ADIEU A MON PERE …

Notre ami Roger Guyot, n’est plus.

Roger, c’était la sympathie. L’éternel sourire.Un formidable compagnon de route.

Avec son fidéle complice, l’ami Pierre Autef, ce fut un tandem de choc des années durant.

Ces dernières années, on aimait à le retrouver à son fameux QG du Boulevard Lefévre prés de la Porte de Versailles à Paris, célèbre lieu de rendez-vous des amoureux des miniatures :

Le Chat Botté.

Nous garderons de lui le souvenir d’un amoureux fou des … Citroën !

Gilles Gaignault

PS : Son fils unique Régis lui rend hommage ci dessous

 

 »Roger Guyot nous a quittés quelques jours après avoir fêter ses 64 ans avec sa femme et son fils à son domicile parisien.

 Féru de technologie, il était passionné par l’univers de la conception automobile et la marque Citroën. Pendant plus de 40 ans, il a consacré sa vie à sa passion, après avoir passé une vingtaine d’années comme rédacteur à la Revue Technique Automobile, il décida de créer en 1995, sa revue « AUTOconcept » avec l’aide de plusieurs amis (Christophe Bonnaud et Robert Séjourné notamment) très proches, qui partageaient avec lui cette même passion.

Leur but était de partager leurs connaissances et d’expliquer les secrets de la technique et les arcanes du choix du design de chaque grande nouveauté.

En 2003, il décide de créer une seconde revue « Citroscopie » sur sa marque de prédilection qu’est Citroën.

Roger était un homme qui débordait d’idées, d’imagination et trouvait sans cesse des solutions à tous les problèmes qu’il pouvait rencontrer. Il disait toujours : « il ne faut jamais renoncer » et trouvait toujours une réponse, car à toute question, il y a une solution.

Il avait grand peine à supporter l’approximation de certains acteurs des univers qu’il a côtoyés car pour lui, le métier de journaliste était avant tout un métier de recherche et d’investigations.

Cette droiture et son caractère bien trempé lui ont parfois joué des tours vis-à-vis de son entourage professionnel…

Pourtant, jamais il ne s’est plaint, jamais il n’a baissé les bras devant les durs moments de la vie et implanter deux revues spécialisées en étant à la tête d’une petite entreprise d’édition n’a jamais été chose aisée….

Il s’est toujours battu pour surmonter ces difficultés.

Je vais essayer de poursuivre ses œuvres et réaliser les projets que nous avions ensemble, et dont nous parlions quelques heures avant son départ…

 

Son fils, Régis.

P.S.

Il a écrit en collaboration avec Christophe Bonnaud les livres :

60 ans de style et de prototypes Citroën

50 ans de petites et secrètes Renault

80 ans de futur « Citroën »

Nécrologie

About Author

admin

Leave a Reply