RALLYE MONTE CARLO : DE SOLIDES AMBITIONS POUR PIERRE CAMPANA

 

 PIERRE CAMPANA VA DECOUVRIR LE MONTE CARLO

Avant le départ du prestigieux Rallye Monte Carlo qu’il va découvrir étant un néophyte de l’épreuve monégasque, le jeune et talentueux pilote Corse, Pierre Campana fait le point sur cette course mythique ou il va s’aventurer pour la toute première fois.

Quels sont tes objectifs lors de ce Rallye Monte Carlo ?

« Pour un pilote de rallye, participer au Monte Carlo représente autant que Le Mans ou l’Indy 500 pour un pistard. C’est tout simplement un sommet, l’une des épreuves mythiques de notre sport. L’endroit est légendaire, et je suis pleinement conscient de la chance que j’ai de m’y aligner. Je n’ai pas de doute : ce Monte Carlo sera le rallye le plus difficile que j’aie jamais disputé. Il y a tant de paramètres à prendre en compte ! Le choix des pneus, notamment, sera un facteur-clef. Mon manque d’expérience en la matière pourra jouer contre moi. Mais avec un peu de chance, nous pourrons à l’inverse réaliser de beaux coups. Je crois que le moment le plus fort sera la nuit du Turini, avec la présence de tous les fans en bord de route.»

 

Tu vas piloter une Renault Clio R3 sur ce qui constitue la première manche du “European Trophy »: poursuivras-tu ce programme durant la saison ?

« J’aimerais bien, d’autant que la Renault Clio R3 est une excellente auto, et que le Championnat s’annonce très disputé et relevé : regardez la liste des engagés au Monte Carlo pour vous en convaincre. Mais rien n’est encore décidé, et tout dépend du budget. J’ai la chance d’avoir reçu plusieurs soutiens sur ce rallye, comme celui d’Ellip6. Cette nouvelle société donne au public l’opportunité de tester des simulateurs d’hélicoptères et de voitures de course. Moi-même j’ai fait le test, c’est incroyable de réalisme ! Si vous voulez avoir une idée du pilotage en compétition, n’hésitez pas une seconde. Vous vous y croirez. »

En quoi ton expérience au volant de la Renault Clio R3 va-t-elle t’aider ?

« La voiture est à la base très facile à piloter, mais j’apprends à chaque sortie comment en tirer le meilleur parti. Le plus délicat sera pour moi les conditions météo, et bien sûr le parcours des étapes. C’est aussi là que je dois faire la différence sur mes rivaux. Je fais totalement confiance au Team Munaretto, qui m’a déjà prouvé la qualité de sa préparation et de son travail. Je sais que la Clio R 3 sera fiable. Comme toujours, le problème majeur sera de situer la limite, d’attaquer au maximum sans prendre trop de risques. Trouver le bon rythme sera vital. »

Quel résultat vises-tu à Monte Carlo?

« Voilà une question à laquelle il est très dur de répondre ! J’ai encore trop peu d’expérience de ce rallye pour faire des prévisions. Ce que je sais, c’est que la compétition va être farouche, et que justement… on ne peut rien prévoir, notamment la météo. La priorité, c’est donc de rallier l’arrivée. Je vais partir relativement prudemment, et voir où je me situe. Je pense qu’à la fin de la première étape, on aura une idée plus précise de nos chances de réussite. »

Paroles extrêmement sages d’un jeune pilote promis à un bel avenir. Comme toujours, il sera navigué par la ravissante mais ‘’oh’’ combien expérimentée ‘’ Baronne ‘’ alias Sabrina de Castelli

Et Pierre pourra également en outre compter sur la présence de son manager, Ange Pasqualli, un homme qui connait depuis des lustres la compétition et qui pourra lui fournir tous les précieux conseils dont un débutant a nécessairement besoin !

Gilles Gaignault

Photo : Team

Sport

About Author

admin

Leave a Reply