PEUGEOT ECO CUP : TROIS LITRES DE GASOIL ET … AUTANT DE SUEUR !!!

La première Eco Cup mise sur pied par Peugeot semble une réussite en affichant des consommations à peine supérieures à 3 litres, mais pour plus de réalisme, la seconde édition devra prendre en compte une autre notion du temps avec moyenne imposée pour donner au challenge une physionomie plus réaliste.

Peugeot est on le sait depuis des lustres le maître de la motorisation diesel et non content de l’avoir démontré en gagnant les 24 Heures du Mans avec sa 908 HDI, le constructeur frappé du lion, a voulu marquer les esprits en mettant ses voitures sur la route aux mains de conducteurs lambda afin de démontrer la sobriété de sa production.


Sur une distance de 1.005 km, alternant routes nationales et autoroutes, les consommations ont oscillé entre 3,1 et 3,5 litres et pas besoin de ravitaillement, sauf pour les équipages qui avaient 31 heures dont 8 heures d’arrêt obligatoire pour la nuit, afin de rallier Paris à Annecy en passant par Mulhouse et une visite du superbe Musée de l’Aventure Peugeot à Sochaux- Montbéliard.

Peugeot avait donc  fixé un challenge inédit à dimension européenne, puisque 18 pays ont participé à cet événement.

4 conducteurs avaient été sélectionnés sur dossier pour chaque nation afin de conduire des 207, 308, 3008 et 5008, toutes diesel, soient 72 voitures en compétition qui ont tout fait pour réduire au mieux leur consommation.

Il est vrai que la motivation n’était autre que … le gain de la voiture pour le meilleur de chaque catégorie !

Ceci explique cela. 

 

Près de 23 heures au volant

Aussi, les concurrents ont exploité au mieux le règlement et puisque la vitesse est l’ennemi principal de la consommation, la plupart, transformés en forçats de la route, ont utilisé leurs 23 heures de volant pour parcourir la distance imposée.

Soit une moyenne horaire très faible, une allure d’escargot qui a énervé plus d’un chauffeur de poids lourds sur les autoroutes !

Autrement dit les consommations obtenues n’ont guère d’intérêt car elles ne sont pas le reflet d’une conduite ordinaire.

Les organisateurs ont vite été conscients du problème et une moyenne plus conforme à la réalité d’un trafic normal sera imposée lors d’une prochaine édition… qui pourrait avoir lieu par exemple… en Chine.

Pour autant, Peugeot a toutefois démontré sa démarche constante pour améliorer les performances de ses moteurs, et les candidats ont su se comporter en acteur d’une mobilité plus responsable pour l’environnement en consommant une quantité dérisoire de carburant.

                                                                                                                                                             Texte et Photos : Philippe LACROIX

 Liste des candidats représentant la France

 

Sur 308 : Christophe et Maurice Labbé de Saint Malo

Sur 3008 : Louise et Jean Pierre Blaton de Tressin, à côté de Lille

Sur 5008 : Jérôme Setruk et Fabrice Lalloue de Saint Ouen en Seine-Saint-Denis.

 

Sur 207 : Vincent Diemer (de Kindwiller) et Mickaël Stalter (de Brumath), près de Strasbourg 

Les gagnants pour chacune des quatre catégories, 207 HDi 90 ch, 308 HDi FAP 110 ch, 3008 HDi FAP 110 ch et 5008 HDi FAP 110 ch :

207 HDi 90 :

L’équipage belge avec une consommation moyenne de 3,2433 l /100 km

308 HDi FAP 110 :

L’équipage slovaque avec une consommation moyenne de 3,1401 l/100 km

3008 HDi FAP 110 :

L’équipage croate avec une consommation moyenne de 3,5674 l/100 km

5008 HDi FAP 110 :

L’équipage Tchèque avec une consommation moyenne de 3,3324 l/100 km

Véhicules électriques

About Author

admin

Leave a Reply