IRC : UN SUPERBE PLATEAU AU MONTE CARLO

 

Les organisateurs de la 78e édition du Rallye Monte Carlo ont publié lundi dernier la liste des engagés. Bien que leur épreuve ne fasse depuis deux ans, plus partie du Championnat du monde des Rallyes WRC, étant maintenant dans l’autre Championnat, celui de l’IRC, le Monte Carlo version 2010, aura malgré tout fière allure ! 

Le plateau sera en effet de très grande qualité et de nombreux

équipages renommés s’élanceront depuis Valence ce mardi

19 janvier avec notamment Mikko Hirvonen, Kris

Meeke, Sébastien Ogier, Nicolas Vouilloz, Stéphane Sarrazin

ou Jan Kopecky.

Au total, 64 équipages seront au départ.


La 78e édition du Rallye Monte Carlo se rapproche donc à grand pas et l’ACM (Automobile Club de Monaco) organisateur de l’épreuve a publié la liste des engagés pour le plus célèbre des Rallyes qui se déroulera du 19 au 23 janvier.

Première manche du Championnat IRC, le rallye proposera un plateau composé de 64 équipages qui s’élanceront sur les routes autour de Valence, avec comme unique objectif de succéder au jeune Français, Sébastien Ogier, vainqueur de l’épreuve en 2009 au volant d’une Peugeot 207 S2000 du Team Kronos, soutenu par BF Goodrich.

Après une très bonne première saison d’apprentissage dans le grand Championnat WRC, le Gapençais prendra  de nouveau part au rallye monégasque et bien sur à nouveau au volant d’une Peugeot 207 S2000.

D’ailleurs, pas moins de ….dix Peugeot 207 seront au départ de l’épreuve, à Valence. En plus de Sébastien Ogier, plusieurs pilotes renommés et tous capables de viser la victoire finale sur le port de Monaco, le 23 janvier, se sont inscrits au volant de cette voiture.

Parmi eux, Stéphane Sarrazin ou Kris Meeke, le Champion IRC 2009, lesquels tenteront de briller.

Absent du calendrier WRC pour la seconde année consécutive, mais à la demande cette année de ses ses organisateurs, l’ACM, le Monte-Carlo conserve toute son aura, tout son prestige et continue d’attirer évidemment de grands noms de la discipline !

Et parmi eux, plusieurs pilotes habitués du Championnat du Monde des Rallyes WRC.

C’est notamment le cas du Finlandais Mikko Hirvonen, Vice- Champion du Monde des Rallyes 2009. Lequel  sera présent avec l’équipe M-Sport pour poursuivre le développement de la toute nouvelle Ford Fiesta S2000 et engranger ainsi de l’expérience sur les routes toujours redoutables et terriblement  piégeuses du célèbre rallye monégasque.

Le Français Julien Maurin, disposera lui aussi de la même monture que le Finlandais.

 

Le clan Skoda sera également présent en nombre avec Jan Kopecky et Juho Hanninen, les pilotes habituels du constructeur Tchèque, de Mlada Boleslav. Ces deux pilotes seront rejoints par le Champion IRC 2008, le Français Nicolas Vouilloz, lequel apportera toute son expérience sur cette épreuve.

C’est ce qu’a précisé, Juho Hanninen :

 « Lorsque vous essayez d’obtenir le meilleur résultat possible pour Skoda, alors bien sûr ça aide d’avoir un pilote comme Nicolas dans l’équipe. Il a beaucoup d’expérience et ça ne peut que nous aider, Jan et moi.»

Guy Wilks, vainqueur du dernier Rallye d’Ecosse en novembre dernier, s’élancera lui aussi au volant d’une Skoda Fabia.

Il faudra outre les pilotes Peugeot, Ford et Skoda, avoir également un œil attentif et surveiller de prêt un revenant !

Et, pas n’importe lequel…

En la personne du Finlandais Toni Gardemeister. Le grand Finlandais s’aligne cette année au volant d’une Abarth Grande Punto S2000. Victime d’un problème d’alternateur en 2009 alors qu’il occupait la seconde place, Tony revient avec un esprit revanchard et il tentera de réitérer ses très bonnes  performances, lorsque le Monte Carlo faisait encore partie du  Championnat du monde WRC : Il s’était classé …second en 2005 et troisième, en 2006.

Les projecteurs seront aussi naturellement tournés vers la Renault Clio R3, numéro 37 !

Celle que va conduire le pilote de F1, le Polonais Robert Kubica. Après le récent Rallye du Var au mois de novembre dernier, le Polonais qui adore comme un certain Kimi Raikkonen, les Rallyes, vient de nouveau assouvir sa folle passion du rallye sur les routes Françaises, avant de se tourner ensuite vers la préparation de sa saison de Grands Prix 2010, au volant de sa nouvelle monoplace, la Renault F1.

Un mot encore pour signaler également la présence du jeune et très prometteur pilote Corse, Pierre Campana, lui aussi au volant d’une Renault Clio R3. Victorieux de sa catégorie lors du dernier Rallye San Remo avec cette Clio, Pierre espère bien renouveler son exploit dans le plus prestigieux des Rallyes.

Pierre Campana aborde ce rendez-vous avec humilité :

« Pour un rallyman, participer au Monte Carlo représente autant que Le Mans ou l’Indy 500 pour un pistard. Je n’ai pas de doute : ce sera le rallye le plus difficile que j’aie jamais disputé. Le choix des pneus, notamment, sera un facteur clef. La compétition va être farouche et indécise. Je pense que nous y verrons plus clair à la fin de la première étape. »

Performance que rêve de signer ‘’ l’Espoir Echappement ‘’ 2009, le martiguais Mathieu Arzeno, lequel disposera donc lui aussi d’une Clio R3.

Valence au cœur de la Drome est donc de nouveau la plaque tournante de ce Monte Carlo, avant la fameuse et traditionnelle dernière nuit, celle du difficile Col de Turini.

Quinze sépciales jalonneront l’épreuve cette semaine monégasque. Mercredi, les  » Monuments de l’Ardèche » feront leur apparition

Le prologue se déroulera ce mardi sur 8,83 km entre Lente et le Col de Gaudissart. Mais des le lendemain mercredi, place aux choses sérieuses avec le retour de la terrible, redoutable et redoutée  première spéciale ardéchoise, celle de… Burzet (27,27 km) !!! 

Spéciale que les concurrents parcourront à deux reprises (ES1- ES3)

Dur, dur pour les néophytes qui vont découvrir ce qu’est le Burzet : …. Tout simplement, parfois certaines années, L’Enfer surtout en haut sur le plateau, s’il y a de la neige et les inévitables plaques de verglas.

Ensuite, le menu propose en ES2 et ES4, celle non moins compliquée qui mène à Antraigues par le Col de la Fayolle sur … 45,17 km !

Un parc de regroupement est prévu comme le veut la tradition à Vals les bains, et ce avant le second passage dans le Burzet et à Antraigues.

Afin de digérer ce hors d’oeuvre de choix !!!

Il sera alors temps mercredi soir d’effectuer une revue des effectifs avant d’attaquer la seconde journée. Après l’Ardèche, la …Haute Loire!

Laquelle avec les  » grandes classiques du Monte Carlo  » que sont les spéciales qui ont noms St Bonnet le froid – Lamastre et Labatie d’Andaure, ne sera pas non plus de la rigolade !!

Loin de la…

Nous sommes tout de même au cœur du plus difficile, du plus réputé mais aussi du plus prestigieux des Rallyes au monde.

Ceci explique cela.

Qu’il figure au calendrier mondial de la FIA ou à celui de l’IRC, peut importe !

Le Monte Carlo reste le … Monte Carlo !

Le seul bémol ?

L’absence du multiple Champion du monde, Sébastien Loeb.

Mais comme nous l’a dit, Olivier Quesnel

«  Citroën ne dispose pas de modèle pour aligner Seb en IRC. Et si on peut autoriser Ogier à passer d’une marque à l’autre, il est impensable de le faire pour le pilote Alsacien tant son nom est associé à celui de Citroën »

Gilles Gaignault

Photos : Teams

LA 207 S2000 DE STEPHANE SARRAZIN

Rallye IRC

About Author

admin

Leave a Reply