24 HEURES DU MANS : TOUJOURS 55 EQUIPES INVITEES MAIS BIEN DES SURPRISES !!!

 les 24 HEURES : UNE COURSE MAGIQUE

Jean Claude Plassart, Président de l’ACO a dévoilé ce jeudi en fin de matinée au Mans et en présence de nombreux représentants de Teams (Audi – LAA – Peugeot- Jaguar – Pescarolo- Aston Matin- Oreca- BMW- FORD- OAK Racing) et de pilotes (Mansell -Bourdais- Brabham- Primat- Tinseau- Muller-Goosens) la liste des 55 équipages invités à participer les 12 et 13 juin prochain, à la célèbre épreuve mancelle des 24 Heures du Mans.

Et, avouons-le, nous avons eu droit à une multitude de surprises ! De bonnes surprises …

A commencer par la confirmation de la présence de deux Acura, dominatrices outre- atlantique l’année dernière, de la saison ALMS (American Le Mans Séries) ! Mais outre cette excellente nouvelle, Fabrice Bourigault et Vincent Beaumesnil qui au nom de l’ACO ont présentés, une à une les équipes, nous ont révélés la présence ou plutôt le grand retour de trois marques prestigieuses déjà victorieuses par le passé en Sarthe : BMW Jaguar et FORD !!!

Donc le 12 juin 2010, les 24 Heures du Mans présenteront un plateau d’une qualité tout à fait exceptionnelle en ces périodes de difficile conjoncture économique internationale. Preuve que la course que nos amis Japonais nomment ‘’ Le long, long jour ‘’ fait toujours rêver, fait encore rêver !

Réunir sur la même grille de départ des Audi, Peugeot, Aston Martin, BMW, Corvette, Lola, Ferrari, Porsche, Lamborghini… mais également FORD et Jaguar relève de l’exploit …

Mais le 12 juin prochain, le rêve va réellement devenir réalité.

Par la qualité des marques et des équipes, le plateau constitué par l’ACO pour cette 78éme édition des 24 Heures du Mans offrira aux passionnés et inconditionnels de l’endurance, le meilleur qu’on puisse actuellement présenter dans cette catégorie qu’est l’endurance à travers le monde. Preuve la encore que Le Mans reste et demeure la plus grande course internationale

Confirmation a été donnée.

Le plateau 2010 se présentera ainsi :

21 LMP1 – 9 LMP2 – 8 GT1 – 17 GT2

 

Premier élément que les fans apprécieront : la variété et la qualité unique dans le paysage sportif automobile planétaire

En effet, que les engagements soient officiels ou privés, les occasions d’admirer autant de marques prestigieuses réunies, sont rares et tout simplement exceptionnelles et doivent donc s’apprécier à leur juste valeur…

Jean Claude Plassart, ne s’y est pas trompé qui en ouvrant la conférence au nouveau Welcome qui domine la ligne droite des stands nous déclarait :

«  C’est fort. Et même très fort, permettez l’expression ! En tout, la direction Sport de l’ACO a reçu 84 dossiers pour 55 places sur la grille. Dans le contexte actuel particulièrement sensible et dont les répercussions sur l’activité automobile sont connues, ces sollicitations constituent une véritable marque de confiance envers nos 24 Heures  »

Et il a bien raison de le clamer tout haut car c’est vrai que la course Sarthoise fait rêver, fait toujours rêver et fait encore rêver…

Et pouvoir affirmer que des firmes comme FORD, Jaguar et BMW reviennent constitue déjà une vraie satisfaction. Sur que les 12 et 13 juin prochains, la course sera grandiose

Depuis la création de l’épreuve en 1923, l’histoire mancelle s’est au fil des éditions souvent constituée de duels homériques entre les plus grands constructeurs. L’édition qui s’annonce promet et garantit d’être un grand cru comme on dit, un très grand cru !

Et cette année, il n’y aura pas un duel mais bien des duels dans toutes les catégories !!!

Qu’on en juge

LMP1

PEUGEOT CONTRE AUDI

Ce choc, revanche de 2009 sera assurément ‘’LA’’ tête d’affiche des 24 Heures 2010. Dans chaque camp, chez les Français comme chez les Allemands, le programme de préparation a déjà été mis en route depuis de nombreuses semaines, preuve s’il en est de l’absolue détermination avec laquelle ces deux grandes firmes veulent aborder l’épreuve.

Peugeot a enquillé les séances d’essais cet hiver et les poursuit sur plusieurs circuits internationaux en France (Paul Ricard) mais aussi en Italie (Misano-Vallelunga) ou en Espagne (Motorland Aragones)

De son côté, Audi n’est pas en reste comme nous l’a précisé  ce jeudi au Mans, son patron, l’inoxydable Dr Wolfgang Ullrich :

«  En 2009, bien des séances planifiées ont été avortées et ne nous ont pas permis de réaliser les longs programmes prévus et ce à cause des intempéries, la pluie et la neige aussi parfois contrariant nos séances de tests. C’est la raison pour laquelle cette année, nous roulons exclusivement aux USA sur les circuits ensoleillés de la Floride. Nos pilotes (Capello – McNish – Rockenfeller – Lotterer – Luhr – Fassler – Kristensen et Benoit Treluyer) y ont encore roulés il y a quelques jours à Sebring. »

Et d’ajouter :

«  Nous ne serons pas aux essais LMS début mars au Castellet mais nous y seront pour la manche d’ouverture des LMS, les 7 et 8 avril prochains. La ligne droite du Mistral rappelle les Hunaudières et c’est bon pour tester »

Mais revenons aux 24 Heures.

Ces séances d’essais qui se succèdent à une cadence infernale prouvent la détermination avec laquelle et Peugeot et Audi veulent aborder l’épreuve. Les enjeux peuvent ainsi être résumés. Pour la firme Française, il s’agira évidemment de confirmer la sensationnelle victoire et même le doublé de 2009 et ce après être parvenu a mettre un terme à l’inouïe et incroyable suprématie d’Audi, marquée par… huit succès, cumulés entre 2000 et 2008.

Et pour la marque d’Ingolstadt, il s’agira aussi et surtout de venger l’affront vécu il y a un an, en juin.

Outre cette rage de vaincre affichée de part et d’autre, les deux constructeurs auront un triple point commun : Ils aligneront chacun un effectif de trois voitures toutes à moteur diesel et pourront en outre compter sur un Team satellite pour défendre leurs intérêts, en référence à Oreca pour Peugeot et au Team Kolles pour Audi

ASTON MARTIN SUR TROIS TABLEAUX

LMP1-LMP2- GT2. Aston Martin est la seule marque qui sera représentée dans trois catégories sur les quatre possibles. En LMP1, la catégorie Reine, les récents ajustements apportés au règlement technique devraient permettre aux …Lola Aston Martin à moteur … essence, déjà très affutés en 2009, de venir directement se confronter aux prototypes diesel. Opportunité valable aussi pour l’équipe Française de Philippe Sinault, basée à Bourges, Signature laquelle après une première saison d’apprentissage passe au cran supérieure en alignant elle aussi une même Lola Aston Martin

Croisé lors de la présentation, Sébastien Bourdais l’un des pilotes Peugeot, nous a déclaré :

«  Au niveau des équivalences, on va perdre environ 50cv. Dans les Hunaudières, il sera probablement difficile de doubler dorénavant ces Aston »

JAPON : L’AMORCE D’UN RETOUR

Toujours très présent au Mans dans les années 80 et 90, le Japon amorce visiblement un retour progressif. Toujours est t’il que les couleurs du Pays du Soleil Levant n’ont jamais été aussi présentes en Sarthe, depuis au moins… dix ans !!!

Constat vérifié par la présence d’une Dome à moteur Judd en LMP1, des Acura à moteur HPD (Honda Performance Développement) et du Team JLOC (Japan Lamborghini Owners Club) lequel aligne évidemment une Lamborghini

BMW –CORVETTE

C’est l’autre grand duel attendu. Chasse longtemps gardée de Porsche, la catégorie GT2 s’ouvre. Depuis plusieurs saisons déjà, Ferrari avec ses très rapides F430 dament le pion aux bolides de Stuttgart. Cette année, BMW et Corvette débarquent avec la ferme intention de …l’emporter !

Voila les Teams habitués à briller au Mans, prévenus…

GT1 : LA BONNE SURPRISE

Des doutes, de sérieux doutes planaient sur cette catégorie quant à la composition du plateau.et donc d’une certaine façon sa crédibilité. L’ACO  a retenu … huit engagements, ce qui constitue franchement une très bonne surprise.

Corvette avec le réputé Team LAA, celui de notre ami Luc Alphand et de son mentor Philippe Poincloux, Aston Martin, Lamborghini, Saleen et .. FORD !

 La firme Américaine effectuant ainsi un ‘’ come back ‘’ avec le Team Suisse Matech

Le plateau GT1 a rarement au Mans, connu pareille diversité. Sur que le Team LAA aura une belle carte à jouer en l’absence des Corvette ‘’ officielles ‘’ désormais engagées en GT2

LES GRANDS RETOURS

Outre FORD, que l’engagement soit officiel ou privé, trois marques réapparaissent sur la liste des engagés. Trois firmes revenantes en Sarthe

BMW, est la seule qui fasse l’objet d’un engagement officiel

Jaguar, réapparait par l’intermédiaire du concurrent US, Jaguar RSR avec un certain Paul Gentilozzi que l’on ne présente plus

Et FORD donc qui a ressorti une version modernisée de ses fabuleuses GT40, deux fois victorieuses au Mans en 1968 et 1969. Preuve que l’impact d’une victoire aux 24 Heures ne s’altère pas avec le temps. FORD et Le Mans, c’est une belle histoire. L’évocation des inoubliables duels avec Ferrari. Le RETOUR aura de quoi charmer les fans.

UNE BELLE HISTOIRE DE FAMILLE

Enfin nous avons garde pour la fin, le Must !!!

La seule équipe à avoir officiellement annoncée la composition de son équipage : Les Mansell.

M A N S E L L

Oui vous avez bien lu et ne rêvez pas.

Une grande première que la participation de trois membres de la même famille… Et quelle famille !

Les Mansell. Celle de l’ancien Champion du monde de Formule 1, couronné en 1992 avec sa Williams Renault : Nigel Mansell

L’équipage va donc associer un pére, Nigel et ses deux fils, Léo et Greg

Le père, 56 ans et Greg, 22 ans et Léo, 25 ans. Un sacré trio !

Des trois, seul Léo connait déjà Le Mans qu’il a découvert l’an dernier, en pilotant la Ferrari F430 du Team  Modena

Ce trio 100% familial constitue assurément une grande première dans les annales des 24 Heures !

 

Comme on le voit, cette 78éme édition promet de formidables bagarres dans toutes les catégories. Et nous, en tant que supporter à fond, de cette épreuve de légende et mythique, que bien des passionnés désignent comme » la plus grande, la plus belle course du monde », nous ne pouvons qu’être satisfait de découvrir un tel plateau, riche en qualité.

Les 12 et 13 juin, le lieu tendance sera … LE MANS !

Il faudra se trouver en Sarthe, pour faire  » fashion  » !!!

Gilles Gaignault

Photos : Infoscourse -Patrick Martinoli – ACO

Sport - Autre

About Author

admin

Leave a Reply