BRUNO THIRY TRIOMPHE AUX LEGEND BOUCLES DE SPA

 BRUNO THIRY LE VAINQUEUR 2010 AVEC PREVOT

Surement très bien aidé par des conditions de route extrêmement difficiles et plutôt  délicates favorisant sa traction intégrale tout autant que le spectacle, avec de la glace, de la neige, de la terre et beaucoup de boue, le Belge Bruno Thiry a enfin comblé une lacune à son élogieux palmarès en remportant ce week-end au volant d’une Audi Quattro, la cinquième édition des très prestigieuses Legend Boucles de Spa, réservées aux voitures construites avant 1986 et épreuve basée sur la régularité.

Leader depuis le premier RT  « Regularity Test » disputé par les 289 concurrents, le tandem Thiry-Gilsoul s’est montré à sept reprises sur quinze, le plus rapide pour finalement l’emporter et triompher, sous de gros flocons de neige et sur le verglas!!!

 

Totalisant 23 points d’avance sur la Ford Escort du revenant Suédois, Bjorn Waldegard et son très expérimente copilote Stéphane Prévot, la paire Thiry-Prevost monte donc sur la plus haute marche du podium.

Le vétéran pilote Suédois aujourd’hui âgé de 66 ans, couronné Champion du monde des rallyes en 1979, termine second devançant  les pourtant très rapides et habitués de ces Legend, Patrick Snijers (Ford Escort) et Freddy Loix (Fiat Ritmo).

Comme les années précédentes, les Legend Boucles de Spa ont rencontrés un fabuleux succès populaire confirmant si besoin en est après le Monte Carlo  historique, l’énorme notoriété de ces épreuves réservées aux voitures de Rallyes des années 60 – 70 – 80 !

Bruno Thiry fait donc triompher l’Audi Quattro 25 ans après son dauphin, Bjorn Waldegard !

 

Bien aidé par des conditions de route très délicates favorisant sa traction intégrale tout autant que le spectacle, avec de la glace, de la neige, de la terre et beaucoup de boue, Bruno Thiry a comblé une lacune à son palmarès en remportant la cinquième édition des Legend Boucles de Spa, s’achevant sur … des routes blanches.

 

Malgré une crevaison lors du seul passage à Theux et un coefficient 1.25 ne l’avantageant pas, le pilote de l’Audi Quattro Gr.4 a remporté une épreuve suivie par au moins 30.000 spectateurs enthousiastes.

 

« Je n’avais vu autant de public sur un rallye »

S’exclamait ainsi le spectaculaire Britannique Solloway.

 

Leader depuis le premier Regularity Test disputé par 289 voitures, celui que l’on surnomme « Moustic » s’est montré  on l’a dit sept fois sur quinze, le plus rapide pour finalement triompher, sous de gros flocons et sur le verglas, avec 23 points d’avance.

 

« J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir, quel magnifique rallye, quelle superbe auto, quelle communion avec le public, je suis vraiment heureux d’avoir mené à bien ce sympathique projet monté avec Nicolas Gilsoul et monsieur Morani, » confiait un lauréat acclamé sous un chapiteau plein à craquer.

Et de préciser :

« A l’arrivée, j étais stressé car j’avais entendu parler d’une erreur dans les temps. Mais finalement, nous étions bien les plus rapides. »

 

Derrière l’incontestable vainqueur, Bjorn Waldegard, il était jusqu’à ce samedi, le dernier à avoir imposé une Audi Quattro à Spa, il y a 25 ans, a remporté lui la « Coupe Escort ».

 

« J’ai passé une magnifique journée. Stéphane Prévot s’est certainement  montré l’un de mes meilleurs équipiers en 50 ans de carrière. »

 

Premier en deux roues motrices malgré deux changements d’embrayage, le toujours vaillant Suédois de 66 ans a devancé Patrick Snijers venu à bout par… K-O du pauvre Robert Droogmans, piégé sur une plaque de neige dans l’avant-dernière spéciale après avoir été « chauffé » par son rival.

 

Directement pénalisé de 600 points pour avoir bouclé un tour trop peu à Paradis, Marc Duez n’a hélas pu participer au combat des mousquetaires.

 

Derrière des « papys » faisant mieux que de la résistance, Kurt Heckters, un moment leader, a remporté le prix de meilleur « plus jeune » en devançant… l’espoir Thierry Neuville. Mais devant les deux « Fordistes » on retrouvait l’étonnante Fiat Ritmo de la famille Loix, brillante quatrième. Freddy et sa femme Els sauvaient l’honneur du Team Abarth. TROP rapidement décimé avec les bris de moteur de « Didi » et Duval dès la RT1.

 

Pas de chance non plus pour  »l’invité mystère », alias François Chatriot navigué par Denis Giraudet, contraint à l’abandon dès la fin de l’ES2 (embrayage).

 

Après les soucis de moteur de « Vande », le « plantage » de Bouvy posé sur un mur de neige durant trois minutes avant de se faire mettre hors course et la grosse pénalité dont a écopé Eric Van de Poele pour excès de vitesse en liaison, les Nordiques Stig Blomqvist et Harri Rovanpera encadraient la « Mini » volante de François de Spa aux 7e et 9e rangs, l’Opel de Pascal Gaban, complétant le Top 10.

 

On attribuera encore volontiers le prix du spectacle à la Mercedes de Timothy Van Parijs et une mention au jeune espoir Bertrand Baguette, loin d’être ridicule pour ses débuts en rallye avec… ‘’son papa ‘’ dans le baquet d’équipier !

Sans une pénalité de 600 pour avoir effectué un tour de moins à Saive suite à une crevaison, notre pilote de monoplace aurait terminé dans le Top 20.

 

En Classic, José Lareppe aura réussi le doublé Monte-Carlo-Legend Boucles de Spa en devançant de plus de 150 points, Domique Holvoet et Claude Verhelle.

 

Enfin, un grand coup de chapeau à une autre famille, celle des Vatanen.

Venu pour offrir un baptême à son fils cadet, Max au volant de la voiture double zéro, Ari, la véritable star du rallye, a régalé le public par ses passages et sa disponibilité. Un ‘’Grand Monsieur ’’, un véritable Seigneur, qu’on espère revoir en 2011.

 

 

 Gilles Gaignault

Photos :  haasefoto (photoclassicracing.com‏)

 

 

Legend Boucles de Spa, résultat

1. Thiry-Gilsoul  (Belgique) – Audi Quattro Gr.4 : 460,74 points

2. Waldegard-Prévot (Suède-Belgique)- Ford Escort MKII Gr.4 à 22,62

3. Snijers-Vermeulen (Belgique) – Ford Escort MKII Gr.4 à 54,89

4. Loix-Brone (Belgique) – Fiat Ritmo Gr.A à 130,22

5. Heckters-Gressen (Belgique) – Ford Escort MKII  GR4 à 139,72

6. Neuville-Braquet (Belgique) -Ford Escort MKII à 186,78

7. Blomqvist-Jakobsson (Suède) – Ford Escort MKII à 210,76

8. De Spa-Grogna (Belgique) – Mini Cooper à 275,90

9. Rovanpera-Muth (Finlande-Belgique) – Porsche 911 à 284,64

10. Gaban-André (Belgique) – Opel Kadett GTE à 325,43

Sport

About Author

admin

Leave a Reply