ENDURANCE 2010 : PEUGEOT, RETOUR AU MANS POUR REGAGNER MAIS… SANS LOEB !!

JEAN MARC GALES

Peugeot, qui a dévoilé il y a un peu plus d’un mois sa nouvelle identité, allie de façon unique exigence et émotion, deux valeurs qui s’appliquent parfaitement à la compétition automobile.

 

Peugeot Sport, fournisseur officiel de sensations. A l’image de Peugeot, Peugeot Sport est à l’offensive. Vitrine de la marque, vitrine technologique mais aussi vitrine de la nouvelle identité où le mouvement et l’émotion sont au cœur de la stratégie, Peugeot Sport veut préparer son futur et confirmer ses succès.

 

2009 fut une très grande année en termes sportifs avec en tête d’affiche le magnifique doublé aux 24 Heures du Mans, le triplé des 207 Super 2000 au Rallye Monte Carlo mais aussi un troisième titre consécutif constructeurs et pilotes en IRC (Intercontinental Rallye Challenge) grâce aux filiales Peugeot et enfin un succès populaire immuable de la compétition clients. Tout cela est le fruit de l’exigence qui anime chacun, une exigence qui ne doit pas se relâcher en 2010 pour fournir et offrir de grandes émotions.

Ce lundi, en présence du Président de l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) Jean Claude Plassard et de son staff, à l’occasion de la présentation de son programme endurance 2010, Jean Marc Gales directeur général de la firme Sochalienne, n’a d’ailleurs pas manqué de le rappeler :

«  L’objectif est de renouveler notre victoire au Mans ! »

Fort de son superbe doublé décroché le 17 juin dernier, Peugeot Sport veut donc confirmer en 2010. Pour la quatrième et dernière année d’exploitation de la 908 HDi FAP, le Team Peugeot Total a poursuivi ses efforts et a repris au lendemain de cette historique victoire son travail de développement pour améliorer encore une voiture toujours perfectible.

Mais laissons Jean Marc Gales s’exprimer :

«  Le sport automobile a toujours été un élément important de notre marque. Je remercie Olivier Quesnel et ses équipes d’avoir parfaitement rempli les objectifs en 2009. Mais nous ne devons nullement nous reposer sur nos lauriers et nous relâcher. Nous devons à nouveau viser la victoire au Mans.  »

Et le directeur général de conclure:

«  Nous aurons donc deux objectifs en 2010. D’une part, les 24 Heures que nous voulons de nouveau gagner. Et d’autre part le développement de notre nouveau prototype dont le code est 90x »

C’est ensuite au tour du patron de Peugeot Sport, Olivier Quesnel d’intervenir. Et comme on le félicitait des performances de ses voitures, l’ancien bras droit de l’éditeur de presse Michel Hommell, précise  tout de suite :

«  Je ne crois qu’en une chose, le travail. Je ne dispose pas d’une baguette magique qui nous fasse gagner (les Peugeot 908 et sa cousine la C4 Citroën de Loeb).

Vient alors le moment tant attendu de la présentation du programme sportif des 908 et la composition des équipages 2010

 

En préambule, Olivier raconte sa semaine mancelle en juin 2009 :

«  On vit en autarcie dans une bulle toute la semaines des 24 Heures. On est totalement inaccessible. Ce n’est que le lundi matin au lendemain de notre doublé que j’ai pris conscience de l’impact et de l’ampleur de la déflagration provoquée par notre triomphe la veille »

Mais quid de la 908 victorieuse des 24 Heures ?

Bruno Famin, le responsable du département technique chez Peugeot Sport à Velizy intervient :

« La 9 a tournée tout l’été dans nos concessions dans nos usines ou les allées ressemblaient a l’affluence dans l’ascension du Col de Tourmalet. Nous avons fini par remettre la main dessus courant septembre. Et dorénavant la voiture gagnante de l’édition 2009 sera toujours alignée en course et elle sera au départ des 24 Heures en juin pour tenter de l’emporter »

Vient alors le moment de découvrir le menu proposé aux … Lionnes pour la saison 2010

Cet honneur de la révélation revient naturellement au boss, Olivier Quesnel :

« Notre équipe depuis l’arrivée des 24 Heures t avant la prochaine édition aura participée à onze séances d’essais sur différentes pistes dont celle du circuit HTTT Paul Ricard. Mais comme le meilleur des bancs d’essais reste la course, notre programme avant le rendez-vous manceau  prévoit notre présence d’abord aux 12 Heures de Sebring  puis ensuite dans la seconde manche des LMS (Le Mans Séries) les 1000 km de Spa (ou Peugeot l’avait emporté en mai 2009).

Après la grande semaine Sarthoise, on reverra les 908 lors des 1000 km de Silverstone puis dans la course Chinoise des Asian Séries, soit à Shanghai soit à Zhuhai. Mais concernant la participation à la course Américaine de Petit Le Mans, à Atlanta, remportée par les 908 à l’automne dernier, à ce jour le budget 2010, ne prévoit  pas ce déplacement !

Place alors à l’annonce des équipages Peugeot. Tout d’abord, ceux des 24 Heures :

Sur la Numéro 1 puisqu’étant le vainqueur sortant le Team Français hérite du célèbre Numéro 1, on trouve deux des trois pilotes lauréats le 17 juin 2009, l’Autrichien Alexander Wurz et l’Espagnol Marc Géne.

Lesquels déboulent dans la salle de conférence en portant le majestueux Trophée de l’ACO qui désigne le vainqueur des 24 Heures. Leur compagnon l’Australien David Brabham engagé cette année aux USA en ALMS (American Le Mans Séries) par Acura le sera aussi au Mans.

Du coup, pour le remplacer, il a été fait appel au très rapide espoir Britannique Anthony Davidson. Lequel ne découvrira cependant pas le pilotage de la 908, ayant déjà eu l’occasion en 2008 de le faire lors d’une séance d’essais.

Questionné, Anthony s’est contenté d’un :

«  I fall in love »  ce qui traduit en Français signifie : «  J’en suis tombé AMOUREUX » !

Sur la 2, on retrouvera une sorte de ‘’ Dream Team ‘’ avec les trois Français Nicolas Minassian – Stéphane Sarazin – Franck Montagny.  Le Marseillais de la bande nous déclarant, lui :

« C’est le bolide référence en endurance et la conduire demeure toujours un immense plaisir. C’est mon bébé. Elle est aussi belle qu’elle va vite »

Le pilote d’Alès, Stéphane Sarrazin récent quatrième du Monte Carlo, ajoute :

« Je vais tout faire pour tenter d’arracher une quatrième pole et puis on vise forcément la victoire avec une telle auto  »

Quant à Montagny, il conclut :

«  A force de rouler au Mans, on connait par cœur  la 908 et le circuit. Vu l’homogénéité de notre équipage, je fonde de gros espoirs pour la gagne car forcément on ne pense qu’à cela » 

Enfin, sur la Numéro 3, le trio aligné comprendra deux Français qui se sont connus aux USA lorsqu’ils croisaient le fer dans les courses Américaines.

Sébastien Bourdais et Simon Pagenaud. Ce tandem très chevronné étant épaulé par le non moins expérimenté et brillant pilote Portugais Pedro Lamy , formant ainsi un équipage redoutable

Mais le pour le premier rendez-vous, les 12 Heures de Sebring, Olivier Quesnel a inter changé ses équipages, les deux voitures engagées étant confiées respectivement aux deux trios Bourdais – Lamy –Minassian et Géne –Wurz – Davidson.

ABSENCE DE SEBASTIEN LOEB

Un mot enfin sur l’absence d’un certain … Sébastien Loeb !

Longtemps désireux de revenir en Sarthe, le multiple Champion du monde des Rallyes s’est finalement rangé aux souhaits de son patron !

Un certain … Olivier Quesnel lequel s’il dirige l’equipe Peugeot Sport en endurance n’en commande pas moins  on le sait, le Team … Citroën Sport en Rallyes !

Lequel Quesnel  l’homme de Peugeot  – a convaincu son Champion de s’abstenir :

« Il était dans les clous. Et nous avait pleinement rassurés récemment lors de ses derniers tests au volant de la 908. Su le plan sportif il n’y avait aucun doute sur ses aptitudes. »

Mais ce même Quesnel l’homme de Citroën – l’en a, au final dissuadé !!!

« Le planning en WRC est dense. Très dense. Il y a cinq Rallyes au calendrier d’ici les 24 Heures. Plus de nombreuses séances d’essais. Si l’on ajoute les tests de développement de la future DS3 de rallye, cela faisait beaucoup. Trop. Déjà que Seb n’est jamais souvent à la maison !  »

Et le Team manager de … Peugeot de conclure :

«  Pour gagner Le Mans  il faut être concentré à 100%.  Pour Seb, c’est finalement un mal pour un bien… »

Ce lundi soir, une fois les derniers interviews terminés, l’équipe Peugeot s’envolait pour la Provence…

En effet, des ce mardi matin, les Peugeot ‘ boys seront en piste pour une nouvelle séance d’essais sur la piste varoise du HTTT Paul Ricard sur le plateau du Castellet.

…. Le Mans !

Ils ne pensent déja plus tous qu’au Mans

Les 24 Heures étant prévues les 12 et 13 juin prochains 

Gilles Gaignault

 

Photos : Team – Bernard Asset

 

Endurance

About Author

admin

Leave a Reply