ESSAIS LMS AU PAUL RICARD : UN PLATEAU ROYAL POUR LA SIXIEME SAISON

 

Patrick Peter peut être fier !

Six ans après avoir relancé les courses d’endurance avec le soutien de l’ACO (Automobile Club de l’Ouest), le dynamique patron de la série LMS (Le Mans Séries) a de quoi être plus que satisfait.

Pour sa sixième édition ‘’ Son  ‘’ Championnat a de la gueule !

 FISICHELLA-ALESI- PANIS-MANSELL !!! QUELLE BROCHETTE …


Il n’est pour s’en convaincre qu’à consulter la liste des engagés pour le millésime 2010. Tous les grands noms de la discipline ont répondus présents et se retrouvaient ce week-end en Provence sur le magnifique circuit HTTT Paul Ricard pour participer à la traditionnelle séance des essais collectifs de la série.

D’Aston Martin à Ford en passant par BMW et Ferrari sans oublier Porsche et Peugeot, ils étaient tous présents.

Il est vrai que la quasi-totalité des concurrents qui préparent aussi bien évidemment le grand rendez vous de l’année, les non moins réputées et très prestigieuses 24 Heures du Mans adorent chaque début de printemps ces journées ou ils peuvent à loisir deux jours durant, roder leurs bolides en vu du grand rendez vous Sarthois et rouler sur la très longue ligne droite du Mistral, laquelle n’est pas sans rappeler celle des Hunaudières au Mans

Bien sur le but et l’objectif prioritaires de ces journées LMS est avant tout pour le équipes, d’une part de déverminer les nouveaux modèles et aussi de permettre aux pilotes d’autre part, de se remettre en action après la longue coupure de l’intersaison

Quoiqu’il en soit les responsables de la piste du Castellet Claude Sage et Gérard Neveu, avaient tout prévus puisque la piste a été ouverte non stop ce dimanche des 9 heures du matin pour n’être fermée qu’à … minuit…

TOUJOURS AUSSI SUPERBE CIRCUIT QUE CE PAUL RICARD!!!

Autant dire que les équipes ont donc longuement profité de cette opportunité qui leur était offerte d’effectuer de longs runs.

L’occasion aussi de découvrir pour les media et le public, les nouveautés et aussi de nouveaux visages parmi les pilotes

NIGEL MANSELL AU VOLANT DE LA GINETTA – ZYTEK

Parmi ces derniers quelques ‘’ grosses ‘’ pointures au riche palmarès et à la notoriété internationale ! Ainsi, l’Anglais Nigel Mansell, l’ancien Champion du monde de Formule 1 couronné en 1992 avec la Williams Renault. Mais aussi quelques autres anciennes gloires des Grands Prix ! Comme les Français Jean Alesi ou Olivier Panis.

Sans oublier l’Italien Giancarlo Fisichella, auteur de la pole position en septembre dernier lors du GP de Belgique sur le toboggan ardennais de Spa Francorchamps.

NICOLAS PROST ET LA REBELLION

Et toute une pléiade de pilotes confirmés ou de jeunes espoirs de toutes nationalités parmi lesquels citons notamment Nicolas Prost, le fils de qui vous savez !

Ce dernier comme autonewsinfo l’avait annoncé présent comme souvent dans le stand de l’équipe Suisse Rebellion pour encourager et soutenir son fils.

Ou il a curieusement côtoyé un autre… ancien Champion du monde de F1, l’Italo Américain Mario Andretti, couronné en 1978 avec … Lotus et venu lui assister son … petit fils Marco, équipier du jeune Prost sur la Lola, numéro 12.

Photo : Raymond Papanti – La Provence

Mais outre les trois anciens Champions du monde de F1, Mansell – Prost et Andretti, outre Alesi – Panis et Fisichella, l’autre attraction du jour a été la … Peugeot 908 HDi FAP  alignée par le Team varois Oreca d’Hugues de Chaunac, baptisée la veille samedi avec son superbe ‘’ look Mondrian ‘

Ce lundi, les essais se poursuivront.

Mais si ce dimanche la météo était assez clémente malgré un très vif froid et un vent lui glacial, par contre ce lundi on annonce, non pas la tempête mais de la pluie et même de la neige !!

Loin d’une journée printanière comme les concurrents l’espéraient en débarquant en Provence…

Gilles Gaignault

Photos : Haase – foto/ Gilles Vitry (Photoclassicracing)

LA FORD GT DU TEAM SUISSE MATECH

Les temps de dimanche matin

1   Numéro 6   : Oreca AIM                         (LM P1) : 1’44’’954
     
2   Numéro 13 : Lola Rebellion                    (LM P1) : 1’45’’069  à 0’’115
 
3   Numéro 4   : Peugeot Oreca                   (LM P1) : 1’45’’280  à 0’’326
   
4   Numéro 5   : Ginetta Zytek  Mansell        (LM P1) : 1’45’’662  à 0’’708
   
5   Numéro 8   : Aston Martin Signature       (LM P1) : 1’46’’713  à 1’’759
 
6   Numéro 9   : Aston Martin Gulf               (LM P1) : 1’46’’901  à 1’’947
 
7   Numéro 42 : Acura Strakka                    (LM P2) : 1’47’’378  à 2’’424
  
8   Numéro 40 : Ginetta Zytek Quifel ASM    (LM P2) : 1’47’’984  à 3’’030
 
9   Numéro 25 : Lola RML                            (LM P2) : 1’48’’958  à 4’’004
 
10 Numéro 35 : Pescarolo OAK                    (LM P2) : 1’50’’283  à 5’’329
 
11 Numéro 41 : Ginetta Zytek Bruichladdich (LMP2) : 1’51’’074   à 6’’120
   
12 Numéro 12 : Lola Rebellion                     (LMP1) : 1’51’’359   à 6’’405
 
13 Numéro 30 : Lola Racing Box                  (LMP2) : 1’52’’526   à 7’’572
  
14 Numéro 24 : Pecarolo OAK                     (LMP2) : 1’53’’042   à 8’’088
 
15 Numéro 29 : Lola Racing Box                  (LMP2) : 1’54’’301   à 9’’347

Les temps de dimanche après midi

1  Numéro  6  :  Oreca AIM                         (LM P1) : 1’43’’259  
2  Numéro  4  :  Peugeot Oreca                  (LM P1) : 1’44’’292  à 1’’033 
3  Numéro 13 : Lola Rebellion                     (LM P1) : 1’45’’171  à 1’’912 
4  Numéro 12 : Lola Rebellion                     (LM P1) : 1’45’’272  à 2’’013 
5  Numéro 9   : Aston  Martin  Gulf              (LM P1) : 1’46’’177  à 2’’918 
6  Numéro 5   : Ginetta Zytek  Mansell        (LM P1) : 1’46’’700  à 3’’441
7   Numéro 40 : Ginetta Zytek Quifel ASM  (LM P2) : 1’47’’072  à 3’’813 
8   Numéro 42 : Acura   Strakkha                (LM P2) : 1’47’’450  à 4’’191 
9   Numéro 8   : Aston Martin Signature      (LM P1) : 1’47’’505  à 4’’246   
10 Numéro 25 : Lola RML                           (LM P2) : 1’47’’555  à 4’’296
11 Numéro 35 : Pescarolo OAK             
        (LMP 2) : 1’49’’340  à 6’’081

LMS

About Author

admin

Leave a Reply