PIERRE HARNOIS alias POM NOUS A QUITTES …

C’est à son domicile, rue de la Poste à Lohéac, que Pierre HARNOIS a été retrouvé sans vie. Agé de 66 ans,  Pôm n’est plus…..

Pôm, ancien journaliste à la revue Echappement, était très proche de Jean-Pierre JARIER. Dans les années 70, il fut le mécanicien de Jean-Pierre et d’un certain Jean-Claude GUENARD pour le compte du réputé Team de Marcel ARNOLD !

ARNOLD, la fameuse entreprise de meubles de Phalsbourg, l’un des tous premiers sponsors – à l’époque on disait mécéne – qui soutenait ‘’ Godasse de plomb ‘’ lequel courrait sur les TECNO F3 des frères Pedrazzini.

  PÔM A BORD DU LEADER A KEY WEST EN NOVEMBRE 1987

Retraité des circuits, Pôm aimait à raconter comment il avait un jour transporté la SHADOW F1 de JPJ, grâce à une remorque … à bateau, transformée pour l’occasion en porte voiture !

Une autre histoire de remorque mais cette fois ci avec un essieu cassé, l’avait amené à « convoyer » par la route et de nuit, une Porsche qui venait de participer aux 24 heures du Mans !!

Plus tard, Pôm deviendra le navigateur de son autre ami, le regretté Didier PIRONI,  à bord du COLIBRI lorsque Bernard GIROUX, journaliste à TF1, était en reportage.

Le 23 août 1987 lors de l’épreuve disputée autour de l’Ile de Wight au sud de l’Angleterre, Il assistera, impuissant, à bord de l’hélicoptère personnel de Didier (avec à son bord Alain ERNOULT, photographe à Paris-Match) au dramatique  accident du COLIBRI qui sera hélas malheureusement fatal à ses trois occupants (Didier PIRONI-  Jean Claude GUENARD- Bernard GIROUX), emportés par leur folle passion.

Terriblement marqué par la fin tragique de ses potes, Pôm acceptera néanmoins de poursuivre la saison avec ce même bateau mais rebaptisé LEADER.

Et que Jean-Pierre JARIER avait accepté mais  à contre cœur, de piloter en hommage aux disparus.

Pôm aimait aussi à une époque se rendre aux Antilles notamment à St Martin ou il retrouvait un autre pote, Jean Michel Georgie.

Lequel y possédait un beau yacht. Leur lieu de prédilection : le Casa blanca, côté Hollandais de l’Ile

C’est grâce à Pôm et aussi à Edmond CICLET, que le prestigieux Manoir de l’Automobile de Lohéac, cher à notre ami Michel Hommell, accueille au beau milieu de la superbe collection de véhicules de course, le COLIBRI remis dans sa configuration conforme à l’origine.

Jean Pierre JARIER présent ce jeudi au Salon Rétromobile  était bien triste d’avoir appris cette triste nouvelle.

Gilles Gaignault avec l’aide de Emmanuel Leroux

Nécrologie

About Author

admin

Leave a Reply