MAGNY COURS 2010 : SERGE SAULNIER LA BOUFFEE D’AIR…

  

Tout récemment nommé directeur du circuit de Nevers-Magny cours, l’ancien Team manager de l’équipe Peugeot Sport, Serge Saulnier, représente assurément le renouveau de la piste F1.

Celui qui prendra officiellement ses fonctions et la direction du circuit de Nevers-Magny cours et ce dés le lundi 1er mars prochain, nous a accordé à AUTONEWSINFO, un entretien à bâtons rompus ou il fait le point sur l’avenir du développement de la piste nivernaise

« Tout d’abord, c’est une tache compliquée qui m’attend. Dans un premier temps, je vais écouter, observer et analyser. Et ce, avant de mettre en place une réorganisation et de réajuster l’organigramme et les effectifs et ce en fonction des nouvelles charges des activités que nous avons depuis la cessation de l’organisation du Grand Prix de France de F1 »

Actuellement, 44 personnes travaillent quotidiennement sur le circuit de Magny cours sur les trois pistes (circuit GP- circuit Club et karting)

Serge poursuit :

« Nous devons d’abord optimiser le nombre des journées de location de ces trois pistes. Ensuite, tout faire pour parvenir à l’équilibre financier et ce sur l’ensemble des manifestations que nous programmons. Car sur certaines organisations, nous devons faire en sorte de ne pas ou plus perdre d’argent.»

Pour information, rappelons que la Société d’économie mixte (SEM) est gérée par un directoire lui-même nommé par le Conseil d’Orientation et de surveillance (COS) et donc en l’occurrence, Serge Saulnier a été nommé par ce dernier.

D’ailleurs Magny cours vit ‘’ sa révolution  » puisqu’au moment ou Serge Saulnier était nommé, un nouvel actionnaire de poids, personnage influent et incontournable du sport automobile Français, faisait son entrée au capital de la SEM :

Guy Ligier que l’on ne présente pas, tant sa réputation est internationale depuis des décennies…

Ces deux membres nommés au directoire, l’un représentant le département de la Nièvre et le Conseil Général et l’autre celui des actionnaires, devaient être acceptés par les deux camps. Ce qui fort logiquement a été naturellement le cas !

Pour Serge, l’objectif d’ici un an est de ramener la SAEMS à un équilibre financier car actuellement, il y a des pertes.

« Mon programme sera mis en œuvre et annoncé avant l’été »

Et quid d’un éventuel retour du Grand Prix de France F1 ?

« Pour ce qui concerne le GP de France de F1, je tiens à préciser que la piste de Magny cours conserve bien sa licence d’homologation F1. Charlie Whitting de la FIA l’a renouvelé tout récemment. C’est la raison pour laquelle au cours de l’hiver nous avons procédé à l’élargissement de la voie des stands. Travaux qui seront clos et terminés le 12 mars. »

Parmi les objectifs de Serge, le principal sera de redonner l’image d’un Magny cours moderne, dynamique et au niveau des autres circuits Européens !

A ce sujet, il est ridicule de toujours présenter le circuit nivernais, comme étant perdu au milieu de nulle part.

Couvrant les GP depuis 1979, nous n’avons jamais, JAMAIS compris les critiques formulées à l’encontre de Magny cours !!!

Se rendre et assister à un GP à Silverstone, au Nurburgring, ou Hockenheim voire même à Spa, n’a rien de plus excitant sur le plan de l’environnement et du logement. Et que dire à une époque pas si lointaine de Zeltweg en Autriche ?

Au cours de notre entretien, le portable de Serge retentit. En ligne, un éminent journaliste britannique. Lequel le félicite. Et lui précise qu’il n’a jamais compris lui non plus l’acharnement contre Magny cours, indiquant adorer venir y couvrir le GP de France !!!

C’est donc la raison pour laquelle Serge Saulnier va faire du … ‘’Lobbying positif ‘’ pour … ‘’ vendre ‘’ Magny cours.

Et tout d’abord à un certain … Bernie !Il

Sera ensuite alors temps de prendre son bâton de pèlerin pour rencontrer les responsables des Teams F1 et ce afin de stopper le … ‘’ Lobbying négatif ‘’ qui entoure la piste nivernaise.

Le but du nouveau patron est de bien communiquer et d’expliquer tous les atouts du circuit de Nevers-Magny cours. Avec des le 1er septembre 2010, l’ouverture de l’ultime portion de l’autoroute !

Laquelle arrivera aux portes mêmes du circuit.

Finis désormais les encombrements carabinés vécus les soirs de GP !

Mais il en est cependant toujours ainsi au British GP et à Monza, sans que personne n’y trouve à redire…

Quant au problème hôtelier, il est tout simplement grotesque car les circuits déjà cités plus haut rencontrent les mêmes problèmes. Et aujourd’hui Magny cours ne manque pas d’atouts dans ce domaine.

D’ailleurs bien des équipes F1 se logent dans les magnifiques Châteaux situés aux alentours.

Et Serge de nous préciser :

« Le circuit accueille depuis des années des épreuves internationales de renom et inscrites aux Championnats du monde comme le Bol d’Or ou le Superbike. Jamais personne ne s’est plaint des problèmes d’hébergement !! »

Et d’ajouter :

« La piste plait a tous les pilotes, à commencer par un certain Michael Schumacher qui n’a cessé de déclarer qu’il l’appréciait tout particulièrement ! »

Enfin, il faudra redonner l’envie au public de revenir. Celui des belles années, des grandes années ou le GP de France F1, affichait complet !!!

Et Serge de préciser :

« A nous de bien faire passer tous ces messages »

Restera alors une fois passé ces différentes étapes à rouvrir l’épineux dossier Grand Prix de France F1. Et à trouver et convaincre un promoteur digne de ce nom de s’intéresser au dossier.

Serge à ses idées :

« Concernant le GP, il y a une liste de candidats potentiels dont Claude Michy avec qui j’entretiens d’excellents rapports depuis le début des années 70 lorsque nous roulions au sein du Team BP Racing en compagnie de Jacques Laffite, Jean Pierre Paoli et Alain Couderc. »

Le Président de la Fédération Internationale de l’AutomobileJean Todt- étant désormais … Français et de surcroit un très grand connaisseur de Magny cours ou ses monoplaces Ferrari ont souvent brillées tout comme les Peugeot 905,  lorsqu’il dirigeait l’écurie Peugeot Sport au préalable, il ne devrait pas y avoir trop de problèmes d’entente…

Comme on le voit, avec un patron, Serge Saulnier doté d’une telle expérience et d’un carnet d’adresses bien fourni, le circuit de Nevers-Magny cours, semble enfin se trouver sur les bons rails..

Gilles Gaignault

Photos : Circuit –Patrick Martinioli et Teams

Lien avec sujet sur l’eventuel promoteur du GP de France F1

http://www.autonewsinfo.com/index.php?option=com_content&task=view&id=4825&Itemid=226

Sujet publié à propos de l’autoroute A 77

http://www.autonewsinfo.com/index.php?option=com_content&task=view&id=4496&Itemid=52

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.