape du Rallye du Mexique, creusant un écart suffisant sur son actuel dauphin, son prédécesseur sur les tablettes mondiales …en 2003, le Norvégien Petter Solberg

Mais ce samedi le Champion de Citroën a surtout relégué encore plus loin, celui qui se pose chaque année comme son plus sérieux adversaire pour la conquête du titre mondial, le Finlandais  Mikko Hirvonen.

Lequel ce samedi soir se retrouve largué, méconnaissable et humilié à près de… deux minutes !

C’est tout simplement incroyable…

Caramba… Revoilà Loeb devant !!!

HIRVONEN SE POSE DES QUESTIONS…

Impérial lors de l’épreuve d’ouverture en Suède, il y a quelques semaines, le pilote Ford, est incroyablement surclassé depuis le départ de cette manche Mexicaine !!!

Sébastien Loeb ce samedi n’a pas fait dans la demi-mesure !

En signant … la totalité des temps scratches de cette seconde étape, exception de la deuxième super spéciale, le sextuple Champion du monde, s’est ainsi offert une confortable avance de plus de 50 secondes sur son dauphin, avant les quatre dernières spéciales du rallye, disputées ce dimanche.

Autant dire que sauf catastrophe, toujours possible en sport mécanique, le pilote Français de Citroen, semble assuré de l’emporter.

Dominé vendredi par deux autres pilotes de la firme aux Chevrons, Solberg et Ogier, Loeb se devait de réagir et de remettre les pendules à l’heure !

Attaquant des la première spéciale du jour, l’Alsacien a donc justement vite remis les pendules à l’heure et retrouvé le commandement  

Démontrant au plus vite qu’il est et reste bien le patron sur ces routes Mexicaines. Déjà lauréat à trois reprises (2006-2007-2008), la ‘’vedette’’ de l’équipe Citroën  a d’emblée collé 10 »3  à Hirvonen, dés la spéciale matinale.

 Lequel lâchait :

« Je pensais que ça irait mieux que le premier jour mais en fait pas vraiment. C’est étrange »   

La suite allait étre du même acabit.

Seulement troisième avant le départ de cette seconde étape, Sébastien Loeb dépassait d’abord le jeune Sébastien Ogier qui roule avec l’une des C4 du Citroën Junior Team et ce dès la première spéciale puis ensuite il fondait sur le leader Petter Solberg, lui aussi au volant d’une C4 Citroën, dés la seconde.

Enfin leader après l’ES11, le Champion du monde terminait  la boucle matinale avec finalement 16’’6 d’avance sur son dauphin.

L’après midi, il poursuivait sur son irrésistible lancée, reléguant alors son plus proche adversaire à prés d’une minute.

La messe était dite !!!

« Nous n’avons rien lâché aujourd’hui ! C’était une super journée, nous nous sentions tellement bien dans la C4 WRC que nous avons été en mesure d’attaquer du début à la fin. Notre avance est largement suffisante pour demain, mais ce ne sera pas facile pour autant. Tout en balayant la route pour nos poursuivants, il faudra que nous trouvions le bon rythme et que nous restions concentrés jusqu’à l’arrivée ! »

Olivier Quesnel était enthousiaste par les perfs de son pilote :

« Ce qu’a fait Loeb, c’est du même niveau qu’hier, sauf que ça se voyait moins hier. Et ce que fait Ogier, être aussi solide, à son niveau, c’est hallucinant. Je pense que les moteurs de nos C4 supportent mieux l’altitude que ceux des  Ford Focus. 

Pendant ce temps-là, Mikko Hirvonen poursuivait lui son terrible chemin de croix et son calvaire, se retrouvant lui à près de … deux minutes !

On n’ose le croire…

Et pourtant !

Les battus ne savaient d’ailleurs que dire 

SEB OGIER SUR LE PODIUM OUI MAIS SUR QUELLE MARCHE?

Ainsi l’espoir Seb Ogier, pourtant brillant troisième qui déclarait :

«  Seb va très vite comme toujours. Nous n’avons pas forcé pour nous assurer de la troisième position ce soir. L’objectif reste de terminer au deuxième rang demain et je pense que nous pouvons le faire. Nous sommes en très bonne position juste derrière Petter. Il ne reste plus qu’à concrétiser le bon travail effectué par toute l’équipe. Il va y avoir une belle bagarre et j’espère qu’elle durera jusqu’à la fin du rallye. Ce serait une première nous de nous battre ainsi jusqu’au bout pour une deuxième place en WRC »Peter Solberg, le premier leader vendredi, ajoutait dépité :

Rappelons que Sébastien, est déjà monté sur la deuxième marche du podium l’an passé en Grèce.

Son boss Benoir Nogier, Team-manager du Citroën Junior Team, ajoutant :

« Sébastien et Julien avaient une position de départ moins favorable qu’hier mais ils ont fait mieux que limiter les dégâts par rapport à leurs adversaires directs. Avant le rallye, nous avions envisagé la possibilité que Sébastien ait à ‘balayer’ la route et nous avions travaillé sur des réglages spécifiques qui nous ont donné entière satisfaction aujourd’hui. Sébastien et Julien partiront en troisième position sur la route demain. Tout se présente plutôt bien pour faire un excellent résultat. L’objectif est d’atteindre l’arrivée, de ne pas faire d’erreur et de marquer de gros points. »

« Il a beaucoup d’avance impossible à combler »

Quant au Vice champion du monde, largué de chez largué ; il murmurait stoïque :

 « On a fait ce qu’on a pu »

 Finalement outre la prise de pouvoir de Loeb et la descente aux enfers d’Hirvonen, cette journée nous aura offert une formidable lutte entre Solberg et Ogier pour l’obtention de la place de dauphin du Roi Loeb   

Le jeune Français a finalement choisi d’assurer et de ralentir lors de la dernière spéciale et ce par stratégie pour laisser cette deuxième place, synonyme de balayage plus important, dimanche à l’ancien Champion du monde, Peter Solberg.

Mais d’ores et déjà Ogier peut être fier de ses magnifiques performances qui le placent sur le podium provisoire.

 

Derrière ce trio de tête des trois C4  Citroen , les deux pilotes Ford, le lieutenant d’Hirvonen, Jari-Matti Latvala et Mikko Hirvonen lui même, ont tenté d’éviter le naufrage mais ne sont jamais apparus dans le coup.

Bizarre et surprenant à la fois !!

Signalons enfin trois abandons ce samedi.

Celui de Dani Sordo, le numero 2 du Team Citroën et de Ken Block. Lesquels ont tous deux  cassé une suspension alors que Matthew Wilson  du Team Ford Stobart, est sorti de la route.

Suite et fin ce dimanche.

Mais on voit mal comment les hommes de l’équipe Ford pourront empêcher Loeb de l’emporter pour la …quatrième fois et Citroën de s’offrir un … fabuleux triplé  !

Mais dans quel ordre ?

Qui sera le dauphin du Roi Loeb ?

Solberg ou Ogier ???

Gilles Gaignault

Photos :Teams

APRES LA SUEDE, NOUVEL ABANDON POUR KIMI RAIKKONEN

WRC

About Author

admin

Leave a Reply