LEGENDS BOUCLES DE SPA : BLOMQVIST ET WALDEGAARD LES LEGENDES

 

 

Ils sont tous les deux Suédois.

Ils ont tous deux été Champions du monde, Bjorn en 1979 sur Escort dès la création du « Mondial » des rallyes et « le Stig » cinq ans plus tard sur une Audi Quattro.

Ils ont aussi tous les deux déjà remporté les Boucles de Spa.

La première fois en 1976, il y a déjà … 34 ans, pour le plus jeune des deux sexagénaires

La plus grande « légende » des Boucles, se souvient :

 « J’avais déjà gagné d’autres rallyes, mais c’était la première grande victoire de la Saab 99 »


Et d’ajouter :

« Mon principal rival cette année-là était le Belge Gilbert Staepelaere avec son Escort. »

 

Revenu à quatre autres reprises avant l’actuelle édition 2010, le Nordique a ajouté deux autres succès spadois à son palmarès : En 1980 sur une Saab officielle – il avait été contraint à l’abandon en 1977 – puis, après une seconde place en 1989 sur sa Lancia Integralejaune comme un certain chameau -, en 1994 sur Porsche dans une annexe historique où il avait justement  battu son compatriote … Waldegard.

 

Mais à l’époque, les voitures anciennes ne connaissaient pas l’énorme succès d’aujourd’hui .

Et Stig poursuit

« J’ai toujours aimé venir à Spa. D’abord pour l’accueil qui m’y est réservé. J’ai toujours été reçu comme un Roi. Je me souviens de soirées mémorables au restaurant  – le « Pitchoun » – de la famille Delettre. Le père Alphonse était un sacré personnage. »

 

Peu loquace quand il ne s’exprime pas dans sa langue, le « vieux crocodile » n’a pas oublié non plus le nom de la célèbre étape forestière :

« La Clémentine »

Ni « l’ambiance fantastique régnant autour de ce rallye. Il y a beaucoup de fans en Belgique. Et puis ce qui rend cette épreuve encore plus intéressante c’est qu’on  ne sait jamais quelles vont être les conditions : neige, pluie, glace, boue, c’est un régal pour les Nordiques. »

 

 

 

Lauréat en 1985 sur l’Audi Quattro Belga, de retour en 1994 sur une Porsche sur laquelle il s’imposa l’année suivante, Bjorn Waldegard, en est à sa quatrième participation à Spa

« Et je vous garantis qu’il ne vient pas pour se promener »

Prévient son équipier, Stéphane Prévot qui après avoir épaulé Markku Alen l’an dernier, copilote une autre légende du rallye.

« J’ai eu l’occasion de monter à ses côtés au Kenya à l’occasion du Safari qu’il a terminé à la deuxième place et je vous promets que malgré ses 66 piges, il met encore des gaz ! »

De retour du Monte-Carlo historique, Bjorn disposera en outre de l’excellente Ford Escort MKII BDA Groupe 4 aux couleurs Kinley de Christophe Jacob. Un avantage par rapport à Blomqvist qui, lui, devra se contenter de la version 8 soupapes de Didier Hannon alignée par le Team Heritage Garage.

 Mais le Stig, lui, ne se tracasse pas du résultat :

« On est là pour le fun. Pour se faire plaisir et en donner. J’aime beaucoup l’Historic et les rallyes comme les Legend bien dans l’esprit des épreuves d’antan. Je ne suis pas encore prêt à raccrocher mon casque. J’adore toujours glisser avec des vieilles Escort.»

 

Les heureux organisateurs ont prévenus :

« Profitez bien du spectacle et de la chance de voir ses deux anciennes gloires réunies au départ de cette 52e édition de Boucles plus que jamais de légendes »

A voir l’engouement ces deux derniers jours lors des traditionneles vérifications techniques et administratives d’avant course, sur que la grande foule sera à nouveau bien présente dés ce samedi tout au long du parcours tracé au cœur des Ardennes

Gardé secret jusqu’à hier jeudi, le parcours comprend 15 RT (le 2e passage dans Theux sera annulé sur ordre des Eaux et Forêts) au total à parcourir ce samedi entre 9h30 (départ de Spa) et 23h00.

 

Avec un regroupement d’assistance à 13h17 à Blegny et deux passages à Spa en milieu d’après-midi (16h23) et en début de soirée (19h54). Outre dans la célèbre étape forestière de la Clémentine (deux passages), les concurrents trouveront un peu de terre du côté de Theux.

Ster, Creppe, Stoumont (la plus longue) et le tourniquet de La Redoute, font toujours partie des grandes classiques.

 

Fort appréciée l’an dernier, la base militaire de Saive proposera à nouveau une superbe étape show. Quant à la grande nouveauté de cette édition, il s’agit de la RT de Paradis avec trois tours à effectuer par les voitures sur la commune d’Aywaille.  

Gilles Gaignault

Photo : R.A.C.E

Historique Legend Boucles SPA

About Author

admin

Leave a Reply