IRC : MEILLEUR TEMPS DU PROLOGUE POUR L’ABARTH DE TONY GARDEMEISTER AU MONTE CARLO

C’est le grand Finlandais Tony Gardemeister qui s’est montré le plus rapide ce mardi soir lors du prologue de la 78éme édition du fameux Rallye Monte Carlo.

Lequel s’est disputé sur 8,83 km dans la région de Valence dans la Drôme entre Lente et le Col de Gaudissart

Au volant de son Abarth Punto Grande, Tony devance les deux Skoda du Français Nicolas Vouilloz, second à 1 »2′ et du Tchèque Jan Kopecky; troisième lui à 3 »3.

Interrogé sur ce beau résultat, Tony a répondu certainement malicieusement :

« J’ai très mal piloté mais ça glissait moins que prévu »

Le Champion en titre de l’IRC, le jeune Anglais Kris Meeke, au volant d’une Peugeot 207 S2000, prend la quatrièùe place, à 7 »5.

A noter, la cinquième place seulement dans ce prologue, du Vice champion du monde des Rallyes WRC, le Finlandais Miko Hirvonen qui au volant de la toute nouvelle Ford Fiesta S2000, concéde déja….12 »6 !!!

Le Français Sébastien Ogier,vainqueur sortant et victorieux du Monte Carlo en janvier 2009, n’obtient que le onzième temps de ce prologue, à 22 » de Gardemeister et juste derrière son équipier au sein du Team Peugeot, le spécialiste des 24 Heures du Mans, l’Alésois Stéphane Sarrazin mais qui adore piloter également en rallye et qui pointe donc ce soir à la dixième place, à 20 »7

Ce prologue ne servait qu’à déterminer l’ordre des départs pour la 1ére étape du rallye, avec ordre inversé pour les dix premiers.

C’est donc la Peugeot de Stéphane Sarrazin, 10e du prologue, qui ouvrira la route ce mercredi matin dans l’ES1, la fameuse spéciale redoutée du terrible Burzet, monument historique des spéciales de l’Ardèche !!!

Stéphane Sarrazin, invité à ouvrir la route dans le Burzet, a ajouté :

« Si c’est sec, ce sera bien, mais s’il neige ce sera beaucoup moins bien »

Le Français Nicolas Vouilloz, associé pour la première fois à Benjamin Veillas, étant le mieux classé des pilotes tricolores et aussi de l’équipe Škoda Motorsport, racontait une fois revenu au parc d’assistance, à Valence:

« La spéciale était très piégeuse,1.8 km de bitume mouillé au départ, suivi de neige glacée jusqu’au col de Gaudissart, et une descente mitigée, avec environ 15% de sec. J’ai été assez prudent sur la partie glissante, encore plus sur l’asphalte. A l’arrivée, en voyant Toni Gardemeister sur l’Abarth devant moi, j’ai cru que mon temps serait très moyen. Ensuite, au fur à mesure des arrivées, j’ai compris que ce seraitmieux que ce que je pensais. »

Nicolas pilote pour la première fois la Škoda Fabia S 2000 dans son évolution actuelle, encore mixte : moteur 2010, mais châssis 2009, le type 2010 ne devant apparaître qu’à la sortie de la nouvelle Škoda Fabia de série, au début du printemps.

Et le Champion IRC 2008 d’ajouter, calme et posé, avant de passer à table sous la structure Škoda Motorsport installée au Parc Expo de Valence : 

« J’ai vraiment trouvé la voiture de course efficace et facile. Le moteur, surtout, est exploitable à tous les régimes. »

Déclaration qui a rempli d’aise Serge Meyer, patron du département moteurs Oreca à Magny-Cours, qui assure la préparation des mécaniques Škoda en rallye.

Gilles Gaignault

Photos : Teams

 

Le classement du prologue

1. Toni Gardemeister-Tomi Tuominen (Finlande) Abarth Grande Punto : 6’54"2
2. Nicolas Vouilloz-Benjamin Veillas (France) Skoda Fabia à
1"2
3. Jan Kopecky-Petr Stary (Tchèquie) Skoda Fabia à
3"3
4. Kris Meeke-Paul Nagle (GB) Peugeot 207 à
7"5
5. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (Finlande) Ford Fiesta à
12"6
6. Juho Hanninen-Mikko Markkula (Finlande) Skoda Fabia à
14"8
7. Franz Wittmann-Klaus Wicha (Autriche-Allemagne) Peugeot 207 à 
15"1
8. Guy Wilks-Phil Pugh (GB) Skoda Fabia à
18"9
9. Bryan Bouffier-Xavier Panseri (France) Subaru Impreza à 
18"9
10. Stéphane Sarrazin-Jacques-Julien Renucci (France) Peugeot 207 à 
20"7
11. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (France) Peugeot 207 à 
22"0
12. Bruno Magalhaes-Carlos Magalhaes (Portugal) Peugeot 207 à 24"8

Sport

About Author

admin

Leave a Reply