F1 : FERNANDO ALONSO RAVI DE SA FERRARI

FERNANDO ALONSO AVALE LES KILOMETRES

Les quatre jours d’essais effectués sur le circuit andalou de Jerez de la Frontera terminés, Fernando Alonso, dorénavant installé dans le baquet d’une Ferrari, a expliqué qu’on lui avait confié

« la meilleure monoplace qu’il n’ai jamais eue à piloter »

C’est dire sa joie de se retrouver installé dans le baquet de la Ferrari

Transfuge du Team Renault, Fernando Alonso n’a cessé d’ailleurs d’avaler les tours de piste afin de bien connaitre sa nouvelle monture, la Ferrari.

Et reconnaissons que le pilote natif d’Oviedo n’a pas chômé. Loin de la.

A l’instar d’un Schumacher qui enquille les tours de circuits (Barcelone-Valencia-Jerez) depuis son retour dans le baquet d’une F1, l’Espagnol au volant de la Ferrari F10, s’est effectivement révélé étre l’un, si ce n’est le plus assidu des pilotes en piste.

N’a-t-il pas bouclé … 269 tours en deux jours !!!

C’est dire la motivation de l’ancien double Champion du monde de F1 qui apres deux saisons catastrophiques, rêve de retrouver la gloire et les podiums

Sans rechercher la performance pure et le chrono, l’ancien pilote Renault, a avant tout continué et poursuivi,  l’indispensable et ‘’ O ‘’ combien fastidieux travail de développement de sa monoplace.

Et, avouons-le, les conditions atmosphériques lui ont été favorables pour mener à bien cet imposant boulot, prévu pour ces tests de Jerez. Lesquels comportaient notamment des essais de différents  set-up et aussi des simulations de course.

Une fois ces essais conclus, Alonso a lâché :

« Le job ce samedi s’est révélé très positif. Par chance, lors de mes deux jours de roulage, j’ai en outre bénéficié du soleil et d’une piste sèche. Conditions qui m’ont permis de profiter pleinement de mes  journées d’essais. Et donc de tourner  beaucoup plus que je ne l’avais imaginé en arrivant en Andalousie.»

Et le nouvel hommme fort de la Scuderia, de conclure :

 « Nous avons fait de l’excellent travail cette semaine en termes de fiabilité. Aujourd’hui si je trouvais dans une autre écurie, je regarderais Ferrari car tout s’y passe très bien et il n’y a pour l’instant aucune raison d’être pessimistes. Les autres, Red Bull, McLaren et Renault ont été très rapides et ont dévoilés leurs cartes alors que nous cachons encore les nôtres. Nous allons analyser nos datas mais sincèrement, nous sommes très optimistes.» 

Avant de s’embarquer pour Bahreïn où se disputera le premier Grand Prix 2010,  le 14 mars, la Scuderia Ferrari  a encore prévu des ultimes tests sur le circuit de Montmelo, situé au nord de Barcelone et ce des la semaine prochaine.

Fernando expliquant :

« Ferrari doit peut-être encore s’améliorer dans les run courts avec trés peu d’essence embarqué à bord de la F10 »

Et il raconte :

« C’est dans ce domaine que les McLaren et les Red Bull se sont montrés les plus rapides. Ce sont nos références et nous tenterons donc d’améliorer le niveau de la F10 à l’occasion de nos derniers prochains essais à Montmélo. »

Comme on le voit, Fernando Alonso semble redevenu le pilote motivé, désireux de gagner à nouveau.

Sur que la Ferrari devrait l’autoriser à viser cet objectif.

Et pourquoi pas lorgner vers … une troisième couronne mondiale !

Gilles Gaignault

Photos : Team

F1

About Author

admin

Leave a Reply