MONTE CARLO 2010 : MIKKO HIRVONEN FAIT DEJA GAGNER LA NOUVELLE FORD FIESTA S2000

MIKKO HIRVONEN GRAND VAINQUEUR DU MONTE CARLO

 

En inscrivant  au Monte Carlo, son Vice champion du monde des Rallyes 2009, Mikko Hirvonen assisté de son fidèle Jarmo Lehtinen, battu in extrémis sur le fil par ce diable de Sébastien Loeb, lors de l’ultime manche du mondial WRC,  Ford savait pertinemment que son tandem prendrait le départ, pour gagner le plus illustre des Rallyes.

Et ce même si le duo allait y  piloter la dernière née de chez Ford, la Fiesta S2000 qui débutait pour la circonstance en compétition

On le sait maintenant, ce magistral test  » grandeur nature  » a parfaitement fonctionné et l’équipage Ford a bien remporté le Rallye Monte-Carlo, qui marquait l’ouverture du Championnat IRC, au volant de cette nouvelle Ford Fiesta S2000, développée par M-Sport.

Le pilote officiel de Ford en WRC a dominé la grande classique hivernale et a rallié le port de Monaco en tête, avec une confortable avance de 1 minute 51 secondes sur son rival le plus proche, le jeune Finlandais, Juha Hanninen.

Développée par M-Sport, l’habituel  partenaire de Ford en rallyes, la nouvelle Fiesta S2000 a réalisé une performance particulièrement probante et n’a pas connu le moindre incident dans ce rallye qui s’est couru cinq jours durant et quinze épreuves chronométrées, totalisant 405 kilomètres.

Grand animateur du Championnat WRC 2009, Mikko Hirvonen a fait la démonstration de son immense talent au volant de l’excitante Fiesta S2000 et a accompli un superbe entrainement pour le moins idéal avant d’affronter la première manche du Championnat du Monde des Rallyes qui aura lieu le mois prochain, en Suède.

La 78eme édition du Rallye Monte-Carlo constituait on le sait l’épreuve d’ouverture du Challenge Intercontinental des Rallyes (IRC), discipline dans laquelle l’équipe M-Sport est engagée.

La neige et la glace présentes sur les routes de l’Ardèche de la Haute Loire et des Alpes Maritimes ont rendu les conditions de course particulièrement difficiles et changeantes. Les pneus Pirelli ont parfaitement relevé le challenge tandis que Mikko Hirvonen n’a pas commis la moindre faute sur l’ensemble des 15 épreuves spéciales.

« Gagner le Monte-Carlo qui compte parmi les plus grandes épreuves de notre discipline procure une immense satisfaction. La course a été longue et elle s’est disputée dans des conditions qui l’ont rendue encore plus dure. Notre voiture effectuait ses débuts en compétition et elle a parfaitement fonctionné dès le premier kilomètre. Ce résultat est une belle récompense pour le travail réalisé par toute l’équipe. Le fait d’entamer l’année par une victoire renforce ma confiance. Mon objectif sera de poursuivre sur cette lancée quand le championnat WRC débutera en Suède, le mois prochain… »

Triompher dans cette épreuve était- ce un rêve pour le Vice champion du monde?

« C’est toujours le Monte-Carlo, même si ce n’est plus une épreuve du Championnat du monde. C’est un rallye très difficile à remporter, le format est différent des épreuves que nous avons habituellement en WRC et ça m’a vraiment plu. C’est toujours un défi intéressant mais c’est aussi très stressant, car c’est très difficile d’avoir tout juste. Si Malcolm Wilson – patron de Ford en rallyes- me le demande, je suis prêt à revenir ici l’an prochain ».

Se retrouver immédiatement au commandement lui a-t-il fait imagine qu’il allait gagner ?

« Quand j’ai appris qu’Ogier avait abandonné, j’ai commencé à y songer. Je n’y ai jamais pensé avant car je savais qu’il allait bombarder et attaquer comme un fou dans les deux dernières spéciales. Et même dans l’ES14 – celle ou Ogier n’a pas pris le départ – je ne savais pas encore ce qui se passait, donc je continuais de rouler à fond car un Monte-Carlo, ce n’est jamais fini  »

Malcolm Wilson, qui dirige la structure M-Sport partage la satisfaction du pilote finlandais :

« On ne pouvait pas rêver d’un meilleur début pour la Fiesta S2000. S’agissant d’une nouvelle voiture, le fait de dominer de la première à la dernière spéciale sans connaître le moindre problème, est extrêmement encourageant. Mikko a appliqué exactement la cadence dont il avait besoin pour gagner et tous les enseignements qu’il va nous apporter seront précieux pour poursuivre le développement de la Fiesta. Je remercie toute l’équipe M-Sport qui s’est énormément investie pour faire de la Fiesta S2000 une gagnante du Rallye Monte-Carlo alors que nous sommes partis d’une feuille blanche il y a seulement neuf mois. »

Gérard Quinn, responsable de la compétition de Ford Europe ajoutant :

« Je suis très heureux de voir la Ford Fiesta S2000 remporter une épreuve aussi prestigieuse que le Rallye Monte-Carlo. Le fait que cette voiture gagne dès ses débuts est le fruit d’une relation solide et suivie entre Ford et M-Sport ainsi que de l’expertise de ces deux entreprises dans le développement de voitures de rallyes. Les qualités de la Fiesta de série ont procuré une base parfaite pour le développement de la Fiesta S2000. »

Comme on le voit, cette toute nouvelle Ford Fiesta S2000 qui fait ses débuts en course cette saison est parfaitement prête à affronter les Peugeot, Skoda et autres Abarth Punto Grande dans les prochaines manches du Championnat IRC

C’est une excellente nouvelle, laquelle nous promet d’ores et déjà de bien belles passes d’armes au cours des Rallyes IRC, à venir …

Gilles Gaignault

Photos : Team

Sport

About Author

admin

Leave a Reply