RENAULT SANDOUVILLE : GARANTIR LA PERENNITE DU SITE ET DES EMPLOIS

Christian ESTROSI, Ministre chargé de l’Industrie a reçu Patrick PELATA, Directeur Général Délégué aux Opérations au sein de l’entreprise Renault, ce 3 février 2009 pour évoquer l’avenir de l’usine de Sandouville et de la production du segment haut de gamme de Renault.

Le Ministre a rappelé à cette occasion les engagements pris par Carlos GHOSN, Président- Directeur Général de Renault, le 6 octobre 2008 à Sandouville, lors de la visite du Président de la République, d’une part de

« garantir la pérennité du site de Sandouville avec l’introduction d’un véhicule utilitaire en complément de la production des Laguna et Espace », et d’autre part, de « prendre les mesures nécessaires pour assurer la compétitivité de cette production sur le site ».

Patrick PELATA a confirmé lors de cet entretien que Renault installera à Sandouville dès 2012, le futur Trafic qui sera commercialisé à partir de 2013, et dont la charge permettra à minima le maintien du niveau actuel de l’emploi sur le site.

De plus, Renault réfléchit actuellement à des moyens permettant d’augmenter la charge du site de Sandouville en 2011-2012.

Patrick PELATA s’est ainsi engagé sur la pérennité du niveau actuel de l’emploi à Sandouville.

 

En ce qui concerne le segment haut de gamme, Christian ESTROSI a demandé à Renault que tout nouveau véhicule haut de gamme destiné de manière importante au marché européen soit produit en France.

 

En réponse, Patrick PELATA s’est engagé à ce que les remplaçantes de l’Espace et de la Laguna, à l’horizon 2014, restent produites en France. Il a ajouté que Renault n’avait pas d’autres projets à l’heure actuelle, mais que la production d’éventuelles remplaçantes de la Safrane ou de la Vel Satis serait prioritairement réalisée en France. Il a précisé que la SM5 actuellement produite en Corée était destinée principalement au marché coréen (à plus de 60%) et aux marchés grands exports (Chine, Moyen-Orient, Russie).

Ce véhicule ne sera pas vendu sous la marque « Safrane ».

De plus, Christian ESTROSI et Patrick PELATA se sont mis d’accord pour mettre en place un comité de suivi de ces engagements en faveur du développement du site de Sandouville et du segment haut de gamme.

 

Ce comité travaillera notamment sur les voies et les moyens de développer l’emploi à terme à Sandouville, de capitaliser sur les compétences à travers une politique ambitieuse de recrutement et de formation, et de créer les conditions de compétitivité du site qui le rendent attractif et permettent l’augmentation de sa production.

Il sera composé de représentants de Renault, des pouvoirs publics et des partenaires sociaux, et sera opérationnel d’ici quelques semaines.

Comme on le voit, Christian Estrosi est un Ministre qui avance et se bat pour que la France continue de fabriquer une partie de sa production automobile, dans un monde ou l’égalité des couts de fabrication est tellement inégale !

Entre les grands pays comme la France et ceux, à main d’œuvre à bas couts !!!

Gilles Gaignault

Photos : Renault et ministère

Economie

About Author

admin

Leave a Reply