F1 : RUBENS BARICHELLO CONSEILLE A ROSBERG DE CHANGER D’EQUIPE !!!

 

Clair.

Pour être clair, Rubens Barrichello l’a été à Valence ou se déroule cette semaine, les tous premiers tours de roue des monoplaces de Grand Prix, qui entameront le Championnat du monde de F1, le 14 mars prochain à Bahreïn.

Le Brésilien, Rubens Barrichello qui pilotera pour l’équipe Williams cette année, après avoir brillé malgré son âge avancé, au volant de la Brawn, la saison dernière et ancien coéquipier de Michael Schumacher chez Ferrari, a en effet été, on ne peut plus clair !!!

Interrogé sur la cohabitation Schumacher – Rosberg, Rubinho a vivement conseillé à l’Allemand Nico Rosberg, nouveau partenaire du septuple Champion du monde chez Mercedes, de quitter, au plus vite l’écurie dirigée par Ross Brawn, lui –même ancien ingénieur de Schumi à la Scuderia.

Et le Brésilien de rappeler comme d’autres avant lui et notamment le très rapide Irlandais, Eddie Irvine qu’il avait été constamment ‘’barré" par Michael lorsqu’ils roulaient ensembles chez Ferrari et ce des années durant. Six saisons de 2000 à 2005.

A l’épineuse question, ‘’Avez-vous un conseil à donner à Rosberg ?’’, Rubens Barrichello a immédiatement répliqué sans réfléchir ce lundi soir lors d’une conférence de presse :

 « Oui, va-t’en de là ! C’est la seule chose que je peux lui dire »

Ajoutant :

 «  Je ne cherche pas à être méchant. Mais sachant ce que je sais et vu comment Michael a déjà été vite ce premier jour d’essai, ça va vraiment être compliqué pour Nico. Je lui souhaite le meilleur car je sais qu’il est un garçon extrêmement rapide et talentueux, capable de devenir Champion du monde.»

Et de préciser :

« Si Nico a des chances d’être sacré dans la même écurie que Michael, alors il peut l’être partout. »

Ultime précision mais d’importance.

Ce lundi, alors qu’il tournait pour la toute première fois au volant de la W01 qu’il découvrait et alors qu’il ne s’était jamais encore installé dans son baquet, Michael Schumacher a déjà devancé son jeune équipier, Nico Rosberg de plus … d’une demi-seconde !

Ecart énorme pour un premier roulage…

Et Rubens de rappeler que la Scuderia à l’époque ne vivait que pour son pilote Numéro 1 !!!

Systématiquement avantagé, privilégié, chouchouté…

Pour preuve, la lamentable victoire en Autriche, le 12 mai 2002 ou Rubens avait survolé la course, s’envolant vers une indiscutable victoire, lorsque Jean Todt alors patron des ‘’ Rouges ‘’ lui avait intimé ou plutôt… ordonné de laisser gagner Schumi !

Une farce pitoyable.

Barrichello avait respecté la mort dans l’âme les consignes, non… les ordres et lever le pied, au vu de tous et des millions de téléspectateurs, juste avant de franchir le drapeau à damiers, freinant fort, pour que le leader remporte la course !!!

Les années ont passées. Todt n’est certes plus patron de l’équipe ou Schumi va reprendre le volant…

Mais un certain… Ross Brawn, vieux complice de Michael chez Ferrari, a pris sa place et décide désormais.

Difficile de croire que ce genre de scénario ne vienne pas à se répéter et se renouveler ! Surtout que le ‘’père Schum ‘’ envoie déjà bien et fait péter d’excellents chronos …

Nous avons croisés une multitude de pilotes en activités ou retraités qui nous ont tous affirmés, ne pas vouloir être à la place de Nico Rosberg

Même si ce dernier affirme

«  Se sentir bien !!!  »

Actuellement certainement car il plane et vit un rêve de se retrouver dans l’équipe Championne du monde ou il cotoie  ‘’l’icône’’ des GP.

Combien de temps durera l’idylle entre Nico, Mercedes, Schumacher et aussi et surtout Ross Brawn ?

That is the question ?

Gilles Gaignault

Photos : Teams

NICO ET RUBENS A VALENCE CE LUNDI

F1

About Author

admin

Leave a Reply